Sport: Les joueurs ont-ils encore le droit d'avoir un avis sur leur transfert ? - PressFrom - France
  •   
  •   

SportLes joueurs ont-ils encore le droit d'avoir un avis sur leur transfert ?

07:25  15 août  2019
07:25  15 août  2019 Source:   sofoot.com

Le PSG voulait inclure Dembélé dans le transfert de Neymar

Le PSG voulait inclure Dembélé dans le transfert de Neymar Kylian et Ousmane ont failli être réunis. Alors que le Barça et le PSG tentent de trouver des solutions pour permettre à Neymar de retourner chez les Blaugranas, la plus probable semble désormais un deal sous la forme d’un échange de deux joueurs plus une somme d’argent conséquente. Mais selon L’Équipe, l’un de ses éléments ne sera pas Ousmane Dembélé malgré une très forte volonté du board parisien. Leonardo, Tuchel et Al-Khelaïfi sont tous les trois séduits par son profil, tout comme Kylian Mbappé qui aurait aimé retrouvé son compère sous les couleurs du Paris Saint-Germain.

La Fifa a infligé une amende de 370.000 francs suisses (environ 340.000 EUR) à Manchester City pour avoir enfreint les règlements sur les transferts de joueurs mineurs, a annoncé l'instance mardi. Le club champion d'Angleterre

Elle aurait ainsi «bafoué» les droits de l’Homme. A quel jeu joue la diplomatie française en Irak ? Alors que la question du rapatriement en France des djihadistes français est sensible dans l'opinion, ce n'est pas la première fois que Paris est accusé d'ingérence dans les affaires des pays de la région.

Les joueurs ont-ils encore le droit d'avoir un avis sur leur transfert ? © Fournis par MoneyTag

Alors que toute la planète football se met à réclamer à tort et à travers du respect pour les « institutions », il semble pourtant que celles-ci ne respectent plus grand monde, elles non plus. À commencer par leurs propres joueurs, qui ne sont parfois plus que considérés comme une vulgaire monnaie d’échange dans le cadre d’un transfert d’envergure. Paulo Dybala, Philippe Coutinho, Ivan Rakitić et Mauro Icardi en sont les exemples parfaits, cet été. Et sinon, l’avis du joueur, on en fait quoi ?

Cet été sur le marché des transferts, tout se passe exactement comme dans la cour d'école quand il s'agit de s'échanger des vignettes Panini, parce que tel joueur a tel valeur et que cela ne se discute pas. À lire les dernières rumeurs qui envoient Neymar vers à peu près toutes les grandes équipes européennes, deux ou trois joueurs sont sans cesse associés au transfert pour faire baisser le prix du Brésilien. Coutinho, le plus souvent, Rakitić, très fréquemment, Dybala voire Icardi, dernièrement. Les joueurs ne sont plus que des actifs trimballés de droite à gauche, et pour lesquels émettre ne serait-ce qu’un simple avis sur leur avenir relève du miracle. La dérive, visible depuis plusieurs années, arrive peut-être à son paroxysme dans cette fenêtre estivale.

Mercato : Zidane prêt à changer d’avis pour James et Bale ?

Mercato : Zidane prêt à changer d’avis pour James et Bale ? ​Avec l'échec quasi certain de la piste menant vers Paul Pogba amène à reconsidérer les cas de James Rodriguez et Gareth Bale qui n'étaient pas désirés par Zinédine Zidane. Décidés à ne pas payer les 200 millions d'euros exigés par Manchester United pour ​Paul Pogba, le ​transfert est presque enterré. Alors que Christian Eriksen et Donny Van de Beek étaient ciblés, Zidane a bloqué ces transactions en expliquant à ses dirigeants qu'il préférerait garder les joueurs qu'il a sous la main....

Neymar a eu droit à une banderole assez hostile lors de Paris SG-Nîmes dimanche soir. ©Maxppp. Nous, on a de bons rapports avec Ney. Ce sont des choses entre le club et lui, qu’ ils doivent régler entre eux . Il nous a manqué la saison dernière dans les moments importants parce qu’il n’ a pas eu

Le 12 août 2019 à 01:00:25 Ganago a écrit : Comme par hasard que des joueurs de Toulouse ou Montepllier qui vont à Monaco, ils ont l'habitude des stades vides qui se remplissent de supporters adverses (gratuit j' ai la haine pour Ben Yedder). Je sais pas si c’est ton sous-entendu mais je le

La prise de pouvoir du non-droit à l’erreur

L’exemple de ces quatre joueurs (Rakitić, Dybala, Coutinho et Icardi) est particulièrement parlant. On parle d'immenses joueurs, si tant est que les clubs auxquels ils appartiennent l’aient oublié. Il y a là un vainqueur de Ligue des Champions avec le Barça (2015), un quadruple champion d’Italie avec la Juve (2015, 2016, 2017 et 2018), le meilleur joueur de Serie A avec l’Inter (2017-2018) et un vainqueur brésilien de la dernière Copa América (2019). Bref, ils font partie du gratin du football mondial. Et tant pis s'ils sortent tous d'une saison délicate, pour pas dire ratée.

Mais cette manière d’appréhender les performances d’un joueur avalise, de fait, une forme de non-droit à l’erreur : à l’issue d’une saison ratée, le départ devient désormais inéluctable. Pourtant, quand un joueur est dans le creux de la vague, il n’est pas utile d’essayer de le noyer une fois pour toutes. Sinon, André-Pierre Gignac ne serait jamais devenu une idole à Marseille (ni à Toulouse, d’ailleurs), comme Edinson Cavani serait parti sous les huées dès sa première année au PSG, pour prendre l’histoire récente en exemple. Alors, si un joueur est trop cher pour les finances d'un club, il serait plus malin de changer de cible plutôt que d'essayer de refourguer ses indésirables.

Mercato - PSG - Nélson Semedo nie vouloir être inclus dans le transfert de Neymar

Mercato - PSG - Nélson Semedo nie vouloir être inclus dans le transfert de Neymar Annoncé comme monnaie d'échange dans le transfert du Brésilien, le Portugais a nié avoir demandé au FC Barcelone d'être inclus dans les négociations. © Getty Images La signature de Philippe Coutinho au Bayern Munich a probablement scellé la fin du feuilleton Neymar au FC Barcelone. Sans le milieu offensif de 27 ans comme possible monnaie d'échange, le club catalan aura bien du mal à convaincre le Paris Saint-Germain de lâcher l'international brésilien.

Vous n' avez pas encore de favoris. Ajouter des favoris. MERCATO - Alors que Paul Pogba est en passe de devenir le joueur le plus cher de l'histoire en signant à Manchester United contre 120 millions selon L'Equipe, voici, pour l'instant, les joueurs les plus chers de l'histoire.

Le mercato terminé, l'heure est venue de faire un point sur les joueurs sans contrat qui, pour leur part, peuvent encore s'engager en faveur d'un club. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a du beau monde encore sur le bord de la route.

Rakitić ne veut pas aller au PSG

Et pourtant, les montages les plus farfelus sont imaginés chaque jour pour les envoyer loin de leur club. Tout ça au profit d’un joueur détesté par ses propres supporters et blessé à répétition depuis deux ans : Neymar. Si signer au Paris Saint-Germain — puisqu’il est souvent de ce club dont il est question pour Coutinho et Rakitić — n’est évidemment pas synonyme du bagne, ils ont quand même le droit de ne pas être emballé. Enfin, en théorie. Dans les faits, beaucoup moins. Le Mundo Deportivo affirmait d’ailleurs, ce mercredi, que le Croate ne souhaite pas faire partie de la transaction qui renverrait Neymar au Barça. « Je ne suis pas une monnaie d’échange », aurait expliqué le vice-champion du monde à ses dirigeants.

Une gestion hasardeuse, et lourde de conséquence si les transferts ne vont pas au bout. Comment se sentiront Coutinho, Rakitić, Icardi et Dybala s’ils portent toujours le maillot de leur club actuel, au matin du 3 septembre ? Revanchards, au mieux, découragés, au pire. Ils auront l’étiquette du paria auprès des supporters, et peut-être même d’une bonne partie de leurs coéquipiers. Icardi, par exemple, a même vu son numéro 9 réattribué à Romelu Lukaku alors qu’il est encore au club. Rien de mieux, en somme, pour perdre définitivement un joueur qui était pourtant capitaine il y a encore quelques semaines. Or, espérer d’eux qu’ils fassent des miracles sur le terrain alors qu’ils se sont sentis comme des pièces interchangeables tout au long de l’été relève de l’utopie.

Pourtant, à l’heure actuelle et à deux semaines de la clôture du marché des transferts, rien ne dit que Neymar sera Barcelonais et que Coutinho et Rakitić ne le seront plus. Rien ne dit, non plus, que Dybala et Icardi auront trouver des écuries qui voudront bien d’eux. Rien ne dit, enfin, que les grandes institutions auront compris la leçon et que tout ne recommencera pas l’été prochain.

Petit couteau, au Bayern pour redevenir grand.
Dans le dur au Barça, Philippe Coutinho va tacher de se relancer au Bayern Munich.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!