•   
  •   

Sport "L’arbitre a perdu la tête", déplore Villas-Boas

00:15  22 septembre  2019
00:15  22 septembre  2019 Source:   sports.fr

PSG : Le jour où Al-Khelaifi a tenté de convaincre... Villas-Boas !

PSG : Le jour où Al-Khelaifi a tenté de convaincre... Villas-Boas ! ​L'actuel entraîneur de l'OM aurait pu diriger le PSG en 2013, lorsqu'il représentait la priorité du président Nasser Al-Khelaifi pour succéder à Carlo Ancelotti. La révélation de la semaine Dans un entretien accordé à la chaîne RMC Sport, l'entraîneur de l'​Olympique de Marseille André Villas-Boas a évoqué un épisode du passé, dévoilant qu'il avait déjà eu la possibilité de coacher en Ligue 1 voilà quelques années déjà. Quand ? En 2013, quand le PSG l'a contacté, alors que le club... © BORIS HORVAT/GettyImages Villas-Boas a été contacté par le PSG et Al-Khelaifi en 2013.

L ’ arbitre a perdu la tête , il met un rouge à Kamara, on ne sait pas pourquoi (le jeune défenseur a été expulsé après une échauffourée consécutive à un accrochage entre On a un effectif très réduit et ça va être difficile dans les prochains jours« , déplore l’ancien coach de Porto, Chelsea ou Tottenham.

L’OM a calé à domicile devant Montpellier, ce samedi, lors de la 6e journée de L1 (1-1). A l’issue d’un match terni par deux cartons rouges côté marseillais. Au grand dam d’André Villas-Boas.

La fin de match a été houleuse à Marseille. © Icon Sport La fin de match a été houleuse à Marseille.

C’est peu dire que l’OM a vécu une soirée difficile ce samedi. Tenu en échec au Vélodrome par Montpellier alors que la première place de l’élite lui tendait provisoirement les bras (1-1), le club phocéen a également perdu sur blessure pour cinq semaines au moins son roc espagnol Alvaro Gonzalez, lequel souffre d’une "fracture non déplacée du péroné". Mais aussi essuyé les expulsions de Boubacar Kamara et Dimitri Payet dans les toutes dernières minutes de la partie.

OM : Villas-Boas explique comment Zubizarreta l’a recruté

OM : Villas-Boas explique comment Zubizarreta l’a recruté ​Dans l’émission Comme Jamais diffusé sur RMC Sport, André Villas-Boas a révélé la principale raison de son arrivée à l’OM. André Villas-Boas a succédé cet été à Rudi Garcia sur le banc phocéen. Une nouvelle aventure pour l’entraîneur portugais qui a par le passé entraîné Porto, Chelsea ou encore Tottenham. Choix numéro un du directeur sportif olympien, Andoni Zubizarreta, le Portugais avait déjà été approché en 2014 par Vincent Labrune avant la nomination de Marcelo Bielsa puis en 2016 par...

"C'est dommage car on a fait un bon match, dixit André Villas-Boas, après coup devant la presse, dans les coulisses de l’enceinte marseillaise. La fin de match est incroyable. C'est dommage de finir comme ça, on ne peut pas finir comme ça. L'arbitre a perdu la tête, il met un rouge à Kamara, on ne sait pas pourquoi (le jeune défenseur a été expulsé après une échauffourée consécutive à un accrochage entre Ferri et Radonjic, ndlr). Mais bon, je viens d'arriver en France, je ne veux pas en parler." Et le technicien portugais d’ajouter tout de même: "Je pense que Dim a dit quelque chose à l'arbitre, oui. Mais le carton à Kamara, c'est inacceptable. On va faire un recours auprès de la Ligue pour annuler ce carton rouge."

Un recours qui n’a évidemment que peu de chance d’aboutir. Et l’OM en attendant de compter ses joueurs disponibles… "On va continuer à avancer, on verra bien ce qui se passe à Dijon (dès mardi, pour le compte de la 7e journée de L1, ndlr). On a un effectif très réduit et ça va être difficile dans les prochains jours", déplore l’ancien coach de Porto, Chelsea ou Tottenham. Un stratège lusitanien qui admet du reste sans ambages: "Oui, Luiz Gustavo nous manque…" La polyvalence défensive de la sentinelle brésilienne aurait été bien utile aux Olympiens il est vrai.

OM : Villas-Boas s'en prend aux supporters, pour avoir sifflé Amavi .
​En conférence de presse d'après-match, l'entraîneur phocéen a réitéré son soutien et sa confiance à Jordan Amavi, critiquant de vive voix les supporters de l'OM. Dimanche soir, ​Jordan Amavi a de nouveau réalisé une prestation quelconque avec l'Olympique de Marseille. Remplacé à la mi-temps ​contre Rennes (1-1), le latéral phocéen a essuyé les sifflets de ses propres supporters, l'annonce de sa sortie étant accueillie avec une exceptionnelle bronca. Objectivement, Jordan Amavi ne trouvera pas... © BORIS HORVAT/GettyImages André Villas-Boas critique les supporters de l'OM, pour Amavi.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!