•   
  •   

Sport Mercato, OM : le message clair de Villas-Boas à Sertic

19:45  23 septembre  2019
19:45  23 septembre  2019 Source:   msn.com

OM : Villas-Boas explique comment Zubizarreta l’a recruté

OM : Villas-Boas explique comment Zubizarreta l’a recruté ​Dans l’émission Comme Jamais diffusé sur RMC Sport, André Villas-Boas a révélé la principale raison de son arrivée à l’OM. André Villas-Boas a succédé cet été à Rudi Garcia sur le banc phocéen. Une nouvelle aventure pour l’entraîneur portugais qui a par le passé entraîné Porto, Chelsea ou encore Tottenham. Choix numéro un du directeur sportif olympien, Andoni Zubizarreta, le Portugais avait déjà été approché en 2014 par Vincent Labrune avant la nomination de Marcelo Bielsa puis en 2016 par...

André Villas-Boas a clairement indiqué qu'il ne comptait pas sur le milieu de terrain Gregory Sertic.

  Mercato, OM : le message clair de Villas-Boas à Sertic © Getty

L'Olympique de Marseille se déplace à Dijon, ce mardi (19 heures), avec l'objectif de redémarrer une série de victoires quatre jours après un match nul frustrant contre Montpellier (1-1). Et pour ce match en Bourgogne, le club phocéen devrait encore se passer de Gregory Sertic.

Interrogé sur la situation de l'ancien Bordelais en conférence de presse, André Villas-Boas n'a pas caché que le milieu de terrain n'entrait pas dans ses plans.

"Greg continue de s'entraîner avec nous, mais en réalité on cherche encore des options pour lui. Je ne pense pas qu'il sera dans le groupe contre Dijon mardi. Il le sait, on en a déjà parlé ensemble. Je pourrais lui donner une opportunité, mais je ne pense pas", a expliqué l'entraîneur portugais.

Pour rappel, Sertic est sous contrat avec l'Olympique de Marseille jusqu'en juin prochain. Il pourrait se laisser tenter par un défi ailleurs en qualité de joker.

OM, Villas-Boas : "L'arbitre a pris la mauvaise décision"

Villas-Boas défend Jordan Amavi après les sifflets du Vélodrome .
Amavide. Après le match nul entre Marseille et Rennes (1-1), dimanche soir, André Villas-Boas s'est arrêté en conférence de presse sur les sifflets descendus des tribunes du Vélodrome à l'encontre de Jordan Amavi. L'OM sauve les apparences au mental « Je n'ai pas apprécié les sifflets envers Amavi. Je ne comprends pas. Quand tu tues un de tes propres joueurs, tu tues l'équipe. Ensuite, ça va se passer pour un autre joueur, puis un autre ? Pour moi c'est intolérable », s'est froidement agacé le technicien phocéen, avant de rappeler la confiance qu'il avait en son latéral gauche.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!