Sport: Comment Payet justifie son coup de sang - - PressFrom - France
  •   
  •   

Sport Comment Payet justifie son coup de sang

11:45  26 septembre  2019
11:45  26 septembre  2019 Source:   sports.fr

OM : André Villas-Boas évoque son système de jeu et justifie ses choix

OM : André Villas-Boas évoque son système de jeu et justifie ses choix Alors que l'Olympique de Marseille est handicapé par de nombreuses absences, André Villas-Boas a donné les différentes options qui s'offrent à lui pour les prochains matches. ​Florian Thauvin blessé, l'​Olympique de Marseille s'en serait bien passé. Dans un communiqué publié mercredi, l'écurie phocéenne annonçait en effet la longue durée d'indisponibilité de l'international français, absent jusqu'à la trêve hivernale. Gros coup dur pour André Villas-Boas, qui se plaignait déjà d'un effectif...

Comment Payet justifie son coup de sang . Auteur de propos déplacés envers l’arbitre de la rencontre face à Montpellier le week-end dernier

Le challenge coup -franc entre les joueurs de l'Olympique de Marseille Dimitri Payet , Morgan Sanson, Valère Germain, Aymen Abdennour et Lucas Ocampos.

Auteur de propos déplacés envers l’arbitre de la rencontre face à Montpellier le week-end dernier, Dimitri Payet s’est livré à un mea culpa devant la Ligue. En vain.

Dimitri Payet au Stade Vélodrome. © Iconsport Dimitri Payet au Stade Vélodrome.

La Commission de discipline de la Ligue de football a eu la main lourde. Exclu dans les dernières minutes de la rencontre face à Montpellier (1-1), samedi, Dimitri Payet a en effet écopé de quatre matches de suspension. De quoi lui faire manquer, après le déplacement, mardi, à Dijon, les réceptions de Rennes et Strasbourg ainsi que le voyage à Amiens et garantir à André Villas-Boas quelques sérieux casse-têtes, l’OM étant déjà confronté à l’absence longue durée de Florian Thauvin.

Monaco-Marseille (3-4) : Villas-Boas, Payet et toutes les réactions

Monaco-Marseille (3-4) : Villas-Boas, Payet et toutes les réactions Retrouvez toutes les réactions des acteurs après la victoire probante de Marseille à Monaco (4-3), ce dimanche soir. Monaco Marseille Dimitri Payet (milieu offensif de l'Olympique de Marseille, Canal +) : "On s'est fait contrer deux fois, on savait que c'était un de leurs points forts. Donc on a réctifié ça, on a su garder notre calme. Au final ça fait 4 buts à l'extérieur, c'est très bien. Avec les victoires la confiance revient aussi donc on ose peut-être un peu plus. Mais on a eu aussi un dernier quart d'heure où on a souffert, il faut savoir le faire aussi, c'est pas toujours beau.

Dans cette vidéo nous allons vous montrer comment faire du faux sang avec des produits qu'on as tous chez nous . Merci d'avoir regarder cette vidéo on

Une paire de claques et un coup de pied dans l’arrière train plus tard, le président du FC Sion assume et ne regrette rien. Il justifie son altercation Devant la presse ce vendredi 22 septembre 2017, Christian Constantin s’est expliqué sur son geste. Il a déposé une plainte pénale pour diffamation et

Et si la Ligue a fait preuve d’autant de sévérité à l’endroit de l’international tricolore, c’est en raison des insultes proférées par le Réunionnais contre l’arbitre de la rencontre, Monsieur Delerue, qui n’avait pas manqué de notifier dans son rapport les insultes prononcées par l’ancien Nantais.

Son acte de contrition n'a pas convaincu...

A l’instar de son coéquipier Boubacar Kamara, exclu après son altercation avec Jordan Ferri et qui a écopé de deux matches de suspension, Dimitri Payet avait pourtant pris la peine de faire le déplacement jusqu’à Paris pour se défendre, mais ses justifications n’ont, semble-t-il, pas convaincu les membres de la commission de discipline.

"C’était un match qui nous échappait, on voulait absolument le gagner pour être leader du championnat, j’ai perdu ma lucidité et mon calme", a-t-il ainsi affirmé pour expliquer son coup de sang, ajoutant être sincèrement désolé de ses propos déplacés et vouloir présenter ses excuses auprès de Monsieur Delerue. Un acte de contrition qui n’a pas suffi à obtenir la clémence de la commission, qui a opté pour une sanction exemplaire.

"Injustifiable", le coup de gueule de Villas-Boas contre la Ligue .
La Commission de discipline de la LFP a eu la main lourde mercredi pour sanctionner les cartons rouges essuyés par Boubacar Kamara et Dimitri Payet contre Montpellier quatre jours plus tôt. Aux yeux d’André Villas-Boas, l’une des deux sentences est tout bonnement "inacceptable et injustifiable".La fin de match entre Marseille et Montpellier a été houleuse samedi dernier au Vélodrome, avec côté phocéen les expulsions coup sur coup de Boubacar Kamara et Dimitri Payet.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!