Sport: Bilbao se contente d'un point contre Valladolid - - PressFrom - France
  •   
  •   

Sport Bilbao se contente d'un point contre Valladolid

00:45  21 octobre  2019
00:45  21 octobre  2019 Source:   sofoot.com

Un nul bien nul entre Valladolid et l’Atlético

  Un nul bien nul entre Valladolid et l’Atlético Valladolid 0-0 Atlético La fameuse sieste espagnole. Il existe deux types de 0-0 : les bons, et les mauvais. Ce Valladolid-Atlético fait assurément partie de la deuxième catégorie... sauf pour les amateurs de bastons, et de cartons jaunes (six pour Valladolid, quatre pour l’Atlético). En revanche, pour le spectacle, il ne fallait pas se rendre à l'Estadio José Zorrilla ce dimanche après-midi. Pourtant, Valladolid aurait pu ouvrir le score en première période après une faute dans la surface de réparation de Thomas Partey sur Sandro Ramírez.

Pour les articles homonymes, voir Controverse de Valladolid (homonymie). La Controverse de Valladolid (1992) est un téléfilm réalisé par Jean-Daniel Verhaeghe, qui constitue un récit romancé de la véritable Controverse de Valladolid .

Un hôtel qui jouit d ' une situation privilégiée, en plein cœur de Bilbao , à seulement 15 minutes du musée Guggenheim. De plus, l'hôtel se trouve à proximité du stade San Mamés, du musée des Beaux-Arts et du parc Doña Casilda de Iturrizar. Grâce à sa situation privilégiée et à ses salles spacieuses

  Bilbao se contente d'un point contre Valladolid © Fournis par MoneyTag

Athletic Club 1-1 Real Valladolid

Buts : Iñaki Williams (33e) pour Bilbao // Íñigo Martínez CSC (71e) pour Valladolid.

Un petit point et ça repart ?

Défait lors des deux dernières journées de Liga, l'Athletic Club est reparti de l'avant après son match nul à l'Estadio San Mamés face au Real Valladolid (1-1). Doucement, mais sûrement.

Une étape de la Vuelta lancée depuis San Mamés

Pourtant, tout a parfaitement commencé pour le club basque qui domine son sujet et enchaîne les offensives dans le camp adverse. Jusqu'à ce bijou d'Iñaki Williams. Lancé en profondeur par Unai López, l'international espagnol (1 cape) dribble le portier Jordi Masip, puis s'amuse avec le pauvre Kiko avant de pousser le cuir dans le but vide (1-0, 33e).

Liverpool éteint Old Trafford

  Liverpool éteint Old Trafford Large leader de Premier League, Liverpool n’a pas enchaîné de 9e victoire de rang, dimanche, face à son rival historique, Manchester United (1-1). Les Reds ont arraché un point en fin de match face à des Red Devils qui pensaient longtemps tenir une belle victoire. © Reuters Sadio Mané contre les Red Devils. Entre l’affligeante équipe de Manchester United, vainqueur de seulement deux matches depuis le début de la Premier League, et Liverpool, intraitable leader avec 8 victoires en autant de journées, le derby d’Angleterre s’annonçait déséquilibré, dimanche à Old Trafford. Il n’en fut rien.

Auteur d ’ un bon début de saison en Liga (3 victoires, 1 nul, 1 défaite), Alavés avait l’occasion ce jeudi dans le cadre de la 6e journée du championnat d’Espagne de prendre la troisième place. Mais face à Getafe, l’équipe d’Abelardo Fernández a seulement réussi à arracher un match nul à domicile (1-1).

De même, des sessions de formation sont organisées afin de sensibiliser différents collectifs à la prévention des risques, à l'économie des ressources et à la promotion des politiques de réutilisation et de recyclage. L'aéroport dispose d ' une rampe sur laquelle il est possible de réaliser des manœuvres

La Fédé espagnole furieuse pour un hors-jeu diffusé

En face, Valladolid tente de piquer en contre, mais n'arrive pas à réellement se montrer dangereux. Heureusement pour le club de Ronaldo, la défense basque va lui offrir un but gag. Jusque-là parfait, le portier Unai Simón relâche un centre pourtant anodin et voit le ballon rebondir sur la tête d'Íñigo Martínez, avant de finir au fond de ses filets (1-1, 71e). Bilbao aura beau repartir de l'avant et faire entrer en jeu le vétéran Aritz Aduriz, le score ne bougera pas.

Prochain rendez-vous pour Bilbao : l'Atlético. Pas le meilleur endroit pour repartir définitivement vers l'avant.

Athletic Club (4-2-3-1) : Simón - Capa, Yeray, Íñigo Martínez, Balenziaga - Dani García, Unai López (Aduriz, 77e) - Muniain, Raúl García (Larrazabal, 88e), Córdoba (Beñat, 66e) - Williams. Entraîneur : Gaizka Garitano.

Valladolid (4-4-2) : Masip - Moyáno (De Frutos, 68e), Kiko Olivas, Kasim, Nacho - Óscar Plano, Joaquín, Míchel, Toni Suárez (Porro, 68e) - Ünal, Guardiola (Tuhami, 85e). Entraîneur : Sergio González.

Valence et Séville se neutralisent .
Valence 1-1 FC Séville Buts : Sobrino (81e) pour Valence // Ocampos (45e+3) pour Séville On n'arrête plus Lucas Ocampos. Parti de l'OM cet été à On n'arrête plus Lucas Ocampos.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!