Sport: Quand Belhanda insulte les supporters de Galatasaray - - PressFrom - France
  •   
  •   

Sport Quand Belhanda insulte les supporters de Galatasaray

12:40  23 octobre  2019
12:40  23 octobre  2019 Source:   sports.fr

Piste italienne pour Steven Nzonzi (AS Rome / Galatasaray)

  Piste italienne pour Steven Nzonzi (AS Rome / Galatasaray) Selon Tuttosport, Steven Nzonzi, le milieu de terrain récupérateur de la Roma, serait pisté par le Torino de Walter Mazzarri. © Panoramic Steven Nzonzi (AS Rome / Galatasaray) Selon Tuttosport, Steven Nzonzi, le milieu de terrain récupérateur de la Roma, serait pisté par Actuellement prêté à Galatasaray (avec option d’achat), le milieu de terrain récupérateur international français Steven Nzonzi, 30 ans, aurait une piste en Serie A.

Les insultes de Younes Belhanda en sortant du terrain - RMC SPORT. Le Marocain de 29 ans, champion de France avec Montpellier en 2012, a été copieusement sifflé par les supporters de Galatasaray à sa sortie du terrain à la 66e minute.

Maç sonu Belhanda 'nın oğlunun golü ve Belhanda 'dan üçlü :) Galatasaray - Bursaspor - Продолжительность: 1:18 Yunus Emre Yeler 909 101 просмотр. Analyse des surprises de la liste du Maroc - Продолжительность: 5:11 Chroniques de l’Atlas 15 138 просмотров.

Sifflé par les supporters de Galatasaray au moment de sa sortie peu après l’heure de jeu, Younes Belhanda a répondu par des insultes en direction du public lors de la défaite du club stambouliote face au Real Madrid (0-1).

  Quand Belhanda insulte les supporters de Galatasaray © Reuters

Troisième match de Galatasaray lors de la phase de groupes de la Ligue des champions et troisième rencontre sans but pour les champions de Turquie. Après avoir ramené un match nul de son déplacement à Bruges lors de la 1e journée (0-0) puis perdu contre le PSG malgré une belle résistance (1-0), le club stambouliote a en effet enchaîné avec une nouvelle défaite face au Real Madrid (1-0). De quoi compromettre un peu plus ses chances de qualification pour les huitièmes de finale.

Mbappé, quelques selfies et puis s’en va…

  Mbappé, quelques selfies et puis s’en va… Après deux jours sans s’entraîner à Clairefontaine, où il aura tout juste profité d’un bain de foule avec les supporters tricolores, Kylian Mbappé, toujours handicapé par sa douleur à une cuisse, a été remis "à la disposition de son club". Didier Deschamps appelle Alassane Pléa. © Icon Sport Un bain de foule lundi avec les supporters tricolores. Au moins aura-t-il pu partager quelques selfies et autographes avec les supporters des Bleus.

Sorti à la 66e minute lors de la défaite (0-1) de Galatasaray face au Real, Younès Belhanda a été conspué par ses supporters , à qui il a répondu par des insultes visibles sur ses lèvres.

La grande bagarre de Belhanda avec deux joueurs de Fenerbahçe L'international marocain de Galatasaray , Younes Belhanda toujours aussi nerveux. Le Lion de

Et Galatasaray pouvait nourrir d’autant plus de regrets que les hommes de Fatih Terim ont multiplié les occasions, notamment en première période. Mais les Turcs se sont heurtés à un Thibaut Courtois dans un grand jour et auteur de plusieurs parades, notamment sur ce tir de Younes Belhanda au point de penalty mais qui a échoué dans les gants du Diable Rouge. Un échec symbolique de la prestation poussive de l’ancien Montpelliérain.

Ceux qui font ce genre de choses ne sont pas des supporters

Fatih Terim

Remplacé peu après l’heure de jeu, l’international marocain a d’ailleurs essuyé de nombreux sifflets et autres quolibets descendus des tribunes du Stade Ali Sami Yen au moment de sa sortie, ce qui n’a pas manqué de provoquer sa colère. "Je te b..., fils de…", a-t-il ainsi répondu à destination des spectateurs. Une réaction qui risque de sceller son divorce d’avec les supporters de Galatasaray.

Le milieu de terrain des Lions de l'Atlas a néanmoins pu compter sur le soutien de son entraîneur. "Ceux qui font ce genre de choses ne sont pas des supporters, ce sont des spectateurs, a ainsi regretté Fatih Terim dans des propos relayés par RMC Sport. Pour l'amour de Dieu: on joue contre le Real Madrid. Ces huées, ces quolibets, ces sifflets: ce n'est pas une chose à laquelle je suis habitué."

Le jour où Rodrygo est devenu Rodrygol .
Rodrygo est devenu mercredi soir face à Galatasaray le plus jeune Brésilien à marquer en Ligue des champions. Et le jeune ailier n'a pas fait les choses à moitié, puisqu'il a planté un triplé. Une étoile de plus à ajouter dans la constellation brésilienne ? On jouait depuis à peine sept minutes mercredi soir à Bernabeu qu'un gamin de 18 ans avait déjà inscrit un doublé. Deux centres de Marcelo, deux buts : le premier après un enchaînement contrôle au deuxième poteau - recentrage - finition clinique du pied gauche dans le petit filet.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 14
C'est intéressant!