•   
  •   

Sport Tuchel répond au tacle de Villas-Boas

13:00  28 octobre  2019
13:00  28 octobre  2019 Source:   sports.fr

Villas-Boas: "Tuchel, avec les milliards qu’il dépense…"

  Villas-Boas: Après la lourde défaite de l’OM au Parc des Princes (4-0), dimanche soir, André Villas-Boas a envoyé un étrange tacle à Thomas Tuchel. © Icon Sport André Villas-Boas André Villas-Boas était un peu grognon, on le comprend, après la déroute de l’OM dans l’antre du PSG (4-0), dimanche soir, en clôture de la 11e journée de Ligue 1. L’entraîneur portugais n’a pas remis son plan de jeu en question, lui qui avait demandé à ses joueurs d’aller presser le milieu adverse en début de match, ce qui a (justement) permis aux Parisiens de mener 3-0 après 32 minutes de jeu et même 4-0 à la mi-temps.

Retour sur la conférence de presse de Tomas Tuchel . Partager Tweeter. Au moment d'évoquer le match face au PSG, André Villas - Boas l'a joué profil bas Des propos qui ont évidemment fait réagir durant toute la semaine, et sur lesquels Tomas Tuchel , l'entraîneur du PSG, a rebondi en conférence

L’entraîneur du PSG Thomas Tuchel a tenu son point presse à la veille du Classique contre l’OM au Parc des Princes (21h). Avec quelques vérités marquées. André Villas - Boas a fait savoir à l’OM que le choc contre le PSG est trop déséquilibré pour qu’il soit toujours considéré comme un vrai Classique.

Alors qu’André Villas-Boas a de nouveau mis l’accent sur les milliards d’euros à disposition de Thomas Tuchel, l’entraîneur allemand a pointé du doigt le manque d’ambition de son homologue après le 4-0 infligé par le PSG à l’Olympique de Marseille.

  Tuchel répond au tacle de Villas-Boas © Icon Sports

Le PSG a beau avoir passé une soirée somme toute tranquille face à l’Olympique de Marseille, avec une belle victoire 4-0 à la clé, c’est un Thomas Tuchel quelque peu remonté qui a officié en conférence de presse. En premier lieu contre ses troupes à qui il n’a pas manqué de reprocher la seconde période jouée avec le frein à main.

Mais les joueurs parisiens n’ont pas été les seuls à subir les foudres du technicien allemand. Il en a été de même d’André Villas-Boas. Interrogé au micro de Canal +, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille avait certes été le premier à frapper en pointant (encore) du doigt la différence de moyens des deux clubs. "Il peut inventer les choses qu’il veut, avec l’effectif qu’il a, avec les millions qu’il a, avec les milliards qu’il dépense, ce n’est rien. Thomas Tuchel doit se concentrer sur la Ligue des champions", a-t-il ainsi lancé à destination de son homologue, qui avait eu l’outrecuidance de considérer que ce Clasico "n’était pas un match comme les autres."

Basile Boli conquis par André Villas-Boas

  Basile Boli conquis par André Villas-Boas La conquête des légendes. Légende de l'Olympique de Marseille des années 1990, Basile Boli s'est exprimé dans les colonnes de La Provence sur le Classique de dimanche face au PSG. « Il ne faut pas se poser de question et y aller avec les tripes, a affirmé l'ancien défenseur. À la moindre erreur face à Paris, ça se paye cash. Je n’ai pas envie de trop parler, mais André Villas-Boas fait des miracles... Il bosse à un point que vous ne pouvez pas imaginer. Il travaille tous les détails ! Il est méthodique. Il sait qui mettre sur le terrain. S’il a lancé le petit Marley Aké, il sait pourquoi.

André Villas - Boas a fait une sortie remarquée après la défaite de l’Olympique de Marseille face au Paris Saint-Germain (4-0). 0h30 Foot - Mercato - Barcelone Mercato - Barcelone : Coutinho répond à ses détracteurs ! 0h15 Foot - Mercato - OM OM - Polémique : Tuchel , PSG…

Ambitieux en début de match sur la pelouse du Parc des Princes, l’OM a complètement pris l’eau en encaissant trois buts en 10 minutes, ce qui a évidemment engendré la lourde défaite contre le PSG (4-0)

C'est un match spécial et on doit respecter que tout est possible dans le foot

Thomas Tuchel

Avisé des propos du technicien portugais en conférence de presse, l’entraîneur du PSG ne s’est pas privé de lui répondre. "C'est un match avec une grande histoire en France et on doit respecter cette histoire, ce n'est pas un match comme un autre pour nos supporters et pour la ville, Paris", a-t-il tout d’abord rappelé et ce avant de déplorer le manque d’ambitions de son vis-à-vis, voire même, en filigrane, un certain manque de respect pour l’histoire de l’OM,

"C'est un match spécial et on doit respecter que tout est possible dans le foot. L'OM est quatrième et joue contre le premier, c'est un Clasico. C'est un match avec une grande histoire, c'est comme un match de Ligue des Champions ou de Coupe de France. Si on respecte cette histoire, le foot et ce jeu, on doit admettre que tout est possible", a-t-il ainsi expliqué, ajoutant que l’état d’esprit l’emportait sur les considérations techniques ou tactiques: "Je dois dire félicitations à mon équipe et c'était un match important pour nous et on a montré la mentalité nécessaire à jouer un Clasico. Ça ne suffit pas de jouer tactiquement ou techniquement, on doit jouer avec le cœur et être agressif parce que c'est important pour nos supporters et qu'on respecte l'histoire de ce Clasico." A bon entendeur...

OM: la comparaison de Villas-Boas entre Strootman et Anelka .
Scooby-Doo : le mystère commence (France 4) bande-annonce

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!