•   
  •   

Sport Le PSG choisit ses matchs et il a parfaitement raison

12:00  06 novembre  2019
12:00  06 novembre  2019 Source:   sofoot.com

Le PSG et sa nouvelle obsession du collectif / Ligue des Champions

  Le PSG et sa nouvelle obsession du collectif / Ligue des Champions A Bruges, le PSG aura l’occasion ce mardi soir (21h00) de confirmer son excellent début de saison en Ligue des Champions. Le club de la Capitale voudra aussi montrer que son collectif ne dépend plus autant de stars. Thomas Tuchel semble obsédé par cette idée. © Panoramic psg A Bruges, le PSG aura l’occasion ce mardi soir (21h00) de confirmer son excellent début de saison en Ligue des Champions. Le club de la Capitale voudra aussi montrer que son collectif ne dépend plus autant de stars. Thomas Tuchel Trop souvent sonné. Trop souvent moqué. Et sûrement encore un peu traumatisé de ses échecs passés.

Après ses naufrages à Rennes et face à Reims, le PSG a remis le couvert à Dijon, se plantant dans les grandes largeurs sans même sembler s’en formaliser plus que ça. Plus de doute, le PSG choisit ses matchs .

Plus de huit collégiens sur dix se couchent (A) _. Parmi les raisons de ces veillées tardives, l ’ordinateur. «Tous les soirs, aux alentours de minuit, je suis obligée d’intervenir pour qu’elle raccroche son téléphone portable Et le matin, je dois frapper trois fois à sa porte pour qu’elle arrive

  Le PSG choisit ses matchs et il a parfaitement raison © Fournis par MoneyTag

Après ses naufrages à Rennes et face à Reims, le PSG a remis le couvert à Dijon, se plantant dans les grandes largeurs sans même sembler s’en formaliser plus que ça. Plus de doute, le PSG choisit ses matchs. Et lorsqu'on joue l’intégralité de sa saison sur la seule phase à élimination directe de la C1 au printemps, c’est certainement la meilleure des recettes pour réussir.

Vendredi dernier, un PSG quelque peu remanié, sans idée et sans grande motivation, s’est incliné à Dijon, mettant une méchante gifle sur la joue des parieurs. Comme après les défaites à Rennes et face à Reims au Parc, les critiques des plus éminents consultants du pays n’ont pas tardé. Les joueurs seraient « trop arrogants » pour prendre au sérieux une équipe comme Dijon, ils manqueraient de professionnalisme, ne se seraient « jamais comportés ainsi sous le maillot du Real ou de la Juve », ils ne respecteraient pas la Ligue 1, etc.

PSG – OM / L1 (J11) : Chaîne, groupes, stats

  PSG – OM / L1 (J11) : Chaîne, groupes, stats Le premier Clasico de la saison se tient ce dimanche soir à Paris (21h00). L'OM tentera de créer l'exploit pour signer un premier succès face au PSG après quinze échecs consécutifs en Ligue 1. © Panoramic Marseille - PSG : 22 mars 2020 Le premier Clasico de la saison se tient ce dimanche soir à Paris (21h00). L'OM tentera de créer l'exploit pour signer un premier succès face au PSG après quinze PSG - OM, où et quand voir le match En direct sur Canal+ le dimanche 27 octobre 2019 à 21h00 PSG - OM, les compos probables PSG à venir… OM à venir… PSG - OM, les groupes PSG à venir… OM S.

Affaire 94 milliards - Me Babou sur la commission parlementaire "Sonko a parfaitement raison ".

De plus, le PSG avait évité les trois « grosses » équipes présentes, à savoir le Bayern Munich, le FC Barcelone et le Real Madrid. A cela, il faut ajouter les nombreuses absences chez les Citizens (outre Nasri Espérons que la fameuse « réalité du terrain » mercredi soir aura ramené certains à la raison .

Les stats flippantes du PSG 2019

Thomas Tuchel en prend aussi pour son grade, cela va de soi. Il serait coupable de trop faire tourner son effectif et de mettre des joueurs à des postes qui ne sont pas les leurs – Diallo latéral gauche et Bernat en relayeur, pour revenir au match de Dijon. Une preuve de plus, pour les plus éminents disciples de la sacro-sainte culture de l’instant, que le PSG et son coach ont pris la grosse tête et qu’à trop prendre la Ligue 1 de haut, ils ne font que subir un juste retour de bâton.

De la Toussaint à Pâques

Or, si les trous d’air de ce début de saison font couler autant d'encre, c'est qu'ils sont inhabituels pour le PSG version QSI. Ces dernières saisons, le club a habitué ses supporters à des premiers tours presque parfaits sur le plan comptable. Sauf que ce PSG version 2019-2020 n’en a cure. Il est toujours en tête du championnat avec sept points d’avance et sera champion en fin de saison. Qu’il le soit avec 25 ou dix points d’avance, tout le monde s’en fiche royalement. Thomas Tuchel et ses joueurs le savent bien. On peut brasser tout l’air que l’on veut à la Toussaint, la seule vérité qui compte pour le PSG est celle du printemps. Et même celle de Pâques, si le club parvient enfin à passer ces foutus huitièmes. Alors, le PSG choisit ses matchs ? On ne peut plus le contester, la défaite face à Dijon a dissipé les derniers doutes. Mais il faudrait s'en réjouir plutôt que de le déplorer.

L1 : Avec une première mi-temps historique, le PSG corrige l’OM

  L1 : Avec une première mi-temps historique, le PSG corrige l’OM Avec des doublés de Mauro Icardi et de Kylian Mbappé, le PSG a réalisé un festival lors du choc de dimanche soir contre l’OM. Alors que le club de la Capitale s’envole en tête du classement, les Phocéens ont pris une leçon. © Panoramic PSG / OM Avec des doublés de Mauro Icardi et de Kylian Mbappé, le PSG a réalisé un festival lors du choc de dimanche soir contre l’OM. Alors que le club de la Capitale s’envole en tête du classement, le Le debrief Il n’y a pas eu de miracle sur la pelouse du Parc des Princes.

Le PSG remporte son premier match (3-2) contre le club portugais du Benfica, grâce à des buts de Jean-Kévin Augustin, très en forme durant cette Le PSG remporte donc son premier titre officiel de la saison dans un match parfaitement mené du début à la fin en retrouvant même l 'aisance de la fin de

Mercredi dernier, le parsi Saint Germain a été éliminé de la Ligue des Champions par le FC Barcelone alors qu’ il avaient gagné 4-0 au match aller.

Car en choisissant ses matchs, le PSG semble avoir enfin pleinement compris dans quelles chaussures il marche : celles d'un athlète du gratin mondial lors d’une année olympique. Comme lui, toute sa saison doit être programmée en fonction d'un unique objectif : la finale des JO pour l'athlète, les matchs de C1 du printemps pour le PSG. Avant cela, l’athlète doit dans un premier temps atteindre les minimas qui lui permettent de se qualifier pour les Jeux. Faire du volume, travailler sur le foncier et s’accorder des plages de repos soigneusement planifiées pour minimiser les risques de blessure. Le PSG doit, lui, faire le taf pour sortir de sa poule de Ligue des champions, si possible à la première place. Dans les deux cas, cette première phase relève bien souvent de la formalité.

Prévenir les blessures et rester en appétit

Le début de saison du PSG semble s’inscrire parfaitement dans cette logique. Ses meetings Diamond League à lui, ce sont les chocs contre des équipes comme Lyon et Marseille, ainsi que les matchs de Ligue des champions. Et à ce petit jeu-là, c’est pour l'heure du 5/5, avec des prestations très convaincantes (3-0 contre le Real, 1-0 contre Lyon, 4-0 contre l'OM...). Tuchel fait tourner face aux « petits » ? Il minimise les risques de blessures de ses cadres et s’assure que leur appétit de ballon soit maximal au sortir de l’hiver. Le coach allemand place certains joueurs à des postes qui ne sont pas les leurs ? Il développe leur polyvalence et se prépare à pallier au mieux d'éventuelles défections lorsque les premières fleurs perceront le manteau neigeux.

PSG-OM : Caroline Receveur, Vianney, Dadju... les stars se sont éclatés au Parc de Princes

  PSG-OM : Caroline Receveur, Vianney, Dadju... les stars se sont éclatés au Parc de Princes Ce lundi 28 octobre, les juges ont accordé à Patrick Balkany sa première demande de remise en liberté. Non Stop People vous en dit plus sur cette décision de justice, qui pourrait permettre au politique de sortir de prison.

Qui a raison ? Le président actuel du PSG , le Qatari Nasser Al-Khelaïfi, a également maintenu le plan Leproux sur la sécurité. La veille, le PSG aura tenté d'effacer, au Parc des Princes à l 'occasion de la réception de Brest, les séquelles laissées par les incidents du Trocadéro.

Il a fait parler sa technique dans ce match . L 'ailier allemand a souvent quitté son côté gauche pour proposer des solutions dans l 'axe. Celle-ci est sur Alphonse Aréola qui se couche parfaitement . Les joueurs débutent la reconnaissance de la pelouse. Le PSG sans Kylian Mbappé et Neymar.

Dijon s'offre le scalp du PSG

Si l'on prend un peu de recul, le PSG est d’ailleurs l'un des seuls clubs d'Europe à pouvoir pareillement calquer sa saison en fonction des matchs à élimination directe de la Ligue des champions. Le Bayern et la Juve ont certes aussi l’habitude de dominer leur championnat de la tête et des épaules, mais l’opposition moyenne reste un poil plus forte sur le plan domestique. Ils ont des challengers plus ou moins réguliers (Dortmund, Leipzig, le Napoli, l’Inter, etc.) qui les obligent à livrer un minimum la marchandise dès l’automne. Le PSG prêche, lui, seul dans le désert et l’absence de véritable rival atteint même des sommets cette saison en Ligue 1. Largement de quoi se permettre de nombreux « matchs sans ».

On a sans cesse pointé par le passé le handicap que cette absence de véritable opposition en championnat pouvait représenter pour le PSG au moment où le niveau s’élève en Europe. Mais Thomas Tuchel semble avoir enfin décidé de voir le verre à moitié plein : la Ligue 1 offre la possibilité de choisir ses matchs. Et c'est aussi une chance.

Icardi sauve le PSG à Brest .
Le PSG a souffert, mais le PSG repart gagnant de Bretagne. Entré en jeu à dix minutes de la fin, l'Argentin a une nouvelle fois frappé pour offrir la victoire au PSG sur la pelouse de Brest (1-2). Un succès qui permet à Paris de prendre provisoirement dix points d'avance sur son dauphin, Angers. Brest 1-2 PSGButs : Grandsir (72e) pour Brest // Di María (39e), Icardi (85e) pour le PSGUne semaine après une troisième défaite en championnat, déjà, à Dijon, le PSG devait se remettre la tête à l’endroit en Ligue 1 sur la pelouse de Brest.

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!