Sport: Quand Vardy ne voulait plus de Français à Leicester - - PressFrom - France
  •   
  •   

Sport Quand Vardy ne voulait plus de Français à Leicester

00:15  19 novembre  2019
00:15  19 novembre  2019 Source:   sports.fr

Adrien Silva (Monaco) : « On doit mener à la mi-temps »

  Adrien Silva (Monaco) : « On doit mener à la mi-temps » Après la défaite de Monaco à Saint-Etienne dimanche (1-0), Adrien Silva regrettait que son équipe n’ait pas su ouvrir le score avant la mi-temps. © Panoramic Adrien Silva Après la défaite de Monaco à Saint-Etienne dimanche (1-0), Adrien Silva regrettait que son équipe n’ait pas su ouvr Il y a eu deux physionomies très différentes d’une mi-temps à l’autre, dimanche soir, entre Saint-Etienne et Monaco. Légèrement dominateur en première période, le club de la Principauté a perdu ses principes de jeu au retour des vestiaires et a été logiquement puni par un but stéphanois (1-0).

Ancien responsable du recrutement à Leicester , Steve Walsh a raconté ce lundi comment Jamie Vardy lui avait demandé de ne plus recruter de joueurs français à cause d’Anthony Knockaert.

Au programme de ce Journal du Mercato : l'officialisation des prolongations d'Antoine Griezmann à l'Atlético Madrid et de Jamie Vardy à Leicester .

Agacé par le style de jeu d'Anthony Knockaert, Jamie Vardy avant demandé à Leicester de ne plus recruter de joueurs français. Heureusement, les Foxes ont désobéi avec un certain N'Golo Kanté.

  Quand Vardy ne voulait plus de Français à Leicester © Reuters

C'est une anecdote assez savoureuse racontée par Steve Walsh, l'ancien responsable du recrutement de Leicester. Pour The Athletic, ce "scout" anglais revient sur la fois où il avait été recruter un jeune ailier français, en Ligue 2, Anthony Knockaert (Guingamp).

"Anthony était une bonne recrue pour nous, explique Walsh. C'était révolutionnaire pour Leicester, je pense, de recruter Anthony (arrivé en 2012, ndlr). Quand on a gagné le Championship (la D2 anglaise, ndlr), on avait Anthony d'un côté et Riyad Mahrez de l'autre."

Leicester met Emery dans les cordes

  Leicester met Emery dans les cordes Et Jamie Vardy a encore cogné. Leicester 2-0 Arsenal Buts : Vardy (68e) et Maddison (75e) pour Leicester Peut-être qu'il s'agit d'une piste savonneuse : en décembre 2015, Chelsea s'inclinait à Leicester et Roman Abramovich licenciait José Mourinho le lendemain matin. Quatre ans plus tard, Arsenal vient de se vautrer au King Power Stadium, et c'est au tour de l'avenir d'Unai Emery d'être brisé en mille morceaux. Si, pour le moment, l'Espagnol est toujours aux commandes des Gunners, la troisième défaite de la saison d'Arsenal en Premier League pourrait bien être celle de trop.

Claudio Ranieri s'est exprimé sur la prolongation de Mahrez. Pour l'entraîneur de Leicester , cela ne faisait aucun doute.

Claudio Ranieri, le coach de Leicester City, a encensé son buteur Jamie Vardy après le match contre Swansea.

Mais malgré les bons résultats des Foxes, Knockaert ne faisait pas l'unanimité à Leicester, surtout auprès de Jamie Vardy, l'attaquant vedette du club. "Anthony pouvait être un joueur assez frustrant parce qu'on ne savait jamais avec lui quand la balle allait arriver. Il pouvait toucher trois ou quatre fois la balle avant de centrer, se souvient Walsh. Un jour Jamie m'a dit: 'Ne recrute plus jamais de joueurs de français', parce qu'il en avait marre d'Anthony."

Fort heureusement, Steve Walsh a menti. Le même été où Knockaert est parti, Leicester a recruté un certain N'Golo Kanté en provenance de Caen. Et quelques mois plus tard, les hommes de Claudio Ranieri sont devenus l'un des champions les plus improbables de l'histoire de football. "J'ai revu Jamie dans sa villa en Algarve il n'y a pas très longtemps, ajoute Walsh. Je lui ai rappelé la fois où il m'avait dit de ne plus recruter de Français, et que j'avais ensuite signé Kanté. Il m'a répondu: 'D'accord, d'accord!'. Mais Anthony a aussi contribué aux succès de Leicester." L'actuel joueur de Fulham appréciera.

Manchester United n’y arrive toujours pas, Leicester poursuit sa série / Premier League .
Tenu en échec par Sheffield United lors de la dernière journée, Manchester United a encore concédé le nul à domicile face à Aston Villa (2-2). Dans le même temps, Leicester poursuit sa série de 6 victoires de suite avec un but en fin de match face à Everton (2-1). © Panoramic manchester united Tenu en échec par Sheffield United lors de la dernière journée, Manchester United a encore concédé le nul à domicile face à Aston Villa (2-2).

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 7
C'est intéressant!