•   
  •   

Sport MU fait dérailler la City

23:55  07 décembre  2019
23:55  07 décembre  2019 Source:   sofoot.com

Pep Guardiola (Manchester City) avertit ses joueurs : « Nous n’avons pas le droit de perdre »

  Pep Guardiola (Manchester City) avertit ses joueurs : « Nous n’avons pas le droit de perdre » Lors de son point presse hebdomadaire, Pep Guardiola a averti ses joueurs, estimant que désormais, Manchester City n'a plus de joker.Lors de son point presse hebdomadaire, Pep Guardiola a averti ses joueurs, estimant que désormais, Manchester City n'a plus de joker.

Grâce à une première mi-temps clinique et à un Marcus Rashford dans tous les bons coups, les Red Devils ont mis à l'amende des Citizens apathiques (1-2). La réduction du score en fin de rencontre de Nicolás Otamendi n'est qu'un leurre

CROWD CITY FR - Продолжительность: 26:44 Guillaume & Kim 244 576 просмотров.

  MU fait dérailler la City © Fournis par Sofoot

Grâce à une première mi-temps clinique et à un Marcus Rashford dans tous les bons coups, les Red Devils ont mis à l'amende des Citizens apathiques (1-2). La réduction du score en fin de rencontre de Nicolás Otamendi n'est qu'un leurre, la troupe de Pep Guardiola mérite sa défaite et voit Liverpool s'envoler.

Manchester City 1-2 Manchester United

Buts : Otamendi (85e) pour les Citizens // Rashford (23e, s.p.) et Martial (29e) pour les Red Devils

Ole-Gunnar Solskjær peut sourire sur la pelouse de l'Etihad Stadium. Après un match ultra rythmé, où Marcus Rashford a une nouvelle fois brillé, le Norvégien vient enfin de battre Manchester City (1-2). Et s'il avait gentiment chambré son adversaire avant la rencontre, il avait oublié de préciser qu'en tant que joueur, il n'a jamais battu City. Pareil en tant que coach, puisqu'il n'a affronté qu'une fois City, lors d'une défaite en avril dernier à Old Trafford. Mais ce dimanche, le coach de MU, critiqué, a fait taire quelques mauvaises langues en faisant vivre un enfer à son adversaire. Trois jours après avoir dominé Tottenham, United s'offre un derby ô combien important aux yeux de Pep Guardiola et de ses ouailles, dévastées et reléguées à quatorze points de Liverpool. La tourmente a changé de côté.

Manchester City accroché à Newcastle / Premier League

  Manchester City accroché à Newcastle / Premier League Malgré une très nette domination, Manchester City a été accroché sur la pelouse de Newcastle (2-2) samedi, lors de la 14eme journée de Premier League. © Panoramic newcastle Malgré une très nette domination, Manchester City a été accroché sur la pelouse de Newcastle (2-2) samedi, lors de la 14 Encore deux points de perdus pour Manchester City.

Les Cochons d'Inde chahutent volontiers. Leur vacarme agacent trois voisins d'enclos plus âgés : Tortue, Vieux Cheval et Lynx. Quand les Cochons d'Inde sont

Dérailler : définition, synonymes, citations, traduction dans le dictionnaire de la langue française. Définition : Sortir de ses rails 15 novembre 1900 Le jeune Churchill défraie la chronique Post, Churchill est fait prisonnier par les troupes de Louis Botha lorsque le train blindé qu'il emprunte déraille .

Un appétit clinique

Dévastés, les Citizens le sont d'entrée de jeu quand les Red Devils multiplient les offensives. Daniel James est le premier à mettre Angeliño dans le dur, dès l'entame, mais le gosse frappe sur Ederson, peu académique, mais compact. Les arabesques de Bernardo Silva sont la réponse la plus concrète. Mais Marcus Rashford va faire très mal quand il percute plein axe, et sert Jessie Lingard, qui ne croise pas assez sa frappe pour tromper le rutilant Brésilien. Les deux Manchester se rendent coup pour coup. Côté City, l'autre Silva se met en marche et commence à déposer des caresses dans les espaces pour des Skyblues qui construisent haut et tentent de mettre sur orbite Gabriel Jesus.

Rashford, le briseur d'ampoules

City réagit après le comportement raciste de l'un de ses supporters

  City réagit après le comportement raciste de l'un de ses supporters Embarrassant. En plus d'avoir perdu le derby de Manchester à domicile ce samedi, Manchester City a dû gérer après le match une polémique qui a vite embrasé les réseaux sociaux. Les images télévisées du match ont en effet montré, à la 67e minute, un supporter des Citizens s'en prendre à Fred, qui s'en allait tirer un corner, et imiter un singe tout en proférant visiblement des insultes à son encontre. CLUB STATEMENT https://t.

Voici un Gameplay assez spectaculaire de déraillement et de destruction de train blindé sur BATTLEFIELD 1 !

Опубликовано: 29 июн. 2018 г. Charlie Boisseau - "On s' fait la gueule" disponible ici : https://CharlieBoisseau.lnk.to/Onsfai

Problème, ils s'exposent aux contres adverses, continuellement dangereux et propices au fracas. La preuve avec Marcus Rashford, qui se fait bouger illicitement par Bernardo dans la surface, avant de transformer tranquillement ce qu'il était venu chercher : l'ouverture du score (0-1). Dans la foulée, le lutin lusophone veut se rattraper, mais c'est bien le numéro dix des Red Devils qui prend définitivement le dessus dans ce duel à distance. L'Anglais rate une première cartouche facile, en envoie une seconde bien plus compliquée sur la barre. Mais face à une défense de City apathique, Anthony Martial vient lui enlever tout regret en faisant le break du gauche (0-2). Facile, clinique et diabolique, United est alors en train de démolir son adversaire.

En patron

Au retour de la pause, les centres des Citizens et les décalages sont toujours aussi nombreux, mais toujours aussi inefficaces. Kevin De Bruyne et Bernardo sont à nouveau les deux moteurs de cette machine qui ronronne. L'accalmie semble être au rendez-vous. Le moment propice pour que Victor Lindelöf laisse filer facilement Sterling, qui croque cette opportunité de but en oubliant de tenter sa chance. En face, United se fait beaucoup plus discret. Muet en Premier League depuis le 22 décembre dernier et un doublé contre Cardiff, Jessie Lingard veut enfoncer City, mais Ederson veille au grain, contrairement à sa défense.

Fusillade de Jersey City : les tireurs animés par l'antisémitisme, selon le procureur

  Fusillade de Jersey City : les tireurs animés par l'antisémitisme, selon le procureur Un policier, trois civils et deux suspects ont été tués dans la fusillade de mardi dans le New Jersey, près de New York. © AFP Une fusillade a fait six morts dans la ville de Jersey City, dans la banlieue de New York. Les tireurs impliqués dans une fusillade meurtrière mardi dans une épicerie casher de Jersey City, tout près de New York, étaient animés par des idées antisémites, a déclaré ce jeudi le procureur du New Jersey, Gurbir Grewal.

PLAISANCE CITY because living is an ART. Première ECO CITY de l’île Maurice (Eco pour économie, Eco pour écologie). Rs 4 milliards d’investissement (100 millions €) Promoteur, Constructeur, Syndic Français. Bâtiments durables, intelligents à énergie positive (solaire).

Hidalgo qui a voulu sans doute favoriser des compatriotes, a encore foiré. Cette bonne à rien devrait un jour rendre compte des ratages qu'elle fait vivre à la ville de Paris et à ses habitants. La gauche aux manettes, c'est ça. La démolition systématique.

Liverpool et Tottenham font le spectacle

Puis au moment où la victoire semble se dessiner, et que David de Gea se délecte déjà d'un clean sheet sur lequel il ne cracherait pas, City revient dans le match sur son seizième corner de la partie. Le coup de casque de Nicolás Otamendi a le mérite de relancer le suspense et les intentions offensives des Skyblues, mais Solskjær décide de verrouiller le front de l'attaque adverse avec l'entrée en jeu d'Ashley Young et Axel Tuanzebe. Avec plus de 70% de possession de balle, une bonne vingtaine de centres infructueux et un manque de panache, City est encore sur le point de craquer contre un gros. Dans le même temps, les jeunes pousses de United gèrent parfaitement les derniers contres à jouer, mais sur son dernier corner, City sonne la révolte. Sans réussir à égaliser. Les Red Devils l'emportent.

Manchester City (4-3-3) : Ederson - Walker, Stones (Otamendi, 59e), Fernandinho, Angeliño - Rodrigo (Gündoğan, 85e), D. Silva, De Bruyne - B. Silva (Mahrez, 64e), Sterling, G Jesus.

Manchester United (4-2-3-1) : De Gea - Wan-Bissaka, Maguire, Lindelöf, Shaw (Young, 88e) - Fred, McTominay - James, Lingard (Tuanzebe, 88e), Rashford - Martial. Entraîneur : Solskjær.

Résultats et classement de Premier League

City, premier club à lancer une chaîne YouTube pour les enfants .
Toujours plus. Après avoir lancé l'application Man City Kids en 2018, Manchester City va devenir le tout premier club à lancer sa chaîne de télévision sur YouTube Kids. Des vidéos dans les coulisses du club et un magazine hebdomadaire seront proposés aux mioches de moins de 12 ans. L'objectif ? Attirer un nouveau public, mais aussi décharger les parents de leurs responsabilités.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!