•   
  •   

Sport Des personnalités anglaises commémorent la libération d'Auschwitz

00:00  28 janvier  2020
00:00  28 janvier  2020 Source:   sofoot.com

Ce que j'ai appris en écrivant sur l'Holocauste, c'est qu'il peut se reproduire demain

  Ce que j'ai appris en écrivant sur l'Holocauste, c'est qu'il peut se reproduire demain Il y a soixante quinze-ans, les armées soviétiques libéraient le camp de concentration d'Auschwitz. Par rapport à sa capacité initiale, l'endroit était presque désert: seuls quelques milliers de prisonniers assistèrent à l'entrée des soldats de l'Armée rouge. Les autres, ceux qui avaient survécu à la politique d'extermination du régime nazi –plus d'un million d'individus perdirent la vie à Auschwitz– avaient été évacués les semaines précédentes.

Les dirigeants du monde entier se sont rassemblés jeudi à Jérusalem pour célébrer le 75e anniversaire de la libération d ' Auschwitz . Israël accuse depuis des années l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire, malgré les démentis de Téhéran, tandis que les tensions entre l'Iran et Washington

La libération d ' Auschwitz commémorée à Jérusalem. ShoahLes dirigeants du monde entier se sont rassemblés jeudi à Jérusalem pour célébrer le 75e anniversaire de la libération d ' Auschwitz .

  Des personnalités anglaises commémorent la libération d'Auschwitz © Fournis par Sofoot

Ne jamais oublier.

À l'occasion des 75 ans de la libération d'Auschwitz, de nombreuses personnalités de Premier League se sont mobilisées dans une vidéo intitulée #StandTogether. Parmi elles, Frank Lampard, Virgil van Dijk, Jesse Lingard, Jürgen Klopp, Willian, Harry Kane ou encore Christian Benteke se succèdent tour à tour pour répéter leur soutien à toutes les victimes des camps de concentration.

Six personnes arrêtées après les incidents lors de Bulgarie-Angleterre

Une vidéo qui permet également de rappeler le combat contre toute forme « d'antisémitisme, de racisme, de discrimination ou de haine », faisant notamment référence au comportement honteux des supporters bulgares à l'égard de Raheem Sterling.

En direct : la cérémonie à Jérusalem pour commémorer la libération d'Auschwitz

  En direct : la cérémonie à Jérusalem pour commémorer la libération d'Auschwitz Des dizaines de dirigeants mondiaux se réunissent jeudi à Jérusalem pour une cérémonie marquant le 75e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, sur fond de regain d'antisémitisme en Europe et aux Etats-Unis. Vladimir Poutine, Emmanuel Macron, Mike Pence, le vice-président américain, le prince Charles : Israël accueille jeudi 23 janvier une quarantaine de dirigeants pour marquer le 75e anniversaire de la libération du camp nazi d'Auschwitz (en Pologne) par l'Armée Rouge et faire front commun contre l'antisémitisme. Une cérémonie est organisée à Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem.

Des leaders de premier plan, comme les présidents russe Vladimir Poutine et français Emmanuel Macron, sont venus prononcer un discours à Jérusalem lors de cet Yona Amit, 81 ans, montre des photos de sa famille avant la guerre en Italie, où elle a grandi. A l'âge de cinq ans, elle échange ses

Lundi, survivants de l'Holocauste et personnalités marqueront la libération du tristement célèbre camp de concentration le 27 janvier 1945. Des survivants de l'Holocauste se rassembleront lundi sur le site d ' Auschwitz pour marquer les 75 ans de la libération par les troupes soviétiques de ce camp

Geste fort.

Auschwitz : survivre aux travaux forcés et à la faim .
À l’occasion des 75 ans de la libération du camp d’Auschwitz, France 24 vous fait découvrir l’histoire de ce lieu tristement célèbre. D'anciens prisonniers racontent les travaux forcés et la faim lancinante dont ils ont souffert. Henri Borlant est rescapé d'Auschwitz. Il raconte à France 24 les conditions de vie dans le camp : "Le matin, on avait dans une gamelle une boisson chaude, c'est-à-dire une infusion. Les Polonais appelaient cela irbata ou tchaï, on appelait ça du thé. Je ne sais pas ce que c’était. Et puis à midi, on avait la soupe sur le lieu de travail. Donc, on s’arrêtait à midi. On ramenait de la soupe dans des tonneaux.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!