•   
  •   

Sport Saint-Étienne crée l’exploit contre Épinal

05:55  14 février  2020
05:55  14 février  2020 Source:   sofoot.com

Saint-Etienne invite Épinal pour les demi-finales

  Saint-Etienne invite Épinal pour les demi-finales Un beau lot de consolation. Les amateurs d'Epinal auront lutté de toutes leurs forces ce jeudi dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de France contre Saint-Étienne, mais cela n'aura pas suffit. S'inclinant par un petit but d'écart (1-2), les Spinaliens pourront tout de même compter sur la bonté des Verts. En plus de laisser l'intégralité de la recette qui s'élève à 88 000 euros, Saint-Étienne a également tenu à inviter la SAS pour la demi-finale qui l'opposera à Rennes, probablement le 5 mars prochain.

Épinal - Saint - Étienne : vivez l'après-midi avec les Spinaliens Portrait. Jean-Philippe Krasso, le héros d' Épinal Vidéo. Les hommes de Xavier Collin auront besoin d'un 12ème homme survolté afin de se surpasser et ainsi croire en un nouvel exploit historique !! pic.twitter.com/wtbzNs1c07.

Tombeur de Lille au tour précédent, Épinal affronte Saint - Étienne ce jeudi soir en quarts de finale de Coupe de France au stade Marcel-Picot de Nancy. L'entraîneur du club de National 2, Xavier Collin, s'est exprimé à la fois sur l ' exploit réussi face à Lille, la première qualification historique de son

  Saint-Étienne crée l’exploit contre Épinal © Fournis par Sofoot

Tombé sur des Verts peu inspirés et dominés, Épinal (National 2) voit son parcours s'arrêter au stade des quarts de finale de la Coupe de France. Mais ce sont bien les Vosgiens et leur buteur Jean-Philippe Krasso qui laisseront malgré tout la meilleure impression.

SA Spinalien 1-2 AS Saint-Étienne

Buts : Krasso (62e, sp) pour le SAS // Bouanga (37e) et Camara (58e) pour l’ASSE

Pour Xavier Collin, entraîneur d’Épinal, ce quart de finale historique devait être « une mise en lumière ». Pour les Vosges, pour son club, pour ses joueurs et pour son travail personnel. Ce jeudi à Nancy, cela a été bien plus que ça. Puisqu’en plus de mettre en lumière la toute petite forme de Saint-Étienne, le SAS a démontré durant 90 minutes une solidarité folle et un sacré caractère. Pourtant, à cause de deux pions de Bouanga et Camara et pas grand-chose d’autre, les Spinaliens ne pourront entrer dans le club très fermé des équipes de quatrième division à atteindre les demi-finales de la Coupe de France (Calais, Montceau-les-Mines et Quevilly). Les Verts, eux, retrouvent le carré final, cinq ans après leur dernière apparition, mais sont tout de même repartis la tête basse.

Épinal entre « déception » et « fierté »

  Épinal entre « déception » et « fierté » La belle image d'Épinal. Dernier club hors Ligue 1 à être dans la course, le SAS est sorti de la Coupe de France les armes à la main face à Saint-Étienne (1-2). C'est en tout cas ce qu'affirmait Xavier Collin à la sortie du match. « Le premier sentiment, c’est forcément de la déception et de la frustration de ne pas se qualifier, mais aussi de la fierté, parce qu'on n’a pas changé notre philosophie ni notre approche, se félicitait le coach vosgien. Saint-Étienne mérite sa qualification mais elle a beaucoup subi. Ça se sent que c’est une équipe qui doute, en manque de confiance et qui comptait beaucoup d’absents.

Épinal - Saint - Étienne : vivez l'après-midi avec les Spinaliens Portrait. Jean-Philippe Krasso, le héros d' Épinal Vidéo. Le Spinalien Guy Tapé se confie à la veille du match Diaporama. Les Spinaliens ont livré leur dernier entrainement avant leur match de Coupe de France La présentation du match

Épinal - Saint - Étienne en direct commenté. La composition de Saint - Étienne . Ruffier - Debuchy, Fofana, Saliba, Gabriel Silva - Camara, M'Vila, Diousse - Honorat, Diony, Bouanga.

La fable du gros Poucet

« Ça peut paraître prétentieux, mais je ne cherche pas à m’adapter à l’adversaire. On va s’appuyer sur nos qualités et notamment nos deux attaquants, qui sont capables de poser des problèmes à pas mal de défenses. » Comme promis par le coach Collin, le SA Spinalien ne déroge pas à ses principes. Ceux qui veulent que son public préfère la baston, le jeu direct et pèse grâce à sa doublette Biron-Krasso. Ce dernier ne met d’ailleurs pas longtemps à chercher des crasses à l’arrière-garde stéphanoise par un coup du sombrero. Les Verts sont décontenancés, la jouent petit bras et serrent les fesses sur les coups de pied arrêtés de Nicolas Borodine, sans qu’aucun Vosgien n’arrive à trouver la mire. Il faut se le dire : l’ogre n’est pas celui que l’on croit.

Claude Puel : « Mes joueurs ont su mettre le bleu de chauffe »

  Claude Puel : « Mes joueurs ont su mettre le bleu de chauffe » Puel à frire. Après un match âpre et globalement décevant des Verts face à Épinal (N2), le coach stéphanois est revenu sur la qualification des siens pour les demi-finales de Coupe de France. « Que voulez-vous que je retienne ?, lançait-il comme si de rien n'était. L’essentiel est de passer ce tour. On savait à quoi s’en tenir face à cette équipe d'Épinal. Ils ont des joueurs avec des atouts. Il fallait être dans l’esprit coupe, avec l’environnement, le public, un match engagé et de l’abnégation de part et d’autre.

Dernier quart de finale de Coupe de France ce jeudi 13 février : Épinal reçoit Saint - Étienne au stade Marcel-Picot. Le club de National 2 va tenter de créer l ' exploit face à des Verts en quête d'une victoire après trois défaites consécutives. Sur quelle chaîne et à quelle heure voir cet Épinal .

Mais le buteur d’ Epinal (N2) a une mission à poursuivre jeudi contre Saint - Etienne en quart de finale (21h00). "Double contact et frappe du gauche" au nez du défenseur brésilien Gabriel puis "un coup de casque" sur coup franc: en l’espace de sept minute (54e, 61e), l’attaquant franco-ivoirien (22 ans)

Xavier Collin : « Les Vosges, c'est la France profonde, mais c'est magnifique »

Saint-Étienne se fait croquer les orteils dans chaque duel, de manière licite ou non, et n’arrive pas à franchir la ligne médiane. Et quand la rencontre s’enlise à cause de fautes inutiles, c’est la fusée martiniquaise Mickaël Biron qui est mise sur orbite sur une déviation de Jean-Philippe Krasso. Sa frappe manque le cadre, mais Marcel-Picot se réveille (33e). Pourtant, sur le seul vrai décalage trouvé par les visiteurs, Denis Bouanga ouvre son pied aux abords de la surface et vient nettoyer d’une frappe enveloppée la lucarne de Jérôme Idir (0-1, 37e). Cruel, mais les pensionnaires de National 2 se sont fait piéger par Sainté et ses méthodes de petit Poucet.

Ça sent le sapin

Le coup sur la caboche fait encore effet au retour des vestiaires et, grand prince, Franck Honorat n’en profite pas sur un bon centre en retrait de Bouanga. Épinal se reprend en main et remet le pied sur le ballon. Mais quand Jean-Philippe Krasso pense obtenir un penalty, sa défense craque. Peinant à sortir un ballon aérien, les Spinaliens laissent Honorat se saisir du cuir et servir Mahdi Camara dans la surface. Le milieu masqué croise parfaitement sa frappe entre les jambes du capitaine Gace et pense mettre Saint-Étienne à l'abri (0-2, 58e). Pense seulement, puisque dans la foulée, Krasso en remet une couche devant William Saliba et va chercher un penalty logique. L’Ivoirien se fait justice lui-même en prenant Ruffier à contre-pied (1-2, 62e) et redonne de la voix aux siens.

Dans la douleur, Sainté rejoint le dernier carré

  Dans la douleur, Sainté rejoint le dernier carré L’AS Saint-Etienne a assuré l’essentiel en dominant Epinal (1-2), jeudi soir à Nancy, en quarts de finale de la Coupe de France. Mais on n’a pas vraiment vu les trois divisions d’écart entre les deux équipes. Claude Puel pourra pousser un ouf de soulagement, mais un tout petit alors. L’AS Saint-Etienne a évité le piège […] L'AS Saint-Etienne a assuré l'essentiel en dominant Epinal (1-2), jeudi soir à Nancy, en quarts de finale de la Coupe de France. Mais on n'a pas vraiment vu les trois divisions d'écart entre les deux équipes. Claude Puel pourra pousser un ouf de soulagement, mais un tout petit alors.

Épinal . 5’. 0-0. Saint - Étienne . Epinal obtient le premier coup-franc de la partie. Et c'est une opportunité intéressante avec une munition dans le couloir droit à 28 mètres du but de Stéphane Ruffier.

Au septième tour de la Coupe de France en novembre dernier, Épinal ne part pas avec l’avantage des pronostics. Opposé au FC Sochaux, club de Ligue 2, le club vosgien crée l ’ exploit et s’impose 2-0. » Face à Saint - Étienne , Christopher Makengo s’attend à un grand match et rêve d’un nouvel exploit.

Les cinq hommes à surveiller du côté d'Épinal

Mickaël Biron profite de la cacophonie générale pour servir un délicieux enchaînement contrôle-frappe des 20 mètres, bien captée par Ruffier. L’énergie, l’espoir et le vice sont encore avec le SAS, même si la ruse de Christopher Makengo, mettant le bras sur un nouveau bon coup franc de Jérémy Colin, ne trompe pas l’arbitre. Au métier, mais sans grande conviction, Saint-Étienne profite alors des approximations techniques, plus flagrantes avec la fatigue, pour contenir les dernier assauts spinaliens. Auteur d’une grande prestation, Colin empêche Gabriel Silva de corser l’addition et permet cinq minutes de temps additionnel de feu. Le pressing fou, une tentative de reprise acrobatique de Biron et une salve de corners font vibrer Picot une dernière fois, mais l’aventure s’arrête là. Oui, la belle image est pour Épinal.

Épinal (3-5-2) : Idir - Colin, Gace, Sangaré - Luvualu (Berkhane, 80e), Tapé, El Rhayti (Kubota, 63e), Makengo (Niang, 83e), Borodine - Biron, Krasso. Entraîneur : Xavier Collin.

Saint-Étienne (4-3-3) : Ruffier - Debuchy, Fofana, Saliba, Gabriel Silva - Diousse (Benkhedim, 74e), M'Vila, Camara (Kolodziejczak, 90e+3) - Honorat, Diony (Abi, 74e), Bouanga. Entraîneur : Claude Puel.

Montpellier – Saint-Etienne : Chaîne TV, streaming et stats / Ligue 1 (J24) .
Montpellier reçoit Saint-Etienne ce dimanche (15h00) dans le cadre de la 24eme journée de Ligue 1. Voici tout ce qu'il faut savoir au sujet de cette rencontre. © Panoramic denis bouanga saint-etienne Montpellier reçoit Saint-Etienne ce dimanche (15h00) dans le cadre de la 24eme journée de Ligue 1. Voici tout ce qu'il faut savoi Battu lors de six de ses sept derniers matchs de championnat, Saint-Etienne s’enlise lentement mais sûrement dans le bas du classement (15eme).

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!