•   
  •   

Sport « L’Afrique n’a pas les moyens de répondre au covid-19 »

00:00  26 mars  2020
00:00  26 mars  2020 Source:   sports.fr

Afrique du Sud: escroquerie aux billets et aux pièces "contaminés" par le coronavirus

  Afrique du Sud: escroquerie aux billets et aux pièces Toutes les occasions sont bonnes, même la pandémie de coronavirus En Afrique du Sud, des malfrats n'hésitent pas à profiter de l'inquiétude des populations pour extorquer billets et pièces aux plus crédules au motif qu'ils seraient contaminés. "ll semble que des éléments criminels font du porte-à-porte pour demander aux gens de rendre les billets qu'ils ont en leur possession parce qu'ils ont été contaminés avec le coronavirus", a mis en"ll semble que des éléments criminels font du porte-à-porte pour demander aux gens de rendre les billets qu'ils ont en leur possession parce qu'ils ont été contaminés avec le coronavirus", a mis en garde la Banque centrale (SARB).

« Il existe de bons hôpitaux mais ils manquent de moyens. En ce qui concerne la réanimation, il y a très peu de places disponibles. Si le virus se développe sur le continent, il aura un Il faut tout faire pour endiguer la propagation du covid - 19 parce que l ’ Afrique n ’ a pas les moyens d’y répondre ! »

adjovi_boco_crop © Fournis par Sports.fr adjovi_boco_crop

Ancien international béninois et défenseur du RC Lens, Jimmy Adjovi-Boco s’inquiète face à une éventuelle progression de l’épidémie de coronavirus sur le continent africain. Ancien joueur d’Amiens, de Rouen, de Tours mais aussi et surtout de Lens, Jimmy Adjovi-Boco vit actuellement son confinement du côté de Beauvais, dans l’Oise, mais le Béninois de 56 ans […]

Ancien international béninois et défenseur du RC Lens, Jimmy Adjovi-Boco s’inquiète face à une éventuelle progression de l’épidémie de coronavirus sur le continent africain. Ancien joueur d’Amiens, de Rouen, de Tours mais aussi et surtout de Lens, Jimmy Adjovi-Boco vit actuellement son confinement du côté de Beauvais, dans l’Oise, mais le Béninois de 56 ans se dit préoccupé par le sort de l’Afrique face au coronavirus. « Il n'y a pas encore trop de cas. Mais si la pandémie arrive en Afrique, ce sera beaucoup plus compliqué qu'en France », dixit le membre fondateur de l’académie Diambars (un centre de formation de jeunes footballeurs), au Sénégal. Dans cet entretien accordé au Parisien, le natif de Cotonou ne cache pas sa vive inquiétude. « Il existe de bons hôpitaux mais ils manquent de moyens. En ce qui concerne la réanimation, il y a très peu de places disponibles. Si le virus se développe sur le continent, il aura un effet dévastateur, beaucoup plus fort qu'en Europe. Il faut tout faire pour endiguer la propagation du covid-19 parce que l'Afrique n'a pas les moyens d'y répondre ! »

Pire que le virus Ebola ?

Et l’intéressé de redouter une déferlante plus meurtrière encore que celle du virus Ebola, qui a fait plus de 10 000 victimes sur le continent entre 2014 et 2016. « Le coronavirus pourrait amener un bilan bien pire. Une mortalité plus élevée qu'en Europe est à redouter en cas de pandémie sur le sol africain. Ce serait sans doute ingérable… » Face à la menace, Jimmy Adjovi-Boco exhorte les dirigeants africains à prendre leurs responsabilités. « La solidarité viendra mais c'est d'abord à nos dirigeants de prendre conscience que l'Afrique doit régler ses propres problèmes. Avant de penser aux aides extérieures, nos responsables doivent prendre les bonnes décisions et les faire appliquer. En France, certains ne respectent pas le confinement et mettent en danger le reste de la population. »

La Russie propose une aide médicale à l'Italie pour lutter contre le covid-19 .
La Russie propose une aide médicale à l'Italie pour l'aider à lutter contre le covid-19. Vladimir Poutine alloue des moyens médicaux d'envergure pour aider le pays à se battre contre la propagation du coronavirus. © Fournis par Euronews La Russie aide l’Italie à combattre le coronavirus. Ce dimanche, un premier convoi militaire de l’aide médicale russe a embarqué direction l’aéroport militaire de Praticare di mare près de Rome.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!