•   
  •   

Sport Premier League: champion, qualifiés en C1 et C3, relégués… si tout s’arrêtait

00:05  26 mars  2020
00:05  26 mars  2020 Source:   sports.fr

Ligue 1: champion, qualifiés en C1 et C3, relégués… si tout s’arrêtait

  Ligue 1: champion, qualifiés en C1 et C3, relégués… si tout s’arrêtait Et si la saison de Ligue 1, suspendue jusqu’à nouvel ordre en raison de l’épidémie de coronavirus, ne reprenait pas ? La Ligue 1 ne reprendra pas avant le 15 juin, « au mieux ». C’est en tout cas l’avis de Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l’ASSE, qui estime que la saison doit tout […] Et si la saison de Ligue 1, suspendue jusqu'à nouvel ordre en raison de l'épidémie de coronavirus, ne reprenait pas ? La Ligue 1 ne reprendra pas avant le 15 juin, "au mieux". C’est en tout cas l’avis de Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l’ASSE, qui estime que la saison doit tout de même aller à son terme.

Les quatre premiers du classement de Serie A profitent d'une qualification directe pour la phase de poules de la Ligue des champions . Le cinquième (AS Rome) du championnat est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa, et le sixième (SSC Naples) se qualifie pour le deuxième tour

En effet, la simulation ci-dessus n’arbitre pas le cas épineux des vainqueurs de la C 1 et de la C 3 , habituellement directement qualifiés pour la Ligue des Champions . Qu’adviendrait-il de ces deux places ? En temps normal, si ces vainqueurs sont déjà qualifiés pour la compétition, ces places

Très large leader de la Premier League avec 25 points d'avance, Liverpool remporterait un nouveau titre de champion d'Angleterre. Le 20e de son histoire. Mais trente ans après le dernier. © Fournis par Sports.fr Très large leader de la Premier League avec 25 points d'avance, Liverpool remporterait un nouveau titre de champion d'Angleterre. Le 20e de son histoire. Mais trente ans après le dernier.

Et si la saison de Premier League, suspendue jusqu’à nouvel ordre en raison de la pandémie de coronavirus, ne reprenait pas ? Arrêtée au soir de son 29e acte, le 9 mars dernier, la Premier League a fait suffisamment de chemin cette saison pour désigner son incontestable champion: Liverpool. Flanqués de 25 points d’avance sur […]

Et si la saison de Premier League, suspendue jusqu'à nouvel ordre en raison de la pandémie de coronavirus, ne reprenait pas ? Arrêtée au soir de son 29e acte, le 9 mars dernier, la Premier League a fait suffisamment de chemin cette saison pour désigner son incontestable champion: Liverpool. Flanqués de 25 points d’avance sur un Manchester City qui devait encore jouer dix fois dans le cadre du championnat, les Reds étaient promis à leur premier sacre national depuis 1990. En revanche, pour le reste du classement, les débats demeuraient ouverts… En considérant l’exclusion des Citizens de toutes compétitions européennes pour deux ans néanmoins, les trois autres tickets pour la Ligue des champions, en cas de suspension définitive de cet exercice 2019-2020, reviendraient à Leicester, Chelsea et Manchester United. Cela aux dépens de Wolverhampton et Sheffield United, qui se consoleront volontiers cependant avec la Ligue Europa – avec une entrée en lice dès le deuxième tour de qualification pour ce qui est des Blades. Les dindons de la farce n’étant autres que Tottenham et Arsenal, huitième et neuvième de l’élite anglaise à l’heure du gel, à deux et trois longueurs d’un sésame continental.

Voir les autres diaporamas

La situation est plus rageante encore pour Bournemouth, premier relégable et relégué pour un petit but au profit de Watford. 19e et 20e, Aston Villa et Norwich City n’avaient pas forcément dit leur dernier mot non plus, à deux et six unités de la ligne de flottaison. Tout ce beau monde étant invité à laisser sa place à Leeds et West Bromwich, les deux premiers du classement de Championship, la deuxième division britannique. Le troisième accessit pour l’élite revenant soit au troisième, Fulham, soit au vainqueur de barrages de promotion comportant par ailleurs Brentford, Nottingham Forest et Preston North End.

Municipales : Agnès Buzyn "arrête" sa campagne à Paris mais ne se retire pas .
L'ancienne ministre de la Santé, candidate LREM à la mairie de Paris, a annoncé lundi qu'elle arrêtait sa campagne sans se retirer de l'élection, alors que la France déploie des mesures exceptionnelles pour faire face à l'épidémie de coronavirus.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!