•   
  •   

Sport Leipzig encorne Cologne et récupère sa troisième place

07:25  02 juin  2020
07:25  02 juin  2020 Source:   sofoot.com

Modeste et la Bundesliga : « On voit très peu de 0-0 »

  Modeste et la Bundesliga : « On voit très peu de 0-0 » L'attaquant français du FC Cologne est revenu sur son expérience en Allemagne. Anthony Modeste a valorisé l'action présente dans le championnat allemand. © Fournis par Football 365 modeste Anthony Modeste est heureux en Allemagne. Passé par Hoffenheim et actuel attaquant de Cologne, le buteur français s'est confié sur les spécificités de la Bundesliga dans un entretien accordé à L'Equipe, ce samedi. Il a notamment mis en avant le goût du risque présent dans le championnat. Un esprit offensif « C'est un Championnat porté vers l'avant, vachement ouvert, avec des buts. On voit très peu de 0-0 ici.

troisième place de la Bundesliga. Cordoba avait permis au FC Cologne de prendre les devants en envoyant le ballon sous la barre de Gulacsi, alors Entré rapidement en jeu à la place de Cordoba (24e), touché dans un choc avec Upamecano, l'attaquant du FC Cologne a réduit l'écart à 2-3 d'une

Cologne pensait alors pouvoir revenir au score, mais c’était sans compter sur le premier but marqué par Dani Olmo pour Leipzig en Bundesliga (2-4, 58e). Les deux équipes en resteront là. Leipzig s'impose donc à l'extérieur et retrouve sa troisième place . Cologne reste 11e.

  Leipzig encorne Cologne et récupère sa troisième place © Fournis par Sofoot

Cologne 2-4 Leipzig

Buts : Córdoba (7e), Modeste (55e) pour Cologne // Schick (20e), Nkunku (38e), Werner (50e), Olmo (58e) pour Leipzig

Le festival de Cologne. Au terme d'une partie où les attaquants ont pu se faire plaisir, le RB Leipzig a retrouvé sa troisième place sur le podium en embrochant les Boucs (2-4) ce lundi soir.

Après des premières minutes affriolantes et une grosse parade de Timo Horn face à l'autre Timo (Werner), le RB pense ne faire qu'une bouchée de son hôte du soir. Oui, mais voilà : depuis quelque temps, la défense des Roten Bullen ne respire pas la sérénité. À tel point que Cologne fait mouche sur sa première incursion dans la surface : Elvis Rexhbecaj débarque et assomme le poteau, mais le cuir revient sur Jhon Córdoba qui allume Péter Gulácsi (1-0). Le hic ? L'arrière-garde des Boucs est encore plus brinquebalante que son homologue saxonne. Le RB n'a ainsi aucun mal à refaire son retard et prendre le lead. Métamorphosé depuis son arrivée à Leipzig, Angeliño signe une merveille de centre pour la tête de Patrick Schick (1-1), avant que le monstre du milieu Konrad Laimer mette Christopher Nkunku sur orbite (1-2). Loin d'être grandiose, la clique de Julian Nagelsmann regagne ainsi les vestiaires aux commandes de la rencontre.

Timo Werner (Leipzig) s’éloigne de Liverpool

  Timo Werner (Leipzig) s’éloigne de Liverpool Liverpool ne s’intéresse plus à l’attaquant allemand de Leipzig, Timo Werner. Longtemps désigné comme la cible numéro 1 des Reds, Timo Werner ne devrait pas finalement pas rejoindre les bords de la Mersey. Le site du Mirror indique que le prestigieux club anglais n’a plus l’intention de payer le montant qu’exige le RB Leipzig pour la libération de son buteur vedette. Les Allemands espéraient au moins 55M€ pour leur sociétaire et les responsables de la LFC estimeraient que cela n’en vaudrait plus la peine.

Le RB Leipzig a retrouvé ce lundi le podium de la Bundesliga en sortant victorieux de son duel face à Cologne . Contre le 11e au classement, l’équipe de Nagelsmann a raté son entame de match, mais elle a bien rebondi ensuite et a fini par l’emporter aisément, avec quatre buts inscrits.

Cologne accueille aujourd'hui de nombreux sièges sociaux d'entreprises, ainsi que des évènements d'ampleur internationale dans la Koelnmesse, comme En 1933, au début du Troisième Reich, la ville de Cologne accueille le 25e congrès mondial d’espéranto, langue dont l’objectif est la communication

Le coup de gueule de Nagelsmann après le nul face au Hertha Berlin

Et il y a de quoi être zen, car la défense des locaux n'a pas remis les pendules à l'heure pendant la pause. Cinq minutes après la reprise, un coup franc offensif pour les Boucs se transforme tout simplement en but offert pour les visiteurs : Gulácsi n'a qu'à capter le cuir et dégager en profondeur pour Werner, presque ébahi de se retrouver aussi seul. La suite se devine aisément : 1-3. Dans un tel jardin d'Eden, il y en a pour tout le monde : même un Dani Olmo insipide jusque-là peut inscrire sa première bastos en BuLi (2-4). Et heureusement parce qu'entre-temps, Anthony Modeste avait lui aussi profité d'un cadeau de Lukas Klostermann pour envoyer une somptueuse frappe au fond (2-3). La suite sera du même acabit : des face-à-face vendangés (coucou Werner, Modeste et Sabitzer), des actions sympas gâchées par manque de réalisme (échange de politesse entre Nkunku et Olmo notamment)...

Qu'importe, Leipzig reste au contact du Borussia Dortmund, avec deux unités de retard seulement.

Cologne (4-2-3-1) : Horn - Schmitz (75e, Meré), Leistner, Czichos, Katterbach - Hector, Skhiri - Jakobs (75e, Terodde), Rexhbecaj (Drexler, 60e), Kainz (60e, Thielmann) - Córdoba (24e, Modeste). Entraîneur : Markus Gisdol.

RB Leipzig (4-4-2) : Gulácsi - Mukiele, Klostermann, Upamecano, Angeliño - Sabitzer, Laimer (60e, Adams) - Nkunku, Olmo (85e, Forsberg) - Schick (68e, Haidara), Werner. Entraîneur : Julian Nagelsmann.

Augsbourg tient tête à Cologne .
Augsbourg 1-1 Cologne Buts : Max (88e) pour Augsbourg // Modeste (85e) pour Cologne Il ne fallait pas éteindre la télé trop vite. Dans ce match Il ne fallait pas éteindre la télé trop vite.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!