•   
  •   

Sport Barça : des bleus, du grenat et des bosses

19:05  04 juillet  2020
19:05  04 juillet  2020 Source:   football365.fr

Strictly désireux de signer les stars de Hollyoaks Jennifer Metcalfe et Sarah Jayne Dunn après le succès du soap sur le dancefloor '

 Strictly désireux de signer les stars de Hollyoaks Jennifer Metcalfe et Sarah Jayne Dunn après le succès du soap sur le dancefloor ' Les patrons de © Shutterstock Les patrons de Strictly liraient les stars de Hollyoaks pour la nouvelle série à venir Les patrons de danse Strictly Come Dancing seraient désireux de signe Hollyoaks stars Jennifer Metcalfe et Sarah Jayne Dunn pour leur nouvelle série plus tard cette année. Les patrons de espèrent continuer la séquence de succès du feuilleton sur le spectacle en signant l'une des superbes stars à emporter dans la salle de bal cet automne.

Le Barça vit une crise institutionnelle d'envergure. Analyse de la fin de cycle inévitable des Blaugrana.

Seville_Barcelone-Messi-19062020 © Fournis par Football 365 Seville_Barcelone-Messi-19062020 Le coup de sifflet final vient de retentir et Leo Messi est le premier à quitter le terrain. Les yeux des joueurs du Barça sont aussi vides que les tribunes du Camp Nou. Et leur discours sur la nécessite de s'accrocher malgré le nul qu'ils viennent de concéder face à l'Atlético Madrid aussi stérile que les travées de l'enceinte catalane.

Des bleus et des bosses

Busquets a beau s'époumoner sur la prétendue volonté de l'équipe de continuer à lutter, au fond, tout le monde sait que tout est fini. Et il ne s'agit pas juste des ambitions du club en Liga, mais aussi d'une aventure, d'un cycle, d'une époque. La défaite est une chose. Le déclin en est une autre. Les cadres Blaugrana ont tout plus de 30 ans. Messi a rarement été aussi peu influent. Le retour tant attendu de Suarez n'a pas eu l'effet escompté. Le stade est vide, mais le silence est assourdissant. Si c'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens, le Barça va bientôt devoir s'acquitter d'une très grosse facture pour la cacophonie qui dure depuis plusieurs années. Les martiales trompettes du succès qui célèbrent les trophées vont céder leur place aux instruments à vent de la presse espagnole et à son attelage hétéroclite de rumeurs en tout genre. Un départ ne serait d'ailleurs plus à exclure pour Messi, soliste dans l’orchestre, qui ne peut pas jouer les sauveurs indéfiniment.

Le crépuscule des héros

Arthur, qui devait remplacer Xavi, est parti à la Juve pour sauver le bilan financier du Barça et accessoirement, les têtes des membres restants du panel directoire. Dans un club où le président est élu, la survie des dirigeants est toujours un enjeu. 6 sont partis lors du dernier printemps et 11 membres du board des 21 qui ont commencé le mandat Bartomeu ne sont plus là. Les dissonances dans la gestion du club ne sont pas passées inaperçues. Et c'est un euphémisme candide. Coutinho, qui devrait remplacer Iniesta, a été prêté au Bayern car le Barça ne savait pas trop quoi faire du Brésilien, acheté 120M€ + 40 de bonus. Griezmann a joué 4 minutes lors du choc déterminant contre l'Atlético Madrid. Il est pourtant le troisième joueur le plus cher de l'histoire des Blaugrana. Et Dembélé, qui devait remplacer Neymar, est abonné à l’infirmerie. Neymar, lui, devait succéder à Messi. Mais son impatience et la gourmandise des dirigeants l'ont envoyé au PSG, d'où ils n'arrivent plus l'extirper faute de liquidités. Depuis 2014 et les transferts de Suarez, Rakitic et Ter Stegen, le Barça a dépensé près d'un milliard d'euros sur 28 joueurs. Aucun d'entre eux ne peut être qualifié de réussite. La génération de surdoués issus de La Masia qui avait tout raflé sous Guardiola s'effiloche et avec elle, l'armature mythologique d'un club censé être unique. Les grands clubs ne meurent jamais, mais il peut leur arriver bien pire. Soucis financiers, luttes intestines et problématiques triviales... Le Barça devient un club banal. Le coup de sifflet final vient de retentir et Leo Messi est le premier à quitter le terrain. Griezmann va tarder un peu. Il a des amis à saluer dans l'équipe d'en face.

Galerie: Le Barça attend une recrue en provenance de… Béziers (Football 365)

Lasarte : « Je ne reconnais plus Antoine Griezmann »

  Lasarte : « Je ne reconnais plus Antoine Griezmann » Martin Lasarte a été le premier coach à accorder sa confiance à Grizou. « Je le vois triste, comme s’il n’était pas heureux d’être là. Peut-être qu’il va s’énerver contre moi si je dis ça, mais c’est ce que je ressens. »Bonjour Martin ! Les jours passent dans cette saison 2019-2020, et la situation d’Antoine Griezmann s’assombrit de plus en plus au Barça...

Kondogbia et Coquelin poussés vers la sortie à Valence .
Les milieux de terrain Geoffrey Kobdogbia et Francis Coquelin ont été déclarés « indésirables » à Valence. Ils doivent se trouver un nouveau club. Un grand remue-ménage devrait s’opérer au FC Valence cet été. Le club phare du Sud de l’Espagne compte rebondir après une saison compliquée. Pour cela, ses responsables, et plus précisément son propriétaire Peter Lim, envisagent de se séparer de certains éléments qui "nuisent" à la bonne atmosphère au sein du groupe. Leur identité n’a pas été communiquée, mais le site Goal Espagne s’est procuré les noms des fameux persona non grata.

usr: 1
C'est intéressant!