•   
  •   

Sport 'J'ai le béguin pour Arsenal' - Saliba prêt pour le déménagement des Gunners malgré la déception d'avoir manqué la finale de la Coupe de France

02:22  24 juillet  2020
02:22  24 juillet  2020 Source:   sportingnews.com

Le nord de Londres est-il de nouveau rouge? L'Arsenal d'Arteta prêt à usurper le Tottenham

 Le nord de Londres est-il de nouveau rouge? L'Arsenal d'Arteta prêt à usurper le Tottenham de Mourinho C'est une suggestion qui a provoqué une réponse immédiate de la part d'Arsenal. Des rapports de novembre avaient déclaré que les Gunners alignaient Jose Mourinho en tant que remplaçant potentiel pour Unai Emery et que l'entraîneur portugais avait même dîné avec Raul Sanllehi, chef du football d'Arsenal, dans un restaurant de Londres.

William Saliba dit qu'il a "le béguin" pour Arsenal alors que le défenseur envisage maintenant de rejoindre officiellement les Gunners après avoir terminé son prêt avec Saint-Etienne.

Saliba a signé avec Arsenal en juillet 2019 alors que les Gunners concluraient un accord de 25 millions de livres sterling (32 millions de dollars) pour acquérir l'adolescent français de Saint-Etienne

Dans le cadre de cet accord, le défenseur serait prêté à l'équipe de Ligue 1 pour le Campagne 2019-2020, alors qu'il a disputé 12 apparitions en Ligue 1 cette saison.

Maintenant, avec la saison de Ligue 1 terminée, Saliba peut envisager son transfert de rêve à Londres pour la campagne 2020-21.

Tottenham frappe tard, bondit sur Arsenal

 Tottenham frappe tard, bondit sur Arsenal Heung-min Son avait un but et une passe décisive pour Toby Alderweireld, vainqueur en retard alors que Tottenham Hotspur battait Arsenal 2-1 dans un derby du nord de Londres dimanche. Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo [PLUS: Les trois choses de JPW ] Alexandre Lacazette a marqué un but spectaculaire pour les Gunners pour donner une avance anticipée aux hommes de Mikel Arteta, mais Arsenal voit ses rivaux grimper au-dessus d'eux et se classer huitième placer sur 52 points.

Réfléchissant à sa période de prêt, Saliba se dit heureux d'avoir pu passer une saison de plus avec Saint-Etienne, lui permettant de se préparer mentalement et physiquement à ce qui sera un saut massif dans un club comme Arsenal après avoir surmonté des problèmes de blessures. avec le côté français.

"Je suis tombé amoureux d'Arsenal depuis le début", a-t-il déclaré à L'Equipe . "Un certain nombre de joueurs français sont passés par là.

" Arsenal n'est pas au sommet de son art depuis trois, quatre ans. Mais, comme Saint-Etienne, son insigne, son histoire et ses fans m'ont donné envie.

"J'ai le béguin pour Arsenal. Ce qu'il dégage me parle. Je n'ai pas hésité. Je découvre un autre monde."

Il a ajouté: "Après une bonne première saison avec 19 matches (avec Saint-Etienne), j'ai besoin de confirmer mon potentiel. Je n'étais pas encore prêt pour aller à Arsenal. Mais j'ai été malchanceux, car j'ai enduré un an de blessures.

Arsenal arnaque Liverpool grâce à deux offrandes

  Arsenal arnaque Liverpool grâce à deux offrandes Grâce à deux bourdes des Reds, les Gunners réussissent leur hold-up de l'année. Arsenal 2-1 Liverpool Buts : Lacazette (32e) et Nelson (43e) pour les Gunners // Mané (19e) pour les Reds

"C'était vraiment difficile, quand je n'ai pas pu jouer dans des matches très importants, notamment en Ligue Europa. Au moins, cela m'a forgé mentalement et a montré à quoi je pourrais faire face à l'avenir. »Le manager du

, Claude Puel, a récemment révélé que Saliba manquerait la prochaine finale de Coupe de France, car le défenseur a disputé son dernier match pour le club.

Cependant, Saliba sera présent vendredi alors que Saint-Étienne affrontera le Paris Saint-Germain en finale, lui donnant une dernière brève fermeture malgré son mécontentement de ne pas pouvoir jouer une dernière fois.

"Je ne pouvais pas rater ça. Comme je ne suis pas capable de jouer, je veux au moins ressentir cette finale autant que possible, en soutenant mon équipe dans le stade ", a-t-il déclaré.

" Devant la télé, ce ne serait pas la même chose. C'était important pour moi d'être là, dans l'espoir de voir les Verts gagner. Cela me permettra également de dire adieu à mes coéquipiers correctement. Parce que je suis parti comme si j'étais un voleur.

"Cela aurait été ma première finale, ma deuxième année en tant que professionnel. Bien sûr, j'espère disputer d'autres finales, mais vous n'êtes jamais sûr de rien.

" En plus de ça, ça aurait été mon dernier match avec le club qui m'a formé. J'espérais, j'espérais. Vraiment. Même quand c'est devenu impossible.

"Les deux clubs ont tout fait pour que je joue. Mais ils ne sont pas parvenus à un accord. J'ai été très déçu."

Arsenal, bonjour tristesse .
Boulettes, blessures, pas de frappe cadrée La saison des Gunners est pourrie. Parfois, quelques jours suffisent à résumer une année entière. Dans le cas d’Arsenal, en tout cas, l’exercice fonctionne de manière assez efficace. Pour ce faire, il suffit de jeter un œil à la dernière semaine de compétition : après avoir triomphé de Liverpool le 15 juillet (2-1) puis de Manchester City (2-0) le 18, les Gunners se sont sabordés face à Aston Villa le 21 (0-1). Il y a, là, tout ce qui a constitué la saison laborieuse des hommes de Mikel Arteta.

usr: 1
C'est intéressant!