•   
  •   

Sport Sainté refroidit Marseille

03:05  18 septembre  2020
03:05  18 septembre  2020 Source:   sofoot.com

À l’est de Rennes. Du pain, de la bière… Un mariage d’amour qui donne Brood

  À l’est de Rennes. Du pain, de la bière… Un mariage d’amour qui donne Brood Les bières Sainte-Colombe et le pain Fagots et Froment ont échangé leur savoir-faire pour fabriquer un pain à la bière et une bière au pain. Brood est née de cette collaboration pendant le confinement. « Brood, nous a soudés pendant le confinement », explique Béatrice Rozé et Gonny Everts. Si le Covid a bien rendu service à certains, c’est à la brasserie Sainte-Colombe, au cœur du pays de la Roche-aux-Fées à Sainte-Colombe, à l’est de Rennes, et à Fagots et Froment, à la ferme du Rozay, à Essé.« Le confinement nous a poussés à mettre en place un drive de producteurs.

  Sainté refroidit Marseille © Fournis par Sofoot

Pour sa première au Vélodrome de la saison, contre Saint-Étienne quatre jours après sa victoire à Paris, l'OM a encaissé un pion d'entrée et s'est fait éteindre en deuxième (0-2). L'ASSE, qui n'avait plus conquis Marseille depuis 41 ans, est en tête de l'élite.

Marseille 0-2 Saint-Étienne

Buts : Hamouma (6e) et Bouanga (75e) pour Sainté

« C'est Marseille Bébé » affiche la tribune Ganay, mais c'est bien Sainté qui a fait danser la zumba cafew à l'Olympique de Marseille ce jeudi soir. Après deux succès, dont un résultat historique au Parc des Princes il y a quatre jours (0-1), l'écurie provençale s'est fait remettre à sa place par des Verts costauds, vaillants et réalistes. Voilà Saint-Étienne (et son entraîneur Claude Puel désormais à 600 matchs en première division) au sommet du championnat à la suite de ce succès historique, pendant que l'OM peut déjà se remettre à se poser des questions.

Virus: restrictions controversées en France, masques à Munich

  Virus: restrictions controversées en France, masques à Munich Le gouvernement français a annoncé mercredi de nouvelles mesures draconiennes contre le Covid-19 qui ont provoqué stupeur et colère dans la région de Marseille, et jeudi la ville allemande de Munich durcit elle aussi ses restrictions anti-virus. - Restrictions à Munich - La Bavière est particulièrement touchée, et le Land a décidé de durcir ses restrictions à Munich, où le port du masque dans une partie du centre ville sera obligatoire à partir de jeudi.

Marley à quai

Au coup d'envoi, les seules surprises côté marseillais sont le maintien du 4-3-3 sans avant-centre et la présence d'un Leonardo Balerdi qui ne passera pas la mi-temps. Dans le jeu, la première montée d'Yvann Maçon voit Hamouma surgir, déjà : il trouve le poteau rentrant de Steve Mandanda (0-1, 6e), juste avant le frisson Adil Aouchiche quelques secondes plus tard (7e). Ça va trop vite pour le capitaine Mathieu Debuchy, sur le carreau, qui quitte les siens d'entrée (8e). Il ne faut pas plus de dix minutes pour voir l'OM sortir la tête de l'eau, mais Flotov – temporairement repositionné dans l'axe pour laisser l'aile droite à Maxime Lopez, sans succès – ne fait pas honneur à l'offrande de Morgan Sanson (12e). Sur chaque contre, Marseille plie, et c'est Bouanga qui empêche Aouchiche de faire le break après une sortie kamikaze d'el Fenomeno (16e). Un quart d'heure bouillant, puis le retour au calme, les défenses de chaque camp reprenant leurs esprits, les locaux se cherchant une cohérence offensive et Denis Bouanga se montrant à côté de ses pompes en première période. Quand Timothée Kolodziejczak offre une cartouche à l'OM avant la pause, Thauvin se montre trop tendre face au wonderkid Wesley Fofana (40e).

Jessy Moulin, la douce vie de titulaire

AVB envoie à la trappe l'option faux neuf à la pause, et ça n'est pas loin de payer d'entrée, quand le duo Payet-Thauvin met sur orbite Marley Aké, entré à la place de Maxime Lopez. Malheureusement pour les locaux, le jeunot se liquéfie et réussit à trouver la barre (55e), avant un nouveau loupé de Sanson au point de peno (56e). Les Phocéens tiennent le ballon, se prennent un mur (même avec un Moulin qui se la joue goal volant), et Sainté n'est pas loin de planter son hôte sur un contre Youssouf-Bouanga (69e). La deuxième banderille de l'ancien Lorientais sera la bonne : cette fois, c'est Arnaud Nordin qui fout le bazar, fait exploser Duje Ćaleta-Car pour laisser Bouanga allumer les ficelles (0-2, 75e). Jessy Moulin s'offre son arrêt photo sur un bon coup franc de Thauvin (89e), et Sainté ferme boutique. La prochaine fois, c'est sur le terrain qu'il faudra faire comprendre où les visiteurs mettent les pieds. Pas dans un couplet de Kofs.

Les magistrats en guerre contre Dupond-Moretti, accusé d'avoir "un discours à la Trump"

  Les magistrats en guerre contre Dupond-Moretti, accusé d'avoir Plusieurs syndicats de magistrats appellent à des rassemblement contre Éric Dupond-Moretti, jeudi, reprochant à ce dernier ses déclarations sur l'"entre-soi" de cette profession. Au micro d'Europe 1, Katia Dubreuil, présidente du Syndicat de la magistrature, dénonce des propos "faux" du ministre de la Justice sur l'École nationale de la magistrature (ENM). La guerre est véritablement déclarée entre les magistrats et Éric Dupond-Moretti. Jeudi, les premiers se rassembleront dans plusieurs endroits de France contre le premier, accusé d'"attaquer l'institution judiciaire" au travers de ses déclarations récentes.

Álvaro Gonzalez, des paroles et des actes

OM (4-3-3) : S. Mandanda - Sakai (Rocchia, 79e), Ćaleta-Car, Álvaro G., Balerdi (B. Sarr, 46e) - Rongier (Strootman, 78e), B. Kamara, M. Sanson (V. Germain, 71e) - Thauvin, M. Lopez (Aké, 46e), Payet. Entraîneur : André Villas-Boas.

Sainté (4-4-2) : J. Moulin - Debuchy (c) (Moueffek, 9e), W. Fofana, Kolodziejczak, Maçon - Bouanga, Neyou (Gourna-Douath, 71e), M. Camara, Aouchiche (Nordin, 46e) - Hamouma (Youssouf, 58e), C. Abi (N. Sissoko, 71e). Entraîneur : Claude Puel.

Résultats et classement de Ligue 1


Galerie: PSG : le calendrier de la saison 2020-2021 (Onze Mondial)

Avec les annonces la LFP, voici le calendrier officiel de la saison du PSG pour l'exercice 2020/2021.

Coronavirus: l'avion-ambulance qui sauve des vies dans les contrées reculées du Pérou .
Le Pérou et son médiocre réseau routier sinueux ne laisse que les airs comme seule alternative aux urgences vitales de malades du coronavirus. Un petit avion qui, autrefois, transportait des touristes s'est reconverti en ambulance des airs et sauve aujourd'hui des vies. Avant la pandémie, SARA Pérou transportait jusqu'à l'hôpital de Lima principalement des touristes étrangers, accidentellement blessés dans la ville andine de Cusco ou dans la citadelle inca de Machu Picchu.Le tourisme s'étant arrêté en mars avec la crise sanitaire, la compagnie s'est adaptée et effectue désormais ce qu'elle dénomme "des vols covid".

usr: 1
C'est intéressant!