•   
  •   

Sport La Juve éteint la Sampdoria pour la première de Pirlo

03:15  21 septembre  2020
03:15  21 septembre  2020 Source:   sofoot.com

Pirlo au banc d'essai à la Juventus

  Pirlo au banc d'essai à la Juventus L'ancien milieu de terrain s'apprête à faire ses débuts officiels sur le banc de la Vieille Dame face à la Sampdoria ce dimanche.Mais ce pedigree exceptionnel suffira-t-il pour relever un sacré pari : s'asseoir sur le banc du plus prestigieux club italien (36 titres) sans avoir jamais entraîné auparavant, avec un diplôme tout juste décroché ? «On dit de lui qu'il est prédestiné, mais Guardiola ou Zidane, quand ils ont débuté, ils avaient déjà un peu d'expérience comme entraîneur», a ainsi mis en garde Fabio Cannavaro, son partenaire de la Coupe du monde victorieuse en 2006 en Allemagne. «L'idée du jeu, il l'a, clairement.

Juventus 3-0 Sampdoria . Buts : Kulusevski (13e), Bonucci (78e), Cristiano Ronaldo (88e) pour la Juventus. Première convaincante, pour Andrea Pirlo . Le nouveau technicien de la Juventus a vu son équipe réussir son entrée ce dimanche

Pour le premier match officiel de son nouvel entraîneur, arrivé début août en remplacement de Maurizio Sarri, le club turinois a affiché un visage séduisant et dominé la Sampdoria Pour la Juve , ces bonnes premières impressions seront à confirmer dans une semaine sur la pelouse de la Roma.

  La Juve éteint la Sampdoria pour la première de Pirlo © Fournis par Sofoot

Juventus 3-0 Sampdoria

Buts : Kulusevski (13e), Bonucci (78e), Cristiano Ronaldo (88e) pour la Juventus

Première convaincante, pour Andrea Pirlo.

Le nouveau technicien de la Juventus a vu son équipe réussir son entrée ce dimanche, pour le compte de la première journée de Serie A 2020-2021 à l'Allianz Stadium face à la Sampdoria (3-0). Privé d'Alex Sandro, de Paulo Dybala ou encore de Matthijs de Ligt (blessés), Pirlo n'a pour autant pas eu peur de lancer sa défense à trois, ses recrues Dejan Kulusveski et Weston McKennie et d'exposer certaines idées de jeu déjà bien assimilées par son groupe. Dans sa thèse, écrite pour valider son diplôme d'entraîneur, Pirlo expliquait « que le ballon sera au centre de tout ». Hypothèse vérifiée, lors du premier acte. La Vieille Dame confisque le cuir, met du rythme et fait rapidement la différence. À l'entrée de la surface, Kulusevski ouvre magnifiquement son pied gauche pour trouver le petit filet d'Emil Audero (13e). Portés notamment par un Leonardo Bonucci en grande forme tant défensivement que dans son jeu au pied, les Bianconeri étouffent les hommes de Claudio Ranieri et ne sont pas loin du break. Après un duel perdu face à Audero en début de rencontre, CR7 trouve la barre (24e) avant de manquer de réussite au point de penalty à la suite d'un centre contré d'Aaron Ramsey (34e).

Alors, ça a donné quoi cette Juve version Pirlo?

  Alors, ça a donné quoi cette Juve version Pirlo? Facile vainqueur de la Sampdoria ce dimanche (3-0), la Vieille Dame sauce Pirlo a affiché un plaisir de jouer et un allant offensif prometteurs. Andrea Pirlo n'est pas un type particulièrement expressif. Planqué derrière sa barbe, les bras croisés qui nouent la veste de son costard cintré, le Mister bianconero savoure en silence. Sa Juventus vient de baffer la Sampdoria 3-0 ce dimanche et le résultat n'est pas le seul motif de satisfaction de la soirée coté piémontais.

Précision importante : faute d'accord, le premier est toujours sous contrat avec la Juve , qui lui avait fait Difficile donc de le classer dans la catégorie des novices comme Pirlo . Quant à Antonio Conte Pour sa première sortie en amical dimanche dernier contre Novara, la Juve de Pirlo s'alignait avec

Facile vainqueur de la Sampdoria ce dimanche (3-0), la Vieille Dame sauce Pirlo a affiché un plaisir de jouer et un allant offensif qui lui avaient cruellement manqué La Juve éteint la Sampdoria pour la première de Pirlo Andrea Pirlo pessimiste pour la venue de Luis Suárez à la Juve La Juventus

Les cinq bonnes questions de la Serie A

À la pause, Ranieri opère trois changements (dont l'entrée de Fabio Quagliarella) et passe en 4-4-2. Mais la première banderille, au retour des vestiaires, est turinoise : magnifiquement lancé par Ramsey, le jeune Gianluca Frabotta trouve Audero sur sa route (48e). La Sampdoria peine à relever la tête, le rythme retombe quelque peu. La Juve gère, avec à la baguette une paire McKennie-Rabiot maîtresse du milieu et un Ramsey distributeur de caviars dès qu'il le peut. Elle n'est pas loin de doubler la mise, sur une tentative de son entrant Mattia De Sciglio (71e). Ce sera finalement le cas quelques minutes plus tard, à la suite d'un corner mal dégagé par la défense des Blucerchiati. Décidément dans tous les bons coups, Bonucci traîne dans la surface et pousse le cuir au fond des filets pour mettre à l'abri la Juve (78e). La fin de match est électrique, Szczęsny et Audero font des miracles sur leurs lignes respectives, mais CR7 n'est pas rassasié. Le Portugais, lancé dans la surface, termine le boulot (88e) et lance parfaitement la saison turinoise.

Dapper Pirlo et la Juventus quittent l'ère Sarri

 Dapper Pirlo et la Juventus quittent l'ère Sarri © Fourni par La Presse canadienne MILAN - Vêtu d'un costume et d'une cravate, le nouvel entraîneur de la Juventus, Andrea Pirlo, a fait une silhouette très différente en marge de son prédécesseur Maurizio Sarri, qui apparaissait souvent en portant un survêtement. Et son équipe de la Juventus avait également l'air plus lisse et plus attrayante que les Bianconeri de l'ère Sarri.

Italie : débuts flamboyants pour la Juve de Pirlo . Pour les grands débuts d’Andrea Pirlo comme entraîneur, la Juventus a parfaitement lancé la conquête de son 10e titre consécutif de championne d’Italie en dominant facilement la Sampdoria (3-0) dimanche lors de la 1re journée de Serie A.

Pirlo , propulsé entraîneur de la Juve pour sa toute première epérience sur le banc, ne pouvait espérer meilleure mise sur orbite. Lui qui, avec son pedigree de La Juve a ensuite mis du temps à tuer un match qu'elle a largement dominé face à une pâle Sampdoria . Et il a fallu attendre le dernier quart

Pirlo pouvait difficilement rêver meilleur départ.

Juventus (3-5-2) : Szczęsny - Danilo, Bonucci, Chiellini - Frabotta (De Sciglio, 67e), Cuadrado (Bentancur, 78e), Rabiot, McKennie, Ramsey - Kulusevski (Douglas Costa, 82e), Ronaldo. Entraîneur : Andrea Pirlo.

Sampdoria (4-5-1) : Audero - Bereszynski, Tonelli (Yoshida, 45e), Colley, Augello - Depaoli (Ramírez, 45e), Thorsby (Damsgaard, 70e), Ekdal, Leris (Quagliarella, 45e), Jankto - Bonazzoli (Verre, 70e). Entraîneur : Claudio Ranieri.


Galerie: OM : le onze que Villas-Boas pourrait aligner la saison prochaine (Onze Mondial)

Voici le onze-type qu'André Villas-Boas pourrait aligner la saison prochaine avec l'OM !

Italie: le Covid-19 hypothèque le choc Juventus-Naples .
Le maintien du choc prévu dimanche soir entre la Juventus Turin et Naples semblait compromis après l'impossibilité des joueurs napolitains de rejoindre Turin samedi soir en raison des deux cas de Covid-2019 enregistrés dans leur effectif. Les joueurs de Naples n'ont pu partir prendre leur vol comme prévu, sur décision des autorités sanitaires locales, selon les médias et un porte-parole du club. "Pour le moment, nous ne partons pas, c'estLe maintien du choc prévu dimanche soir entre la Juventus Turin et Naples semblait compromis après l'impossibilité des joueurs napolitains de rejoindre Turin samedi soir en raison des deux cas de Covid-2019 enregistrés dans leur effectif.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!