•   
  •   

Sport La Roma entoile la Juve

03:25  28 septembre  2020
03:25  28 septembre  2020 Source:   sofoot.com

La Roma déçoit à Vérone

  La Roma déçoit à Vérone Hellas Vérone 0-0 Roma Marash Kumbulla rejoint l'AS Roma À quoi peut bien prétendre la Roma, cette saison ? C'est la question énigmatique que beaucoup se posent, en ce week-end de première journée de Serie A cru 2020-2021. Sur le terrain du Hellas Vérone, les visiteurs comptent d'ailleurs bien donner quelques réponses. Sur des centres de Spinazzola, Mkhitaryan et Pedro ne sont ainsi pas loin d'offrir un début de certitude à leurs fans. Sauf que c'est à côté, et que Tameze est encore plus proche de l'ouverture du score avec une barre transversale de l'autre côté du terrain.

Etoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris". Petit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter. Après s'être querellés tout le week-end sur et en dehors du terrain, les deux grosses pointures de la Serie A que sont la Roma et la Juve s'affrontent encore.

AS Roma 2-0 Juventus. Buts : Florenzi (79e) et Džeko (93e). Maillot flingué, résultat flingué. Honorant pour la première fois son nouveau maillot sans rayure, le champion turinois a concédé sa troisième défaite de la saison, sur le terrain d'une Roma (6e) encore en course pour la Ligue des champions.

  La Roma entoile la Juve © Fournis par Sofoot

Assoupie en première période et menée par une Roma létale en contre, la Juve, pourtant réduite à dix à la suite de l'expulsion de Rabiot, a su limiter les dégâts, en arrachant le nul (2-2) grâce à un pion salvateur de Ronaldo.

AS Roma 2-2 Juventus

Buts : Veretout (31e, s.p., 45e+1) pour la Roma // Ronaldo (44e, s.p., 69e) pour la Juventus.

Parfois, un score peut avoir quelque chose de trompeur. Si on a vu quatre pions marqués à l'Olimpico, la Juve, tactiquement fragile, n'aura pas impressionné. La Roma, létale en contre, mais en supériorité numérique une bonne partie de la seconde période, aura déçu de par ses excès de frilosité. Moralité ? On ne s'est pas ennuyé, mais on ne s'est jamais enthousiasmé, au bout d'un sommet de la Serie A qu'on espérait plus escarpé.

Serie A: l'Inter est-il prêt à mettre fin à la domination de la Juventus?

 Serie A: l'Inter est-il prêt à mettre fin à la domination de la Juventus? © Getty Images Antonio Conte entame sa deuxième saison en tant que patron de l'Inter Juventus La fin hésitante de sa campagne de Serie A a vu l'Inter terminer à un point des Bianconeri en 2019-20. L'équipe de Antonio Conte avait ressemblé à de véritables challengers au titre dans la première moitié de la saison, mais un mauvais pré-lockdown les a tous vus tomber hors de la compétition avant une charge tardive - combinée aux incohérences de la Juve - a rendu les choses serrées après le titre.

La course poursuite continue en Italie. La Juventus et la Roma se tirent toujours la bourre en tête du classement. Les Turinois se sont imposés 4-2 face à la Sampdoria, tandis que les Romains ont facilement disposé de Livorno, 3-0. Le champion d'Italie conserve ses huit points d'avance.

Après avoir ouvert le score par Mandžukić, la Vieille Dame a verrouillé les portes de sa défense et jeté les clés par-dessus bord, pour étouffer une Roma courageuse, mais trop limitée offensivement.

Problèmes en formation

Malgré la prometteuse entame de saison des siens face à la Sampdoria la semaine dernière, Andrea Pirlo fait bizarrement le choix de repasser à quatre derrière. La Juve, disposée dans une formation en 4-4-2, semble tout de suite accuser le coup : Cuadrado zone bien trop bas sur le pré, Ramsey se dessèche sur son coté gauche et Bonucci, qu'on sait bien plus à l'aise dans une défense à trois, n'ose pas la moindre passe verticale pour ses attaquants. Pas brillante, mais beaucoup mieux en place, la Roma prend ses aises, dans le sillage d'un Spinazzola intenable sur son coté gauche. C'est néanmoins Mkhitaryan qui est d'abord tout prêt d'ouvrir la marque: lancé en contre, l'Arménien efface Bonucci dans la surface, mais gâche son face-à-face, qu'il envoie au chaud dans la niche de Szczęsny. Pas grave : Rabiot a les mains baladeuses ce dimanche et contre du bras un tir de Veretout à la demi-heure de jeu. Penalty. L'ex Stéphanois se fait justice lui-même et la Vieille Dame se retrouve assez logiquement menée.

Serie A: l'Inter est-il prêt à mettre fin à la domination de la Juventus?

 Serie A: l'Inter est-il prêt à mettre fin à la domination de la Juventus? © Getty Images Antonio Conte entame sa deuxième saison alors que le patron de l'Inter Juventus a mis fin à sa campagne de Serie A avec l'Inter finir juste un point derrière les Bianconeri en 2019-20. L'équipe de Antonio Conte avait ressemblé à de véritables challengers du titre dans la première moitié de la saison, mais un mauvais pré-lockdown les a tous vaincus avant une charge tardive - combinée aux incohérences de la Juve - a rendu les choses serrées après le titre. était déjà emballé.

5 points d'avance à la fin de la phase aller et statistiquement 67% de chances de remporter le championnat, la Juventus est bien partie pour se succéder à elle-même et gagner son quatrième Scudetto consécutif.

La Juve gagne sans la manière, mais la Juve gagne quand même. Le Napoli suit le rythme du leader Etoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris". Petit oiseau illustrant le lien vers notre Le Napoli suit le rythme du leader, contrairement à la Roma . L'Inter a aussi lâché des points.

Milan croque Crotone

Heureusement pour les Bianconeri, Spinazzola a la drôle d'idée de laisser traîner ses pognes dans la surface, pour contrer une passe de Ronaldo. Le Portugais transforme le penalty qui suit et la Juve recolle au score. Problème: les Piémontais continuent ensuite de tout faire à l'envers. Bien aidé par une énorme absence défensive des Juventini, Mkhitaryan peut lancer Veretout dans la surface, qui double la mise pour les Giallorossi, juste avant la pause.

Air Force Ronaldo

Notoirement plombée par son système, la Vieille Dame attaque le second acte en 3-5-2, avec Cuadrado un cran plus haut et Ramsey replacé dans une position plus axiale. Le jeu de la Juve y gagne en verticalité, alors que Ronaldo, à la conclusion d'une action initiée par Ramsey, cochonne l'égalisation, en écrasant une volée du droit dans la surface. Mais c'est encore la Roma qui se procure l'occasion la plus nette par Džeko. Trouvé par Spinazzola au point de penalty, le Bosnien se débarrasse de Cuadrado, mais écrase son tir enchaîné sur le poteau. La Juve semble s'empétrer dans la toile romaine et Adrien Rabiot tombe définitivement dans le piège, en découpant Mkhitaryan. Le Français se chope son second jaune synonyme de rouge et doit laisser à dix ses équipiers.

Roma 2-2 Juventus: Ronaldo double récupère un point pour Bianconeri

 Roma 2-2 Juventus: Ronaldo double récupère un point pour Bianconeri à 10 © AFP Juventus 'Cristiano Ronaldo célèbre contre la Roma Cristiano Ronaldo a marqué deux fois alors que la Juventus a obtenu un match nul 2-2 à peine mérité avec la Roma après Adrien Rabiot a été envoyé dimanche. Les champions de Serie A ont remporté la victoire contre la Sampdoria lors du premier match d'Andrea Pirlo le week-end dernier, mais ils avaient l'air mal en point au Stadio Olimpico contre une équipe rom pleine de verve, de vigueur et pas peu de talent.

Intraitable Juventus. Les Turinois ont écrasé la Roma , sur le score de 4-1. Le champion d'Italie menait déjà 3-0 au bout de 19 minutes. Zeman repart à Rome avec la queue entre les jambes.

Etoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris". Petit oiseau illustrant le lien vers notre Alors que l ' AS Roma battait ce dimanche soir l'Inter Milan sur le score de 4-2 pour le compte de la Comme la Juve a marqué à la toute dernière minute un peu plus tôt dans la journée, ce résultat était

Naples dégomme le Genoa

Etrangement, la Roma ne se bouge pas le popotin pour appuyer sur l'accélérateur et Cristiano Ronaldo ne va pas se gêner pour la punir de son minimalisme : bien servi par un centre bombé de Danilo, le Portugais survole Bruno Peres et crucifie Mirante de la tête, à bout portant. Suffisant pour permettre à la Juve de se dégoter un match nul à l'Olimpico. Les poulains de Pirlo s'en satisferont, et peuvent se projeter sur le choc qui les attend la semaine prochaine, face au Napoli.

AS Roma (3-4-2-1) : Mirante - Mancini, Ibáñez, Kumbulla - Santon (Bruno Peres, 69e), Pellegrini (Diawara, 72e), Veretout, Spinazzola - Pedro, Mkhitaryan - Džeko. Entraîneur : Paulo Fonseca.

Juventus (4-4-2) : Szczęsny - Danilo, Bonucci, Chiellini, Cuadrado - Rabiot, Mckennie (Arthur, 58e), Kulusevski (Frabotta, 85e), Ramsey (Bentancur, 69e) - Morata (Douglas Costa, 58e), Ronaldo. Entraîneur : Andrea Pirlo.

Résultats et classement de Serie A


Galerie: Manchester City - OL (1-3) : les notes des Citizens, Guardiola encore à la trappe (Onze Mondial)

Manchester City a vécu une nouvelle désillusion ce soir, en quart de finale de la Ligue des Champions, battu par l’OL. Découvrez les notes des Skyblues.

La Roma s'offre un premier succès .
Udinese 0-1 AS Roma But : Pedro (55e) Au bal des anciens. La Roma et son trio offensif tout droit sorti du début des années 2010 aura connu quelques difficultés pour trouver la faille, sur le terrain de l'Udinese. C'est en quête d'une première victoire cette saison que les Giallorossi se présentent au stade Friuli, après le fiasco du Hellas Vérone et le nul contre la Juventus. Malgré cela, les hommes de Paulo Fonseca ne mettent pas le rythme nécessaire pour déstabiliser le bloc adverse.

usr: 1
C'est intéressant!