•   
  •   

Sport Angers fait chuter Rennes

02:45  24 octobre  2020
02:45  24 octobre  2020 Source:   sofoot.com

Rennes : De l’eau, du vert, une guinguette… Le nouveau quartier Plaisance est-il l’emblème de l’urbanisme du futur ?

  Rennes : De l’eau, du vert, une guinguette… Le nouveau quartier Plaisance est-il l’emblème de l’urbanisme du futur ? D’ici 2023, 330 logements seront construits le long du canal, là où on ne trouvait qu’une vingtaine de maisons auparavant © C. Allain / 20 Minutes Le nouveau quartier Plaisance, à Rennes, se présente comme l'urbanisme d'avenir. IMMOBILIER - D’ici 2023, 330 logements seront construits le long du canal, là où on ne trouvait qu’une v Les serpents du canal Saint-Martin, la proximité des grandes prairies et des hauteurs de construction ne dépassant pas la hauteur des cyprès.

Angers est mené 0-2 par Rennes ! Supérieur sur le plan technique, Rennes a fait mal à la défense angevine en fin de première période. Les Angevins vont devoir se montrer plus efficaces dans la zone de vérité.

La minute de René Malleville après le match nul de l'OM contre Angers (0-0). René est accompagné de Kaly qui est venu de Dakar au Sénégal pour voir jouer

  Angers fait chuter Rennes © Fournis par Sofoot

Trois jours après un nul frustrant face à Krasnodar en Ligue des champions, Rennes s'est fait surprendre par Angers à la maison (1-2). La fin d'une invincibilité de dix matchs en championnat pour les Bretons, qui laissent un SCO méritant revenir à deux unités d'eux au classement.

Rennes 1-2 Angers

Buts : Hunou (18e) pour le SRFC // Boufal (27e) et Fulgini (57e) pour le SCO

Trois jours après les étoiles de la Ligue des champions, Rennes devait se remettre la tête dans le quotidien de la Ligue 1. À la maison, l'équipe bretonne devait mettre fin au ronronnement (trois matchs nuls d'affilée toutes compétitions confondues) en s'imposant contre l'inconstant Angers. Sauf que le SCO s'est présenté au Roazhon Park en conquérant pour faire tomber le SRFC (1-2), qui était invaincu en championnat depuis dix rencontres.

« Le loft sert à dégoûter les joueurs indésirables »

  « Le loft sert à dégoûter les joueurs indésirables » Loïc Puyo se replonge dans l'enfer du loft, qu'il a vécu à Angers il y a deux ans. Ça n’est jamais plaisant de devenir celui que l'employeur ne désire plus dans ses rangs. Je m'étais retrouvé dans ce statut peu enviable en 2018, lorsque j’évoluais au SCO d’Angers. On se retrouve alors écarté et placé dans un « loft » à l’écart du groupe professionnel, souvent dans un vestiaire du centre de formation, seul ou avec d’autres compagnons d’infortune. Pour planter le décor, j’étais un joueur d’Angers depuis une saison. Je n’avais fait que huit petites apparitions en Ligue 1 et trois titularisations en Coupe.

Caen (vainqueur 1-0 contre Troyes) fait une bonne opération remonte provisoirement 6e à la hauteur de l'OM. Strasbourg n'avance pas vraiment. Le Racing a concédé le nul sur sa pelouse contre Angers (2-2). Mais au vu du scénario de la rencontre, les Alsaciens ont surtout su arracher ce point.

Rennes perd son fauteuil de leader, Nice s'installe sur le podium. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com. Icone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre site. Angers dégage l'OL du podium, tonnerre sur Brest.

Le SCO en costaud

Sous le coup d’une procédure disciplinaire après Krasnodar et en attendant le couvre-feu en Ille-et-Vilaine, Rennes ne boude pas son plaisir de profiter une dernière fois d’une enceinte garnie par 5000 supporters. Dans les tribunes, le respect de la distanciation sociale est de rigueur, mais pas sur la pelouse. La bande de Julien Stéphan, qui a opéré cinq changements dans son onze, se décide à mettre du rythme d’entrée pour bousculer les Angevins. Beaucoup d’intensité, beaucoup d’efficacité : le centre de Truffert est repris par Tait au second poteau, Bernardoni relâche le ballon et offre l’ouverture du score sur un plateau au renard des surfaces Hunou (1-0, 18e). Pas de quoi décourager le SCO, qui répond au réalisme rennais dix minutes plus tard quand Boufal voit sa frappe déviée par le capitaine Da Silva dans ses propres filets (1-1, 27e). Un tir, un but, c’est le credo de cette première demi-heure. Si les flèches Gboho et Doku (première titularisation) sont explosives, Rennes peine à se montrer dangereux, à l’image de la tentative désespérée de Traoré (40e). Pire, Angers et Boufal posent des problèmes à une défense rennaise fragile, et sauvée par Gomis face à Bahoken (43e). Les Bretons peuvent souffler.

Ille-et-Vilaine. Le festival Marmaille, rendez-vous des enfants et des programmateurs

  Ille-et-Vilaine. Le festival Marmaille, rendez-vous des enfants et des programmateurs Le festival Marmaille, jusqu’au vendredi 23 octobre 2020 autour de Rennes et en Ille-et-Vilaine, est le premier événement de la saison du théâtre jeune public, perturbée par le Covid-19. Un rendez-vous clef pour les compagnies qui montrent leurs nouvelles créations au public et aux professionnels. © Ouest-France « Harold the game », la dernière pièce des fondateurs du théâtre d’objet le Vélo théâtre et le Bob théâtre.

Arrivé des joueurs de Rennes face a Angers y Avé c e nouveau bus.

La joie des supporters rennais après cette demi finale contre le sco d ' Angers victoire 3 but a 2 des rennais !!!

L'UEFA ouvre une procédure disciplinaire contre Rennes après Krasnodar

L’accalmie dure le temps de l’entracte, même si Rennes revient sur le terrain avec la volonté d’imposer un pressing haut aux gars de Moulin, qui ne flanchent pas sur la tête hors cadre d’Aguerd (48e). Seulement, les Rouge et Noir manquent d’équilibre et sont mis en danger sur chaque incursion angevine. Il faut attendre une mésentente entre Da Silva et Gomis pour voir les locaux perdre pied : sur un long ballon de Traoré, Fulgini profite de cette erreur pour lober le portier rennais et donner l’avantage au SCO (1-2, 57e). Loin d'être séduisant collectivement, le SRFC ne trouve aucun moyen de sonner la révolte pour renverser un adversaire solide et supérieur dans le jeu. La preuve, les occasions sont angevines, et Boufal voit Gomis lui enlever la balle du 3-1 (60e), avant que l'international marocain ne contre la tentative de Mangani (63e). En manque d'inspiration, les Rennais se montrent incapables de prendre le contrôle d'une partie qui leur échappe presque définitivement quand Bahoken (75e) et Thioub (78e) mettent le bazar dans une défense à l'agonie. Les visiteurs ne se mettent pas à l'abri, mais voient Bourigeaud et Doku gaspiller les dernières cartouches bretonnes (84e, 88e). Grosse performance pour le SCO, qui se hisse provisoirement à la 6e place au classement. Pas de nouvelle procédure disciplinaire pour Rennes, mais une défaite inquiétante avant les prochaines échéances.

Rennes (4-3-3) : Gomis - H. Traoré, Da Silva, Aguerd, Truffert (Dalbert, 71e) - Camavinga (Terrier, 61e), Nzonzi, Tait (Bourigeaud, 82e) - Doku, Hunou (Guirassy, 61e), Gboho (Del Castillo, 71e). Entraîneur : Julien Stéphan.

Angers (4-3-3) : Bernardoni - Ebosse, I. Traoré, Thomas, Manceau - Fulgini, Amadou, Mangani - Cabot (Thioub, 71e), Bahoken (Diony, 81e), Boufal (Bobichon, 71e). Entraîneur : Stéphane Moulin.

Résultats et classement de la Ligue 1 2020-2021

Tops/Flops Séville FC-Rennes : Koundé en feu, Rennes étouffé .
La prestation impressionnante de Koundé, un Gomis presque invincible ou encore une équipe de Rennes qui a pris l’eau : retrouvez les Tops et les Flops du match entre le Séville FC et Rennes (1-0). » LIRE AUSSI - Largement dominé par le FC Séville, Rennes a fini par céder

usr: 5
C'est intéressant!