•   
  •   

Sport Mediapro, Le Graët refuse « de céder à la panique »

10:55  31 octobre  2020
10:55  31 octobre  2020 Source:   sports.fr

Eyraud s'exprime sur l'affaire Mediapro et salue les efforts de Payet

  Eyraud s'exprime sur l'affaire Mediapro et salue les efforts de Payet Eyraud à la rescousse. Invité de l'émission Top of the Foot sur RMC ce jeudi, Jacques-Henri Eyraud est revenu sur plusieurs dossiers chauds. Interrogé dans un premier temps sur l'affaire Mediapro, il s'est voulu, comme son entraîneur André Villas-Boas, plutôt alarmiste : « Évidemment que le football français traverse la plus grave crise de toute son histoire. Le moment est empreint d'une vraie gravité, et nous sommes tous inquiets. La situation est inexplicable.

Le président de l'Olympique lyonnais livre des pistes étonnantes en cas de rupture du contrat des droits TV avec Mediapro . Autant qu'un rapprochement avec des GAFA, il esquisse la possibilité d'un abonnement à la carte pour chaque supporter avec des prix à la baisse. Et poursuit sa bataille contre

» À la sortie de la présentation que Mediapro vient d'effectuer auprès des présidents de clubs lors de l'assemblée Le truc, c'est que les deux parties craignent l'autorité de la concurrence, qui avait refusé un regroupement Il y a la viabilité du projet de Mediapro d'un côté et la sécurité financière de l'autre.

Le président de la FFF. © Fournis par Sports.fr Le président de la FFF. Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a appelé les acteurs du football français au calme sur le dossier Mediapro. S’il admet que la situation est de plus en plus préoccupante, le patron de la FFF refuse de céder à la panique au sujet du non paiement des droits TV. Dans un entretien accordé au Parisien, Noël Le Graët s’est exprimé sur cette affaire qui menace les finances des clubs français.

« Mediapro n'a pas encore déposé le bilan »

Contrairement à certains observateurs, le président de la FFF refuse d’enterrer le groupe sino-espagnol. « Il n'est pas encore l'heure de céder à la panique, a expliqué Le Graët. On a encore un peu de temps devant nous. Mediapro n'a pas encore déposé le bilan ou déclaré qu'il arrêterait définitivement de payer. En tant que président de la Fédération, je demande donc à tout le monde de se calmer et d'attendre la fin du match. »

Mediapro, la caution solidaire qui change la donne

  Mediapro, la caution solidaire qui change la donne Alors que Mediapro joue la montre en tentant de forcer la médiation, la LFP a saisi le tribunal de commerce de Paris avec un argument de poids. Un cautionnement solidaire sans équivoque… Les jours passent et le fameux virement de 172 millions d’euros initialement prévu le 5 octobre, et encore espéré le 17, se fait […]

Dès l'annonce du défaut de paiement de Mediapro il y a quelques semaines, beaucoup avaient ressorti l'interview de Maxime Saada au lendemain de la perte des droits TV de la Ligue 1, où ce dernier s'étonnait du prix payé par le nouvel acteur sur le marché et sur l'impossibilité de le rentabiliser.

Certaines constatent la répétition d’incivilités, vols, voitures fracturées. Mais les entrepreneurs refusent de céder à un mouvement de panique et de quitter la ville. A Marseille le climat se dégrade aussi du côté des entreprises et particulièrement des PME installées dans les quartiers nord.

La machine va reprendre

Pour rappel, Mediapro, le principal diffuseur de la Ligue 1, a refusé de payer sa traite d’octobre à la Ligue de football professionnel. Noël Le Graët conçoit que cette situation va mettre en difficulté un bon nombre de clubs, mais il se veut rassurant sur la suite des événements. « C'est vrai que les inquiétudes sont légitimes, a confié le premier responsable du football français. Les clubs ont pris des engagements, ce qui était naturel car des ressources devaient arriver. Il faut pouvoir passer ce mauvais moment tous ensemble. Mais je vais peut-être en choquer certains en disant ça: le foot français rebondira plus facilement que toutes ces PME en grosses difficultés. Quand tout redémarrera, les gens reviendront au stade et ça repartira. »

Droits TV - Mediapro "a trouvé un process de discussions avec la LFP", affirme Jaume Roures

  Droits TV - Mediapro Jaume Roures, patron de Mediapro, a tenu une conférence de presse ce mercredi 21 octobre afin d'évoquer le conflit entre le groupe espagnol et la LFP au sujet des droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2. © Efe/ABACA Jaume Roures, patron de Mediapro, a tenu une conférence de presse ce mercredi 21 octobre afin d'évoquer le conflit entre le groupe espagnol et la LFP au sujet des droits TV d Depuis plusieurs semaines, la situation du football français est plus que préoccupante.

Qui est Mediapro , qui vient de ravir à la barbe de tous les autres postulants le droit de diffuser huit des dix matchs de chaque journée de Ligue 1 entre 2020 et 2024 ? Ou un nouvel entrant très sérieux, déjà rompu à la diffusion du championnat de football le plus puissant du monde, la Liga espagnole ?

Jeune française travaillant à Niamey, Béatrice espère que les terroristes ne pousseront pas les expatriés à abandonner un pays qui a particulièrement besoin

AUSSI SUR MSN - Équipe de France F : Comment mettre fin à la crise ?

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

« Choisir Mediapro est clairement une erreur stratégique » .
Entretien technique avec Arnaud Simon, ancien dirigeant d’Eurosport et actuel CEO de In&Out Stories, société de conseils en droit sportif. Pour lui, le paysage médiatique français va changer... en partie grâce aux déboires de Mediapro. Le président de l’Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, affirme que l’avenir de la diffusion du football s'écrira désormais sur les plateformes numériques. Il parle de la création d’un « Spotify ou d'un Deezer du football ».

usr: 1
C'est intéressant!