•   
  •   

Sport JO-2018: Bescond au paradis, doublé pour Dahlmeier en poursuite

17:14  12 février  2018
17:14  12 février  2018 Source:   afp.com

En tracteur, il parvient à semer les gendarmes sur 32 kilomètres

  En tracteur, il parvient à semer les gendarmes sur 32 kilomètres Une incroyable course-poursuite a occupé les gendarmes de Loire-Atlantique pendant une heure. Cinq barrages n'ont pas suffi à arrêter le tracteur, qui s'est finalement arrêté de lui-même. "Pas évident d’arrêter un tracteur avec un barrage", reconnaît Sébastien Desbrest, commandant de la compagnie de gendarmerie de Châteaubriant (Loire-Atlantique), interrogé par Ouest France. "Un tracteur, ça ne s’arrête pas comme ça une fois que la machine équipée d’une remorque est lancée". Les gendarmes de Loire-Atlantique ont pu le constater à leurs dépens, samedi.

> LIRE AUSSI : JO 2018 : Anaïs Bescond décroche la 2e médaille française. #Biathlon Médaille de bronze pour @BescondAnais dans la poursuite 10km des Jeux Olympiques de #PyeongChang. Victoire pour Dahlmeier !! Premier doublé sprint- poursuite féminine réussi dans l'histoire !

Women's sprint MEDAL ceremony - G.Koukalova, L. Dahlmeier , A.Chevalier - Hochfilzen 2017 - Продолжительность: 0:58 PEYONGCHANG 2018 : QUI EST ANAÏS BESCOND , LA BIATHLÈTE MÉDAILLÉE DE BRONZE EN POURSUITE - Продолжительность: 9:40 new horizon 121 просмотр.

La biathlète Anaïs Bescond en bronze à l'issue de la poursuite 10 km, à Pyeongchang, le 12 février 2018 © Fournis par AFP La biathlète Anaïs Bescond en bronze à l'issue de la poursuite 10 km, à Pyeongchang, le 12 février 2018

Formidable Anaïs Bescond: la Française a décroché à 30 ans la première médaille olympique de sa carrière avec le bronze sur la poursuite dames remportée lundi par l'Allemande Laura Dahlmeier, sacrée pour la deuxième fois en deux jours et véritable reine des épreuves de biathlon à Pyeongchang.

Personne n'avait vu venir la native d'Aunay-sur-Odon, dans le Calvados, mais contre toute attente, "Nanasse" est parvenue à déjouer tous les pronostics pour offrir à la France son deuxième podium des JO après l'or de Perrine Laffont en ski de bosses dimanche.

Bescond s’offre le bronze !

  Bescond s’offre le bronze ! Quelle performance ! Anaïs Bescond a offert une première médaille au biathlon tricolore lors des Jeux Olympiques de Pyeongchang. La Française a terminé à la 3e place d’une poursuite remportée par Laura Dahlmeier. Pour une première, c’est énorme ! Anaïs Bescond a bien choisi son jour pour monter sur le podium des Jeux Olympiques. Une médaille qui vient la récompenser au terme d’une course d’une grande intensité. Si Laura Dahlmeier s’est offert le doublé après son premier titre lors du sprint, c'est à l'arraché, derrière, que Kuzmina a devancé une Bescond qui a tout donné et pourra brandir très fièrement sa médaille olympique.

Partie 19e à 1’15’’ de Laura Dahlmeier , victorieuse du sprint, Bescond réalisait deux sans faute sur l’exercice couché qui la relançait totalement dans la Et comme dans un rêve, l’Allemande terminait sur un nouveau 5 sur 5 pour mettre fin au suspense et signer le premier doublé sprint- poursuite .

Laura Dahlmeier est devenue la première biathlète à réussir le doublé entre l’épreuve de sprint et celle de poursuite , dans le stade de biathlon d’Alpiensa. Lire aussi : JO d’hiver 2018 : Martin Fourcade champion olympique en poursuite .

Celle qui fait figure d'ancienne chez les Bleues avec Marie Dorin était plutôt destinée à briller en relais, spécialité où elle a obtenu la plupart de ses meilleurs résultats aux Mondiaux (quatre 2e places en relais, une médaille d'or et d'argent en relais mixte) mais elle a su saisir sa chance pour s'octroyer enfin sa part de lumière personnelle après 11 années de présence sur le circuit.

Comme par hasard, c'est d'ailleurs dans les bras de Dorin qu'elle s'est jetée en premier à l'arrivée. Sans doute la solidarité des doyennes, qui savent la valeur d'un tel exploit.

La Normande, qui a découvert le biathlon à la faveur d'un déménagement familial dans le Jura quand elle était jeune, avait tourné autour du podium aux Jeux de Sotchi en 2014 avec deux 5e places (Individuel, sprint). Elle a enfin réussi son coup, terminant même sur les talons de la Slovaque Anastasiya Kuzmina, médaillée d'argent.

JO-2018: Bescond au paradis, doublé pour Dahlmeier en poursuite

  JO-2018: Bescond au paradis, doublé pour Dahlmeier en poursuite Formidable Anaïs Bescond: la Française a décroché à 30 ans la première médaille olympique de sa carrière avec le bronze sur la poursuite dames remportée lundi par l'Allemande Laura Dahlmeier, sacrée pour la deuxième fois en deux jours et véritable reine des épreuves de biathlon à Pyeongchang. Personne n'avait vu venir la native d'Aunay-sur-Odon, dans le Calvados, mais contre toute attente, "Nanasse" est parvenue à déjouer tous les pronostics pour offrir à la France son deuxième podium des JO après l'or de Perrine Laffont en ski de bosses dimanche.

Quelle course d'Anaïs Bescond qui signe sa première médaille individuelle aux JO sur la poursuite des Jeux de PyeongChang. Solide, l'Allemande Laura Dahlmeier a mené la course du début à la fin pour s'offrir un doublé sprint / poursuite et une troisième médaille d'or en trois courses pour

EN DIRECT - JO 2018 : Martin Fourcade en or après le bronze d'Anaïs Bescond JO 2018 : Martin Fourcade s’offre l’or sur la poursuite - Продолжительность: 16:08 Actualités Sieg in der Verfolgung: Historisches "Gold- Double " für Dahlmeier - Продолжительность: 0:36 SID 1 901 просмотр.

Dotée d'un "gros caractère" et "grosse bosseuse", selon l'entraîneur de tir des Bleues Jean-Paul Giachino, Anaïs Bescond a toujours affiché de grosses qualités physiques et musculaires, très utiles sur le relais quand il s'agit de tout donner sans trop calculer mais aussi sur l'Individuel, épreuve sur laquelle elle a conquis l'argent aux Mondiaux-2016.

Il lui manquait la consécration olympique, qui arrive certes sur le tard mais récompense sa "patience" après un exercice 2016-2017 totalement raté.

- 'J'ai tout donné' -

Anaïs Bescond sur la ligne d'arrivée de la poursuite 10 km de Pyeongchang, le 12 février 2018 © Fournis par AFP Anaïs Bescond sur la ligne d'arrivée de la poursuite 10 km de Pyeongchang, le 12 février 2018

Il lui en a fallu de l'assurance et de la patience justement pour se frayer une place parmi les trois meilleures dans une course rendue délicate par un vent très aléatoire sur le pas de tir. Partie en 19e position après un sprint raté dimanche, elle a méthodiquement refait son retard sans paniquer pour atteindre le nirvana.

JO-2018: la biathlète suédoise Oeberg, l'or à 22 ans

  JO-2018: la biathlète suédoise Oeberg, l'or à 22 ans La Suédoise Hanna Oeberg a remporté jeudi l'individuel dames (15 km) de biathlon des Jeux de Pyeongchang, son premier titre majeur à 22 ans, devant la Slovaque Anastasia Kuzmina (à 24 sec 7/10e) et l'Allemande Laura Dahlmeier (à 41 sec 2/10e). Auteur d'un sans-faute au tir, elle succède à la Bélarusse Darya Domracheva. Pour Dahlmeier, il s'agit de sa troisième médaille en Corée, après l'or dans les deux premières épreuves de la discipline (poursuite, sprint).La première Française, Anaïs Chevalier, a terminé 28e (à 3 min 57 sec 7/10e), trois rangs devant Anaïs Bescond, bronzée sur la poursuite mais seulement 31e jeudi à 4 min 03 sec 7/10e.

JO d'hiver 2018 : la Française Anaïs Bescond décroche le bronze lors de la poursuite dames du biath - Продолжительность: 1:28 Actualités 24h 76 просмотров. JO 2018 en direct : Bescond en bronze en biathlon, Dahlmeier dans la légende - Продолжительность: 32:56 France Inter Radio 944

La Française Anaïs Bescond , troisième de la poursuite lundi, a décroché à 30 ans la première médaille française de ces Jeux de Pyeongchang en biathlon.Portra JO 2018 en direct : Bescond en bronze en biathlon, Dahlmeier dans la légende - Продолжительность: 32:56 France Inter Radio 1

"Je suis super contente, a déclaré la Française, qui n'a commis qu'une petite erreur au tir, tout comme Dahlmeier. J'ai tout donné et je vais vraiment savourer ça. Je ne me rends pas vraiment compte. Je m'en rendrai compte quand j'aurai la médaille autour du cou, là ça sera vrai, réel."

"Cette piste me plaît beaucoup mais ce n'était pas gagné d'avance de monter sur le podium. J'ai eu beaucoup de difficultés la saison dernière à l'approche des Mondiaux. J'avais donc vraiment à coeur de réussir une grosse performance ici. Les JO c'est le Graal et avec mes repères de l'année dernière, j'ai réussi à faire une très belle course", a-t-elle ajouté.

Cette poursuite aura également confirmé la mainmise de Laura Dahlmeier sur ses consoeurs. Deux jours après son titre sur le sprint, l'Allemande de 24 ans a de nouveau écrasé ses adversaires et est bien partie pour refaire le coup des Mondiaux-2017, où elle avait glané cinq titres.

La tenante du Gros Globe de cristal, minée par les pépins physiques, a pourtant connu un début de saison mitigé. Mais elle s'était visiblement préparée pour ce grand rendez-vous olympique. Le calvaire n'est pas prêt d'être terminé pour ses adversaires.

JO-2018: les quatre champions olympiques du relais mixte passés au crible .
"Il y a de quoi écrire un livre", plaisante l'entraîneur Stéphane Bouthiaux en zone mixte. Mais il s'est tout de même prêté au jeu pour parler de Marie Dorin, Anaïs Bescond, Simon Desthieux et Martin Fourcade, champions olympiques en relais mixte mardi aux JO-2018 à Pyeongchang. Marie Dorin? "On est surtout content de l'avoir un peu porté à bout de bras jusqu'à ces Jeux.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!