•   
  •   

Sport JO-2018: Shiffrin sur une autre planète en slalom

10:21  13 février  2018
10:21  13 février  2018 Source:   afp.com

JO-2018: Mikaela Shiffrin en or sur le géant, déception pour Worley

  JO-2018: Mikaela Shiffrin en or sur le géant, déception pour Worley Grosse désillusion pour Tessa Worley, pourtant l'une des favorites du slalom géant des JO-2018, qui finit loin du podium jeudi après avoir manqué la première manche d'une course remportée par l'Américaine Mikaela Shiffrin.Worley, championne du monde en titre de la discipline, pourra nourrir de gros regrets: après être passée à côté de sa première manche (seulement 14e), elle a réussi une magnifique deuxième manche qui aurait pu la placer sur le podium si elle n'avait pas eu tant de temps à rattraper. Mais l'écart était trop important et elle finit finalement 7e à 01 sec 04/100e de Shiffrin.

JO - 2018 : Mikaela Shiffrin en or sur le géant, déception pour Worley. L'Américaine Mikaela Shiffrin , qui skie sur une autre planète entre les piquets serrés, défend mercredi son titre en slalom pour une médaille d'or qui lui semble promise aux Jeux de Pyeongchang 2018, la première d'une levée qu'elle

L'Américaine Mikaela Shiffrin , qui skie sur une autre planète entre les piquets serrés, défend mercredi son titre en slalom pour une médaille d'or qui lui semble promise aux Jeux de Pyeongchang 2018, la première d'une levée qu'elle JO - 2018 : Mikaela Shiffrin en or sur le géant, déception pour Worley.

L'Américaine Mikaela Shiffrin (c) quitte la piste du slalom géant des JO, après le report de la compétition en raison du vent violent, le 12 février 2018 à Pyeongchang © Fournis par AFP L'Américaine Mikaela Shiffrin (c) quitte la piste du slalom géant des JO, après le report de la compétition en raison du vent violent, le 12 février 2018 à Pyeongchang

L'Américaine Mikaela Shiffrin, qui skie sur une autre planète entre les piquets serrés, défend mercredi son titre en slalom pour une médaille d'or qui lui semble promise aux Jeux de Pyeongchang 2018, la première d'une levée qu'elle veut riche.

Les Françaises Nastasia Noens et Adeline Baud Mugnier prendront le départ, et un podium tiendrait du miracle.

"Prête pour l'aventure", Noens estime que "la Nasta de la grande époque n'est pas loin". "Je suis sous anti-inflammatoires, mais bien aux Jeux", se réjouit Baud-Mugnier. Dominant outrageusement la discipline depuis 2013 et le premier de ses trois titres mondiaux, Shiffrin peut compter sur les doigts d'une main ses échecs.

JO-2018: Shiffrin, prédestinée et dure à la tâche

  JO-2018: Shiffrin, prédestinée et dure à la tâche Sans le travail, le talent n'est rien: la formule a été portée au plus haut degré par les parents de l'Américaine Mikaela Shiffrin, la meilleure skieuse du monde et peut-être déjà de l'histoire à 22 ans, qui ambitionne quatre à cinq médailles aux Jeux d'hiver à Pyeongchang.En voilà déjà une, tombée jeudi dans son escarcelle à l'occasion d'un slalom géant conquis lors d'une seconde manche impressionnante.

JO - 2018 : Mikaela Shiffrin en or sur le géant, déception pour Worley : JO - 2018 : Shiffrin sur une autre L'Américaine Mikaela Shiffrin , qui skie sur une autre planète entre les piquets serrés, défend mercredi son titre en slalom pour une médaille d'or qui lui semble promise aux Jeux de Pyeongchang

les skieurs français, des sorties inattendues en slalom , des chutes à répétition en ski half-pipe et une belle nuit sur les pistes pour la Suisse. En slalom , un podium sans Hirscher et frustrant pour les Français Avec la 4e place de Mikaela Shiffrin au slalom et la victoir

En 2014 à Sotchi, elle était devenue à 18 ans le plus jeune championne olympique de slalom de l'histoire.

Mais la dernière fois qu'elle a perdu, c'était il y a peu, le 28 janvier à Lenzerheide (Suisse). Trop courte sur un piquet, la skieuse de Vail était partie à la faute à quelques portes de l'arrivée de la seconde manche, alors qu'elle avait course gagnée.

Shiffrin a assuré qu'elle avait rechargé les batteries lors des deux dernières semaines. Car le raté de Lenzerheide n'avait été que l'épilogue et le signal d'alarme ultime d'une mauvaise série fin janvier, ponctuée par d'autres sorties de piste, en super-G à Cortina d'Ampezzo et en géant à Kronplatz (géant), toujours en Italie.

Et même la 7e place en géant à Lenzerheide, la veille de "l'accroc" en slalom dans la station suisse, avait confirmé que la "machine" était déréglée.

Shiffrin, la mauvaise surprise

  Shiffrin, la mauvaise surprise Au lendemain de son titre en Géant, la pépite américaine a terminé seulement 4e du slalom des Jeux Olympiques de Pyeongchang, sur sa discipline de prédilection. La médaille d'or revient à la Suédoise Frida Hansdotter C'est peut-être la première très grosse déception de sa carrière. Mikaela Shiffrin, sacrée jeudi championne olympique de Géant à Pyeongchang, n'a pas réussi la passe de deux, vendredi, en slalom.

Martin Fourcade, Mikaela Shiffrin ou encore Marcel Hirscher : ils ont connu la victoire et l'or olympique mais aussi des échecs surprenants. Retrouvez en vidéo les cinq faits marquants de la onzième journée des Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang 2018 .

Mikaela Shiffrin , auréolée de son titre olympique en géant, est encore attendue sur le slalom vendredi. Elle partira avec le dossard 4.A peine remise de ses émotions en géant, Mikaela Shiffrin sera l'ultra-favorite du slalom vendredi (1re manche à 2 heures; 2e manche à 5h15) à Pyeongchang.

- Coup de fatigue -

L'Américaine Mikaela Shiffrin (c) quitte la piste du slalom géant des JO, après le report de la compétition en raison du vent violent, le 12 février 2018 à Pyeongchang © Fournis par AFP L'Américaine Mikaela Shiffrin (c) quitte la piste du slalom géant des JO, après le report de la compétition en raison du vent violent, le 12 février 2018 à Pyeongchang

"J'ai eu un gros coup de fatigue avec la succession des épreuves et les déplacements incessants, et moins de temps pour m'entraîner. Mais je me sens bien désormais. J'aime beaucoup les conditions ici. L'entraînement s'est bien passé, je suis prête", a déclaré l'Américaine, âgée de 22 ans), à son arrivée en Corée du Sud.

L'annulation lundi à cause du vent du slalom géant, reprogrammé jeudi, offre l'opportunité à Shiffrin de lancer la campagne olympique par sa discipline de prédilection.

Ce peut être la fusée de lancement vers l'objectif Lune que la jeune femme s'est fixé: cinq médailles d'or aux Jeux d'hiver 2018, autant de breloques qu'elle compte mettre bien au chaud dans des chaussettes.

JO-2018: la Suédoise Hansdotter en or au slalom, Shiffrin 4e

  JO-2018: la Suédoise Hansdotter en or au slalom, Shiffrin 4e Grandissime favorite, l'Américaine Mikaela Shiffrin a échoué vendredi dans sa moisson olympique, butant à la 4e place du slalom des Jeux de Pyeongchang remporté par la Suédoise Frida Hansdotter, devant la Suissesse Wendy Holdener. © Fournis par AFP La Suédoise Frida Hansdotter médaille d'or du slalom des JO de Pyeongchang le 16 février 2018 Vainqueur du petit globe de cristal de slalom en 2016, Hansdotter, deuxième après la première manche, a devancé de seulement 5 petits centièmes la Suissesse Wendy Holdener, qui avait terminé en tête du première passage.

A 22 ans, Mikaela Shiffrin a décroché jeudi le 2e titre olympique de sa carrière en dominant le slalom géant, devant Mowinckel et Brignone. Car en voyant le deuxième slalom de la Haut-Savoyarde, on se dit qu'il y avait de la place pour faire mieux, beaucoup mieux que cette 7e place, la meilleure de sa

Déjà en lice sur le slalom géant jeudi (23e), elle est la seule à être inscrite aux JO en ski alpin et en snowboard, sur le slalom parallèle. L’information selon laquelle elle avait emprunté les skis de Mikaela Shiffrin a été nuancée auprès du New York Times par la mère et entraîneure de l’Américaine

"Je pense qu'elle est au-dessus sur tous les plans. Elle est très talentueuse, mais on ne mesure pas le talent. Elle a un tel niveau d'engagement dans tout ce qu'elle peut faire, c'est un animal", souligne auprès de l'AFP Romain Vélez, responsable du groupe technique de l'équipe de France.

- Cylindrée -

"Elle a une grosse capacité de travail physique et, techniquement, elle est très juste, avec une capacité à répéter les gestes et enchaînements plus que les autres dans la fréquence et l'intensité", explique M. Vélez, également époux de la Slovaque Veronika Zuzulova, une des trois ou quatre filles susceptibles d'accrocher ponctuellement la reine du slalom.

Pour l'ex-champion américain Bode Miller, double vainqueur de la Coupe du monde, Mikaela Shiffrin est le skieur (hommes et femmes confondus, ndlr) "le plus impressionnant que j'ai jamais vu".

"Marcel Hirscher m'impressionne aussi, comme le faisait Hermann Maier quand il était au top. Ils sont tous les deux incroyables, mais Mikaela m’impressionne encore plus parce qu’on dirait qu’elle est sur une autre planète", a précisé Miller, au style inimitable.

JO-2018: 7e médaille pour la France, avec la surprise Julia Pereira de Sousa

  JO-2018: 7e médaille pour la France, avec la surprise Julia Pereira de Sousa Ce n'était pas la plus attendue des snowboardeuses mais c'est bien la benjamine d'entre elles, Julia Pereira de Sousa, qui, à 16 ans, a offert vendredi à la France sa 7e médaille des JO de Pyeongchang, en argent sur snowboardcross. L'adolescente devient du même coup la plus jeune médaillée du sport français aux JO d'hiver, tous sexes confondus, et grimpe parmi les cinq plus jeunes toutes nationalités confondues !Un vent de fraîcheur qui symbolise à merveille cette discipline depuis son introduction aux JO en 2006 à Turin.Vice-championne olympique ! "Ne le dites pas comme ça, ça me donne envie de pleurer", a-t--elle réagi en...

slalom olympique, a été prié de quitter les JO de Pyeongchang après "avoir tenu des propos qui Mikaela Shiffrin with Fiancé Mathieu Faivre | American Alpine Ski Racer in Winter Olympics 2018 Olympian Mikaela Shiffrin Gushes Over Boyfriend Mathieu Faivre - Продолжительность: 4:00 Mars

La grande favorite de ce slalom est bien placée avant la seconde manc Mikaela Shiffrin bien placée après la première manche. France tv sport.

La joie de la Slovaque Petra Vhlova sur podium après sa victoire en slalom à Lenzerheide (Suisse), le 28 janvier 2018 © Fournis par AFP La joie de la Slovaque Petra Vhlova sur podium après sa victoire en slalom à Lenzerheide (Suisse), le 28 janvier 2018

Victorieuse à Lenzerheide, la Slovaque Petra Vhlova est la seule à avoir devancé deux fois à la régulière Shiffrin lors des 12 derniers mois. La Suissesse Wendy Holdener et la Suédoise Frida Hansdotter sont les autres prétendantes au podium.

On peut y ajouter Veronika Vélez-Zuzolova, 12e à Lenzerheide après quatre mois d'absence (blessure à un genou). "C'est une excellente rentrée, avec le 3e chrono de la seconde manche", note Romain Vélez.

Slalom dames: mercredi 14 février (1re manche à 10h15, seconde à 13h45)

JO-2018: qui pour une première à l'épreuve par équipes de ski alpin? .
A qui l'honneur ? Pour la première fois inscrite au programme des Jeux d'hiver, l'épreuve par équipes clôture samedi le ski alpin aux JO-2018, où la Suède, forte de ses deux champions olympiques de slalom, Frida Hansdotter et Andre Myhrer, se présente en favorite. "Pour le royaume aux trois couronnes, ce serait bien d'ajouter un 3e titre, celui-là par équipes, aux deux individuels", souligne avec malice un officiel de la délégation de Stockholm.Pour la Fédération internationale de ski (FIS), cette compétition doit prendre la suite de l'historique combiné, au programme depuis 1936, qui a probablement vécu ses derniers Jeux en 2018.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!