•   
  •   

Sport Zidane: "Mon avenir importe peu"

16:00  13 février  2018
16:00  13 février  2018 Source:   sports.fr

Le Real se lance dans une mini-préparation avant le PSG

  Le Real se lance dans une mini-préparation avant le PSG Le huitième de finale de la Ligue des champions revêt désormais une importance capitale pour le Real Madrid. Zidane sait qu’il joue une grande partie de son avenir à la tête d’une équipe qui n’a plus que cet objectif. Et c’est physiquement qu’il va beaucoup insister. © Fournis par Sports.fr Zidane à l'entraînement. (Reuters) Un groupe resserré et des ambitions très claires. Zinédine Zidane a en partie identifié les failles dans son système et les joueurs qui ont déçu en Coupe d’Espagne vont le payer très cher.

“ Mon avenir importe peu ”, a répondu l’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane mardi aux médias qui lui demandaient s’il jouait sa tête face au Paris SG, mercredi en huitième aller de Ligue des champions puis le 6 mars lors du retour à Paris.

« Mon avenir importe peu », estime Zinedine Zidane . Il y a seulement un mois et demi, le Real était aux sommets après une année 2017 qui a permis de ramener cinq trophées, un record, dont une deuxième C1 consécutive. Le président Florentino Pérez évoquait « une grande année de joie

Zinedine Zidane est apparu serein mardi en conférence de presse, à la veille du choc entre le Real Madrid et le PSG en huitièmes de finale de la Ligue des champions. L'entraîneur merengue a évacué la pression et insisté sur le plaisir du jeu.

Mis sous pression par les résultats décevants du Real Madrid ces dernières semaines et l'imminence du choc face au Paris Saint-Germain, mercredi soir au Santiago-Bernabeu en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, Zinedine Zidane ne s'est pas pour autant départi de son calme habituel mardi en conférence de presse. Devant les journalistes venus en nombre, l'entraîneur français de la Maison Blanche a tenu à dédramatiser l'enjeu.

Zidane : « Remettre de l'essence dans le moteur »

  Zidane : « Remettre de l'essence dans le moteur » Une conférence de presse sponsorisé par Total. À douze jours du match aller contre le PSG en Ligue des Champions, le coach madrilène veut profiter du calendrier allégé des Merengues pour bien se préparer. Éliminé de la Coupe du Roi face à Leganés, le Real n'a plus que deux rencontres à disputer avant le choc, tandis que le PSG va jouer trois matchs à l'extérieur d'ici la confrontation tant attendue.

"On ne changera pas les commentaires des gens, je travaille, je suis à fond dans ma passion. J'essaie de transmettre des choses, je n'ai rien à démontrer. Ce qu'on veut faire, c'est faire un bon match de football. On ne s'intéresse pas à ce qui se dit autour. Etant Marseillais, forcément il y a une rivalité qui a toujours été là, mais rien de plus. C'est Real Madrid-PSG. Je me dis juste que c'est une belle équipe de football, très forte, qui nous mettra certainement en difficulté, mais on va tout faire pour faire un grand match. On est juste très content de se dire qu’on va faire un match comme celui-là. Aujourd'hui, il n'y a pas de pression particulière. On a préparé notre semaine comme d’habitude. Demain (mercredi) avant le match, il y a aura sans doute un peu plus de pression, mais c'est normal. Je vais prendre du plaisir".

Zidane sait que le danger se rapproche

  Zidane sait que le danger se rapproche Le Real Madrid a vécu une première partie de saison compliquée qui s’étire dangereusement en ce mois de janvier. La Liga semble d’ores et déjà perdu si bien que le 8e de finale de Ligue des champions contre le PSG sera décisif. Notamment pour l’avenir de Zidane. En quelques mois, l’horizon a complètement évolué. Vainqueur de la Ligue des champions et de la Liga en juin dernier, puis de la Coupe du monde des clubs en décembre, le Real Madrid a pris en plein figure ses difficultés actuelles. Et même l’entraîneur qui vient de remporter 8 titres sur 10 possibles depuis sa prise de fonction se retrouve clairement sous le feu des critiques.

Ce n'est pas un duel Neymar-Ronaldo

Zinedine Zidane

zidane_rela_conf_psg_reu: Zinedine Zidane confiant avant le choc face au PSG. © Reuters Zinedine Zidane confiant avant le choc face au PSG.

Interrogé sur le duel à distance entre Cristiano Ronaldo et Neymar, Zizou la joue encore collectif: "Ce sont des joueurs qui font des choses extraordinaires, je ne vais pas les comparer. Ce n'est pas un duel Neymar-Ronaldo. Tous les aficionados veulent juste voir un beau match de football". Son cas personnel ne le préoccupe pas non plus, du moins en apparence: "Je me concentre uniquement sur le match, je ne peux que contrôler ce qu’on fait sur le terrain. Mon avenir importe peu". Même la déclaration de son ancien coéquipier, Guti, qui s'est dit prêt à lui succéder si nécessaire, ne semble pas l'avoir atteint, du moins en apparence: "Il est capable, il est prêt et se prépare, il l’a dit. C’est un joueur et entraîneur de la Maison blanche, alors pourquoi pas".

En attendant, Zinedine Zidane a refusé de rentrer dans les détails concernant sa future tactique. La BBC ? Le 4-4-2 ou le 4-3-3 ? Matteo Kovacic pour gêner Neymar ? "Je ne peux pas vous dire qui va jouer et comment on va jouer. Sur le schéma, c'est un secret, je ne peux rien dire, a ainsi lâché avec le sourire l'ancien meneur des Bleus. Ce qui m'intéresse, c'est de voir mes joueurs à fond. Vous verrez comment on va commencer le match, mais le plus important c'est ce que l'on va faire sur le terrain". Double champion d'Europe en titre, le Real Madrid a toujours atteint les demi-finales de la Ligue des champions ces sept dernières saisons.

Zidane, un résultat "qui fait mal" .
La défaite du Real Madrid à Barcelone face à l’Espanyol a beaucoup contrarié le Real Madrid et Zinédine Zidane. Malgré les rotations, cela coupe clairement une dynamique positive. Et, au passage, cela ouvre clairement la porte à Valence. Le Real Madrid a décidément bien du mal à se passer de Cristiano Ronaldo. Zidane avait choisi de laisser au repos le Portugais en vue de la suite de la saison et du match face au Paris Saint-Germain, il a maintenu cette voie malgré les absences sur blessure de Modric, Kroos et Marcelo, sans compter sur le forfait de dernière minute de Casemiro.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!