•   
  •   

Sport Ligue des champions : BBC contre MCN, nous y voilà !

02:40  14 février  2018
02:40  14 février  2018 Source:   sports.fr

Le PSG ne leur fait pas peur

  Le PSG ne leur fait pas peur Rassurés par leur belle victoire à Valence, samedi, à l’occasion de la 21e journée de Liga, les Madrilènes ont assuré ne pas craindre le PSG, leur prochain adversaire en Ligue des champions. © Reuters Luka Modric Le Real Madrid a beau avoir été humilié par Leganes en Coupe du Roi, mercredi, il y a du mieux pour les troupes de Zinedine Zidane. Tout du moins lorsqu’elles évoluent au complet et en particulier avec Gareth Bale et Cristiano Ronaldo.

Coupe de la Ligue . Ligue des champions . Ligue des champions . Aulas : "Il faut arrêter de dramatiser, tout le monde doit nous aider".

Ligue des Champions - C1. L'arbitrage vidéo dès cette saison ? L'entraîneur de Lyon a regretté le manque de réalisme de ses joueurs après le nul (2-2) contre Hoffenheim en Ligue des champions .

L’issue du choc entre le Real Madrid et le PSG mercredi, à Santuago-Bernabeu (20h45), sera évidemment conditionnée par l’opposition des deux tridents d’attaque. Une BBC que Unai Emery n’imagine pas une seule seconde démantelée pour l’occasion.

BBC MCN © ICON SPORT/Reuters BBC MCN

Une majeure partie des questions posées lors des conférences de presse respectives de Zinedine Zidane et Unai Emery ont tourné autour des deux tridents d’attaque du Real Madrid et du PSG. Preuve, s’il en était besoin, de la fascination qu’exercent ces deux trios offensifs sur les médias et, par voie de conséquence, sur la planète foot en général, qui n’en peut plus d’attendre mercredi, ce huitième de finale aller de Ligue des champions sur la pelouse de Santiago-Bernabeu (20h45), pour y voir se mesurer ces deux combinaisons de talents offensifs hors normes: BBC (Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo) contre MCN (Mbappé-Cavani-Neymar).

Gagner la C1 n’est pas une obligation pour Cavani

  Gagner la C1 n’est pas une obligation pour Cavani La Ligue des champions obnubile dirigeants et supporters parisiens. Une obsession néfaste selon Edinson Cavani. © Icon Sport Edinson Cavani but Depuis l’arrivée de puissants investisseurs qataris à la tête du club, en 2011, le PSG n’a jamais franchi l’écueil des quarts de finale de la Ligue des champions – objectif suprême ouvertement visé par l’état-major parisien. En recrutant cet été Neymar et Kylian Mbappé, Nasser Al-Khelaïfi et ses supérieurs ont voulu marquer les esprits et nourrir davantage encore leurs ambitions.

Cet article concerne la Ligue des champions masculine. Pour la compétition féminine, voir Ligue des champions féminine de l'UEFA. La Ligue des champions de l'UEFA (UEFA Champions League), parfois abrégée en C1 et anciennement dénommée Coupe des clubs champions européens

Meilleure attaque d’Europe, la MCN (Mbappé-Cavani-Neymar) aurait pu mieux faire mercredi soir lors de la défaite (3-1) du PSG à Madrid en huitième de finale aller de la Ligue des champions (3-1), et devra montrer un autre visage au retour.

Avec cette impatience de vérifier si oui ou non la première, annoncée comme vieillissante, mais plus que jamais soutenue par son coach, va subir l’impact de la seconde, bâtie à grands coups de millions l’été dernier pour renverser le double tenant du titre madrilène.

Il y a de grandes défenses dans les deux équipes

Unai Emery (entraîneur du PSG)

Mais tandis « Zizou » se plaît à dire que ce huitième de finale de Ligue des champions ne saurait en aucun cas se limiter à "un duel Neymar-Ronaldo", Unai Emery, lui, s’il convient que "chacun va essayer d’imposer son attaque pour que tout se passe bien", tient à rappeler une autre réalité de cette confrontation, sans doute moins évidente cette saison au Real: "Il y a de grandes défenses dans les deux équipes et elles seront en charge de freiner l’adversaire."

Juventus : La Juve tremble, Allegri "furieux" contre les critiques

  Juventus : La Juve tremble, Allegri En ballottage défavorable après son nul à domicile face à Tottenham (2-2), la Juventus de Massimiliano Allegri, finaliste sortante , "joue pour remporter la Ligue des champions", convient son coach. Mais "nous ne sommes pas favoris pour la remporter", a rappelé le coach italien à l’occasion d’un coup de gueule bien senti. Sans doute est-ce le pedigree un peu moins clinquant de Tottenham sur la scène européenne, mais il y avait mardi soir plusieurs voix pour faire la fine bouche sur la performance de la Juventus, tenue en échec (2-2) par les Spurs sur sa pelouse en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

League des champions ce soir. Bon matches les gars en sachant que Liverpool ne gagnera pas à Belgrade et l'as Monaco va perdre face à Bruges. Ne râtez plus aucun match en direct Ligue des champions UEFA avec nos tableaux de scores de foot dédiés aux matches europe.

Maintenant, attention, c’est la Ligue des champions , c’est le double tenant en titre. Il ne faut pas faire attention à ce que font les Madrilènes en championnat Une BBC que Unai Emery n’imagine pas une seule seconde démantelée pour l’occasion. © ICON SPORT/Reuters BBC MCN Une majeure partie

Pour autant, il est une certitude pour le coach basque, alors que certains s’interrogent encore sur la possibilité de voir Zidane faire évoluer son schéma habituel: "J’attends le meilleur Real Madrid, lance le manager parisien. J’imagine que le Real Madrid va vouloir jouer avec le meilleur onze possible et qu’il va vouloir évoluer avec un rendement très élevé. On ne peut pas imaginer qu’un de ces trois joueurs ne soit pas dans l’équipe type, martèle-t-il, avant toutefois de prévenir : "Leur schéma peut varier en fonction des profils des joueurs et de leurs remplaçants. On a travaillé sur toutes les différentes options du Real Madrid." Même sur une BBC ressuscitée et à nouveau irrésistible ?

Real-PSG: l'UEFA maintient le carton jaune d'Adrien Rabiot .
L'instance disciplinaire de l'UEFA a maintenu mercredi le carton jaune infligé au milieu de terrain du PSG Adrien Rabiot lors de la défaite contre le Real Madrid en 8e de finale aller de Ligue des champions (3-1). © Fournis par AFP Le milieu parisien Adrien Rabiot contre le Real Madrid en Ligue des champions à Bernabeu, le 14 février 2018 Le PSG avait déposé une requête devant l'UEFA, estimant que le carton jaune était injustifié, car il n'y avait pas eu de contact entre Rabiot et le Madrilène Luka Modric.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!