•   
  •   

Sport Dopage: Froome réapparaît en course et fustige la "désinformation"

15:05  14 février  2018
15:05  14 février  2018 Source:   afp.com

Froome changerait de ligne de défense en espérant la clémence

  Froome changerait de ligne de défense en espérant la clémence Le Corriere della Seraavance, ce mardi, que le Britannique plaiderait la négligence en vue d’éviter un procès. © Panoramic sport24 Le cas Froome empoisonne le cyclisme depuis la révélation du contrôle antidopage anormal lors de la Vuelta (le taux de salbutamol relevé dans les urines était deux fois supérieur au seuil autorisé), le 7 septembre dernier.

Froome "a développé de gros moyens d'investigation". Le dossier de Chris Froome est entre les mains du tribunal antidopage de l'Union cycliste internationale (UCI), chargé de décider du sort du quadruple vainqueur du Tour de Dopage : Froome réapparaît en course et fustige la " désinformation ".

"Que les autorités sportives n'aient pas réglé ce problème avant la plus grande course cycliste au monde est consternant. Je n'en dirai pas plus. Le cas Froome provoque un clash entre Bernard Hinault et Johan Bruyneel. Dopage : Froome réapparaît en course et fustige la " désinformation ".

Le Britannique Chris Froome lors d'une sortie d'entraînement à Port de Alcudia (île de Majorque), le 5 février 2018 © Fournis par AFP Le Britannique Chris Froome lors d'une sortie d'entraînement à Port de Alcudia (île de Majorque), le 5 février 2018

Chris Froome, éclaboussé par un contrôle antidopage anormal, a fustigé la "désinformation" qui entoure cette procédure mercredi lors de sa première apparition publique depuis ces révélations, assurant rester concentré sur l'aspect sportif à l'heure de débuter sa saison à la Ruta del Sol, en Andalousie.

"Il y a beaucoup de désinformation qui circule et beaucoup d'opinions de gens qui ne comprennent pas tout à la procédure", a dit le Britannique, quadruple vainqueur du Tour de France.

Canada: une nouvelle technique antidopage plus rapide et moins chère

  Canada: une nouvelle technique antidopage plus rapide et moins chère Les Jeux olympiques d'hiver se sont ouverts ce vendredi en Corée du Sud alors que les polémiques sur le dopage refont surface. Il y a le dossier russe bien sûr, ce reportage sur le ski de fond qui affirme que 290 athlètes ont présenté des données sanguines « anormales » entre 2001 et 2010. Une analyse d'urine et de sang prend aujourd'hui une trentaine de minutes et coûte plusieurs dizaines de dollars par échantillon. Avec cette nouvelle technique, une minute suffit pour quelques dollars. « On pourrait contrôler tous les jours chaque athlète », affirment les chercheurs de l'université de Waterloo à l'origine de sa mise au point.

Articles traitant de I.2.a) Propagande, censure et désinformation … écrits par armeeinformationstpe. Conclusion: On peut voir dans chaque cas, que la propagande amène la désinformation , et ne montre la guerre que sous des aspects positifs.

La désinformation est un ensemble de techniques de communication visant à tromper des personnes ou l'opinion publique pour protéger des intérêts (privés ou non) ou influencer l'opinion publique. L'information fausse ou faussée est à la fois ,.

"Je crois fermement que quand tous les faits seront connus, les gens verront les choses de mon point de vue", a-t-il ajouté lors d'un point presse improvisé devant le bus de son équipe, au départ de la 1re étape de l'épreuve espagnole à Mijas, près de Malaga.

Réglementairement, le leader de l'équipe Sky a le droit de courir dès lors que la substance incriminée dans son contrôle anormal, le salbutamol (anti-asthmatique), n'entraîne pas de suspension provisoire. Mais dans l'attente d'une décision de l'Union cycliste internationale (UCI) dans ce dossier, le fait que Froome accroche un dossard a suscité un certain malaise dans le peloton.

A ce stade, la défense du coureur, âgé de 32 ans, n'a pas encore annoncé avoir présenté le dossier scientifique à même de justifier, éventuellement, le résultat anormal subi en septembre lors de sa victoire sur le Tour d'Espagne, et révélé en décembre par les quotidiens français Le Monde et britannique The Guardian.

Froome: "Je sais que je n'ai rien fait de mal"

  Froome: A l'heure de faire sa rentrée ce mercredi sur la Ruta del Sol, Chris Froome est sorti de son silence. Le leader de la Sky, qui attend la décision de l'UCI concernant son contrôle anormal au salbutamol, entend démontrer sa bonne foi. © Reuters Chris Froome reprend la compétition ce mercredi en Andalousie. Hormis quelques tweets, Chris Froome s'était fait très discret depuis l'annonce en novembre dernier de son contrôle anormal au salbutamol, survenu en septembre sur la Vuelta, trois jours avant sa victoire à Madrid.

Pourquoi les gens écrivent des trucs visiblement faux sur Internet. 1) Pour faire du buzz. Ça fait des clics, et donc des revenus publicitaires. 2) Pour

Dopage : Froome réapparaît en course et fustige la " désinformation ". Être co-auteur d'un titre de Prince ? Possible pour 490.000$.

"Nous travaillons aussi dur que possible pour résoudre cette situation. Personne ne souhaite plus que moi que cela se résolve vite", a dit Froome.

"Il est sûr que cela a été une période difficile, ce ne sont pas des circonstances normales. Evidemment, cela devait être une procédure confidentielle mais elle a été rendue publique. Nous faisons de notre mieux pour résoudre tout cela. Je fais profil bas, je reste concentré sur mon entraînement et ma préparation", a-t-il assuré.

De nombreuses voix se sont fait entendre, notamment celle du président de l'UCI, le Français David Lappartient, pour demander que Froome reste sur la touche jusqu'à la décision le concernant.

Interrogé sur ces critiques, le Britannique a assuré avoir surtout reçu des marques de bienveillance. "Le soutien du peloton a été incroyable", a-t-il fait valoir.

La Ruta del Sol, aussi appelée Tour d'Andalousie, se tient de mercredi à dimanche dans le sud de l'Espagne. Froome en a remporté l'édition 2015.

Cyclisme: participation de Froome confirmée à Tirreno-Adriatico .
La participation du Britannique Chris Froome, qui doit justifier un contrôle antidopage anormal, à Tirreno-Adriatico (7 au 13 mars), a été confirmée mercredi par les organisateurs de la "course des deux mers".Froome (32 ans), vainqueur du Tour de France et de la Vuelta l'année passée, retrouvera sur les routes italiennes le Néerlandais Tom Dumoulin, son vainqueur du dernier Mondial du contre-la-montre et futur rival du Giro si le Britannique n'est pas interdit de course en mai prochain.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!