•   
  •   

Sport Arsenal, la malédiction du maillot bleu

10:23  23 février  2018
10:23  23 février  2018 Source:   sports.fr

Lacazette, le coup dur

  Lacazette, le coup dur Déjà en difficulté ces dernières semaines avec Arsenal, Alexandre Lacazette va rester à l'infirmerie de quatre à six semaines en raison d'une blessure au genou.Les affaires se compliquent pour Alexandre Lacazette. Arrivé l'été dernier à Arsenal en échange de 58 millions d'euros et après une saison éblouissante sous les couleurs de l'OL (37 buts marqués en 45 matches), l'attaquant de 26 ans devait s'affirmer chez les Gunners et franchir un nouveau palier au sein de l'exigeante Premier League. Et si les débuts ont plutôt été réussis pour l'ancien Gone, ce dernier est en manque cruel de confiance ces dernières semaines.

Arsenal creuse encore : Arsenal , la malédiction du maillot bleu Obligé de jouer avec son maillot extérieur lors. Il fallait aussi, et sans aucun doute, un rendement affligeant de l'ensemble des joueurs d' Arsenal .

Quelques jours après avoir dévoilé son maillot domicile 2018-19, Arsenal vient d’officialiser son maillot extérieur pour la saison à venir. Exit le maillot bleu clair pour les rencontres à l’extérieur puisque Puma a concocté un maillot bleu nuit avec des bandes rouges qui parcourent la poitrine.

Obligé de jouer avec son maillot extérieur lors de la réception d'Ostersunds, Arsenal a concédé une défaite (sans conséquence, certes) qui vient alourdir un peu plus le bilan de cette tunique bleue.

Arsenal - Wilshere © Reuters Arsenal - Wilshere

Ce n'est pas Arsène Wenger qui doit démissionner à Arsenal, mais l'équipementier des Gunners ! En plus d'être d'un goût douteux, le maillot extérieur du club londonien, le bleu, ne réussit absolument à Laurent Koscielny et ses coéquipiers. Obligés de le porter jeudi soir à l'Emirates Stadium face à Ostersunds, car les Suédois se sont déplacés en rouge et noir, les Canonniers  ont concédé une piteuse défaite (1-2). Heureusement qu'une semaine plus tôt à l'aller, les Londoniens, en tenue noire, s'étaient largement imposés (0-3).

Wenger l’a mauvaise pour Aubameyang

  Wenger l’a mauvaise pour Aubameyang Privé de Ligue Europa par l’UEFA, Pierre-Emerick Aubameyang va beaucoup manquer à Arsenal. Une absence qui fait enrager Arsène Wenger. Arsène Wenger l’a vraiment mauvaise. C’est sans Alexandre Lacazette, ni Pierre-Emerick Aubameyang qu’Arsenal affrontera Ostersunds, jeudi soir en Suède (19 heures), en seizièmes de finale aller de la Ligue Europa. Si l’absence du premier, écarté des terrains entre quatre et six semaines en raison d’une blessure au genou, est un fâcheux coup du sort, celle du second irrite profondément le manager des Gunners.

Le nouveau troisième maillot Arsenal 2018-2019 combine la couleur turquoise avec des éléments bleu marine. Le maillot third Arsenal 2019 possède un logo Puma bleu marine et c’est pareil pour le sponsor Fly Emirates.

Après le bleu , Arsenal change de couleur pour son prochain maillot extérieur. En 2018-2019, loin de l'Emirates, les hommes d'Unai Emery porteront une tunique bleue foncée, limite violette, barrée d'une bande non-rectiligne rouge sur le torse.

Ce revers fait passer le "bilan" du maillot bleu d'Arsenal à 7 défaites en 9 rencontres,  pour 1 match nul et 1 seule victoire (au BATE Borisov fin septembre). Et dans le lot, il y a de vilaines défaites, comme celles concédées à Liverpool (4-0), à Watford (2-1), à Nottingham Forest (4-2), à Bournemouth (2-1) et à Swansea (3-1). Cette statistique, si elle traduit avant tout les difficultés criantes des hommes d'Arsène Wenger hors de leurs bases, est étonnante.

Avec leurs autres tuniques (le maillot rouge et blanc traditionnel, et le maillot "third" tout noir), les Gunners n'ont concédé que trois défaites toutes compétitions confondues, et il s'agit de revers moins infamants: à Manchester City (3-1), contre Manchester United (1-3), et à Tottenham (2-0).

Arsenal creuse encore .
En dessous de tout pendant 30 minutes, Arsenal a logiquement concédé sa quatrième consécutive, sur la pelouse du promu Brighton (2-1). Le bilan des Gunners en 2018 est catastrophique. © Reuters Wenger Non, Arsenal ne perd pas que contre Manchester City, et loin de là. Surclassés deux fois en l'espace d'une semaine par les hommes de Pep Guardiola (3-0 en League Cup, 3-0 en championnat), les Gunners ont poursuivi leur série de défaite en allant s'incliner sur la pelouse de Brighton (2-1), honorable promu, qui a donné une leçon de football à l'anglaise à l'équipe d'Arsène Wenger pendant la première demi-heure.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!