•   
  •   

Sport Tops/Flops Montpellier-PSG : Rafinha et Di Maria gauchers précieux, Montpellier trop effacé

02:40  06 décembre  2020
02:40  06 décembre  2020 Source:   sport24.lefigaro.fr

Le carnet tactique de la onzième journée de Ligue 1

  Le carnet tactique de la onzième journée de Ligue 1 Cette semaine, retour sur un Monaco-PSG double face, sur la masterclass livrée par Andy Delort face à Strasbourg et sur le duo Yazıcı-David. ➩ Monaco-PSG : quand Kovač passe un scénario à la javel Il y avait tous les ingrédients pour que la cocotte explose et c'est exactement ce que souhaitait aussi Niko Kovač qui, depuis le début de la semaine, cherchait à planter un message et un seul dans la tête de ses joueurs : le PSG est une équipe « d'humains » et non un groupe de petits aliens.

Le match énergique de Matuidi, le nouveau but de Cavani, mais aussi les limites défensives de Montpellier : retrouvez les Tops et les Flops de la rédaction après TOPS . Maintenant, Matuidi se montre décisif Avec le trio historique du PSG de ces dernières années aligné face à Montpellier

Le sursaut de Di Maria Ses dernières sorties n’avaient pas convaincu. Les flops . Montpellier en plein cauchemar Sale semaine pour Montpellier . Quatre jours après l’humiliation subie face à Belfort (National 2) en Coupe de France, le club héraultais a volé en éclats sur la pelouse du Parc des Princes.

  Tops/Flops Montpellier-PSG : Rafinha et Di Maria gauchers précieux, Montpellier trop effacé © Panoramic

Tops

Rafinha, très utile dans l’entrejeu Le Brésilien monte en puissance dans ce PSG. Après avoir offert une passe décisive à Neymar à Old Trafford, l’ancien Barcelonais a réalisé une performance complète à la Mosson . Très présent à la récupération du ballon, il a montré beaucoup de volume de jeu pour éteindre les milieux héraultais. Preuve en est son action sur le 2ebut parisien où il ratisse et lance bien Kean ensuite. Joueur qui a touché le plus de ballons, il a aussi remporté beaucoup de duels et parfaitement assuré les transitions offensives.

Di Maria, en progrès Sorti fâché contre Leipzig (1-0), remplaçant contre Bordeaux (2-2) et... pas utilisé du tout face à Manchester United (3-1), Angel Di Maria a montré de réels progrès sur la pelouse de Montpellier. S’il semble encore à la recherche de sa meilleure forme physique, il a tout de même eu le temps d’être impliqué sur 2 des 3 buts parisiens. Passeur décisif pour Dagba, il a ensuite adressé un ballon délicieux à Kurzawa, centreur décisif pour Mbappé.

Tops/Flops PSG-Leipzig : Navas dernier rempart, Neymar agaçant, Mbappé insuffisant

  Tops/Flops PSG-Leipzig : Navas dernier rempart, Neymar agaçant, Mbappé insuffisant La solidité de Navas et de Marquinhos, mais également la prestation très insuffisante du PSG malgré sa victoire : retrouvez les Tops et les Flops de ce PSG-Leipzig (1-0). Marquinhos, plus serein derrière Repositionné en défense centrale, le capitaine parisien a été l’auteur d’une prestation solide en étant présent sur tous les points chauds. Sur les nombreux ballons envoyés dans la surface adverse, il a fait parler sa lecture du jeu en repoussant pas mal de centres dangereux. Le Brésilien est indéniablement plus à l’aise derrière.

Après les Tops du week-end, place aux Flops retenus par l'équipe de Top Mercato. Au programme le PSG qui a manqué une g A l'issue de la rencontre, le technicien italien est monté au créneau afin de pointer du doigt ses joueurs qui ont été " trop suffisants " à ses yeux au Stade de l'Abbé Deschamps.

Di Maria a de l'espace et tente sa chance sans contrôle du droit à 20 mètres. Le PSG jouera en 5-3-2 : Navas - Dagba, Pembélé, Diallo, Kurzawa, Bakker - Herrera, Gueye, Rafinha - Di Maria , Kean. Contre le PSG , Montpellier sera privé de Delort (positif au Covid-19) et Chotard (lésion musculaire).

» LIRE AUSSIParis retrouve le sourire en championnat et prépare bien la Ligue des champions


Galerie: Brest - OM : les notes des Marseillais ! (Onze Mondial)

Voici les notes des joueurs de l'OM après cette victoire contre Brest pour le premier match en Ligue 1 (2-3) !

Kean, un but bienvenu Moise Kean a vécu un match longtemps difficile. Avec le système défensif aligné par Tuchel (5-3-2), l’attaquant italien a souvent joué dos au but et essayé de faire remonter le bloc. Après la pause, il s’est davantage montré face au but adverse. Et après deux tentatives molles (52e, 58e), il a fait parler toute sa puissance sur un tir dans un angle fermé remarquable (77e). Un but qui a littéralement assommé Montpellier.

Mbappé, 100eme Critiqué pour sa prestation en dents de scie à Manchester, Kylian Mbappé a tenu à se montrer décisif. Remplaçant au coup d’envoi, l’attaquant parisien avait faim de ballons. Et a attendu le temps additionnel pour inscrire le but du break mais, surtout, son 100eme sous les couleurs parisiennes. Une performance remarquable à 21 ans.

Tuchel : «Aujourd'hui, je ne peux pas défendre les joueurs»

  Tuchel : «Aujourd'hui, je ne peux pas défendre les joueurs» Le coach parisien n'a que modérément apprécié la prestation de ses joueurs contre Bordeaux (2-2), samedi. Le match : «On a totalement contrôlé en première période, on a fait une première mi-temps OK, voire bien parce qu'on a suivi le plan, on a joué assez discipliné, assez fort et concentré. On s'est créé beaucoup d'occasions contre une équipe face à laquelle c'est dur de le faire normalement. On a encore oublié ou manqué l'occasion de (tuer) ce match, de décider du sort de ce match en première période. On a eu beaucoup de situations mais on a manqué de détermination dans la surface, de sérieux dans la dernière passe, la dernière touche...

La composition de Montpellier . Omlin - Sambia, P. Mendes, Congré, Ristic - Mollet, Ferri, Savanier - Mavididi, Laborde, Yun. La composition du Paris Saint-Germain. K. Navas - Dagba, Kurzawa, A. Diallo, Pembélé, Bakker - A. Herrera, Gueye, Rafinha - Kean, Di Maria .

Montpellier a infligé une défaite presque historique au PSG ce samedi (3-0) à la Mosson. Profitant de la frilosité de la défense parisienne et grâce à un Le PSG aurait dû comprendre immédiatement. Sur un centre de Di Maria , Christopher Nkunku, titulaire au milieu du terrain parisien ce samedi, a vu sa

» LIRE AUSSIMessi, Mbappé, Ligue des champions… Leonardo fait passer ses messages

Flop

Montpellier a été trop prudent Face à une équipe parisienne remaniée, les Montpelliérains sont apparus trop timides . L’absence de Delort a ainsi fait mal et le duo Laborde-Mavididi a tenté d’exister tant bien que mal. Les locaux n’ont pas mis assez d’intensité pour bousculer une équipe parisienne sereine jusqu’au bout. Le milieu de terrain a notamment été bien contenu par les Parisiens.

Tops/Flops Nice-Rennes : Camavinga rayonnant, Claude-Maurice insuffisant .
Rennes retrouve le succès grâce aux retours au premier plan de Camavinga et Niang tandis que Nice s'enlise en raison de son impuissance : retrouvez les tops/flops de Nice-Rennes (0-1).Le néo-international français a retrouvé la lumière dans la douceur azuréenne. Déterminant dans ses orientations et précieux dans sa conservation de balle, Eduardo Camavinga a brillé et a symbolisé un milieu rennais qui a régné sur la rencontre. Un peu moins en vue que Grenier en première période, le numéro 10 rennais a signé une deuxième mi-temps de haute volée où il a retrouvé toute sa palette technique. Son inspiration pour Traoré aurait mérité d’être décisive (69e).

usr: 1
C'est intéressant!