•   
  •   

Sport Le président du PAOK entre sur le terrain avec un pistolet

11:11  12 mars  2018
11:11  12 mars  2018 Source:   sports.fr

Le président d'un club grec sort une arme pour protester contre l'arbitre

  Le président d'un club grec sort une arme pour protester contre l'arbitre La match entre le PAOK et l'AEK Athènes s'est terminé dans la confusion la plus totale. Le président du PAOK, Ivan Savvidis est descendu sur le terrain avec une arme pour menacer l'arbitre après le refus d'un but de son équipe.

Le président Savvidis est entré armé sur la pelouse du Paok à la fin du choc contre l'AEK Bienvenu en Grèce où Savvidis père, le président du PAOK , entre sur la pelouse dans le temps additionnel pour protester contre un but refusé à la 90e.

Milliardaire et propriétaire du PAOK Salonique, l’homme d’affaires gréco-russe Ivan Savvidis fait la loi dans le championnat grec de football. Alors que l’arbitre de la rencontre venait d’annuler un but pour son équipe, pour hors-jeu

Un nouveau coup de folie. Le président du PAOK est entré sur le terrain avec une arme suite à un but refusé à son équipe à la 90e minute de jeu. Un match, pour le titre du championnat de Grèce, évidemment arrêté…

Ivan Savvidi, président du PAOK entre armé sur le terrain. (Reuters) © Fournis par Sports.fr Ivan Savvidi, président du PAOK entre armé sur le terrain. (Reuters)

Une confusion totale… La rencontre entre le PAOK Salonique et l’AEK Athènes (en tête du championnat avant cette dernière journée) a été arrêtée à la 90e minute de jeu suite à l’irruption sur le terrain du président du PAOK, Ivan Savvidi, ulcéré suite au but refusé à son équipe. Un but d’abord validé puis annulé pour une position de hors-jeu.

Grèce: le président du PAOK "s'excuse" pour son irruption armée sur le stade

  Grèce: le président du PAOK Le président du PAOK, l'influent homme d'affaire gréco-russe, Ivan Savvidis, a présenté mardi ses "excuses" pour avoir interrompu dimanche, arme à la ceinture, un match contre l'AEK Athènes, provoquant la suspension du Championnat de football de Grèce. L'incident a amené le gouvernement à suspendre sine die le championnat de Super League, tandis que la FIFA a fermement réagi, agitant la menace d'une suspension du statut de membre de la Grèce."Je veux présenter mes excuses aux supporteurs du PAOK, à tous les amateurs grecs et à la communauté internationale du football", écrit M.

Scène surréaliste hier soir en Grèce. Dans le choc au sommet du championnat entre l’AEK Athènes et le PAOK Salonique, le président du PAOK a littéralement

Le choc du Championnat grec entre le PAOK Salonique et l'AEK Athènes s'est conclu dans le chaos dimanche, les joueurs de l'AEK refusant de terminer la rencontre après l'envahissement du terrain par des dirigeants du PAOK , dont le président qui portait à la ceinture ce qui ressemble à un pistolet

On le voit qui entre sur la pelouse et se dirige vers l’arbitre en touchant son arme à la ceinture. Il est arrêté tandis qu’un délégué vient prévenir l’arbitre que Savvidi est armé. Le match est interrompu et sera définitivement stoppé deux heures plus tard.

Pour ajouter à la confusion, l’arbitre aurait donné le PAOK vainqueur 1-0 sur son rapport car l’AEK aurait refusé de revenir sur le terrain… Une information encore à vérifier. Ce qui est certain en revanche, c’est que le PAOK avait déjà eu match perdu contre l’Olympiakos il y a une semaine suite à un projectile lancé sur Oscar Garcia, l’ancien entraîneur des Verts aujourd’hui à l’Olympiakos.

Grèce: l'armateur et dirigeant de l'Olympiakos poursuivi pour trafic de drogue .
La justice grecque a ouvert vendredi des poursuites pénales contre Vanguélis Marinakis, puissant armateur et dirigeant du grand club de foot de l'Olympiakos Le Pirée, pour appartenance à "une organisation criminelle" ainsi que pour "détention et trafic de drogue", selon une source judiciaire. Le parquet du Pirée a également interdit à cet homme d'affaires influent de quitter le pays en raison d'une enquête concernant le financement de sa société maritime Capital, présumée avoir affrété le pétrolier Noor1 battant pavillon du Togo, saisi en juin 2014 à Koropi, près d'Athènes, pour avoir transféré deux tonnes d'héroïne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!