•   
  •   

Sport Antonio Conte : la mécanique du prince

18:56  13 mars  2018
18:56  13 mars  2018 Source:   liberation.fr

Italie: Conte, Mancini ou Di Biagio pour entraîner, selon Costacurta

  Italie: Conte, Mancini ou Di Biagio pour entraîner, selon Costacurta Le prochain sélectionneur de l'équipe italienne de football sera Antonio Conte, Roberto Mancini ou Luigi Di Biagio, a révélé mercredi Alessandro Costacurta, en charge de ce dossier depuis la mise sous tutelle de la Fédération (FIGC). "Nous prévoyons de nommer le nouvel entraîneur d'ici juin: Conte, Mancini ou Di Biagio, ce sont les noms retenus, ce ne sera pas quelqu'un d'autre", a déclaré Costacurta depuis le camp d'entraînement italien de Coverciano, près de Florence.

L'entraîneur italien de Chelsea, qui jouera mercredi un huitième de finale retour de Ligue des champions face au FC Barcelone (1-1 à l'aller), ne laisse pas de place aux compromis. Présentation d'un tacticien à la personnalité unique.

En froid avec Chelsea, Antonio Conte va-t-il rester une saison supplémentaire au Bridge ? L'Italien s'est en tout cas permis une nouvelle sortie médiatique qui fera parler.

L'entraîneur de Chelsea, Antonio Conte, lors du match contre Barcelone, le 20 février au stade Stamford Bridge, à Londres. © Ben STANSALL L'entraîneur de Chelsea, Antonio Conte, lors du match contre Barcelone, le 20 février au stade Stamford Bridge, à Londres.

L'entraîneur italien de Chelsea, qui jouera mercredi un huitième de finale retour de Ligue des champions face au FC Barcelone (1-1 à l'aller), ne laisse pas de place aux compromis. Présentation d'un tacticien à la personnalité unique.

En 1532, Nicolas Machiavel énumérait les qualités de l’homme d’Etat idéal dans son livre le Prince. Mi-Homme, mi-centaure, il devait se montrer rusé comme un renard, fort comme un lion. Si on adapte cette théorie à la société du football, Antonio Conte, celui de Chelsea, est le plus machiavélien des entraîneurs. Il est même adoubé par Pep Guardiola, l’entraîneur de Manchester City et père fondateur de l’idée du «bien» en football, qui reconnaît : «Antonio Conte est sans aucun doute l’un des meilleurs, peut-être le meilleur, du monde […]. Que ce soit Sienne, la Juventus, l’Italie ou Chelsea, on voit sa marque dans ses équipes.»

Conte a deux rivaux pour la Squadra Azzurra

  Conte a deux rivaux pour la Squadra Azzurra Antonio Conte risque fort de ne pas survivre à sa deuxième saison sur le banc de Chelsea. Et voilà son nom cité parmi les 3 candidats pour le poste de sélectionneur de l’équipe d’Italie. Dimanche (17h), le choc de la 29e journée de Premier League risque fort de consacrer de manière définitive la passation de pouvoir entre Chelsea, le champion sortant, et Manchester City, son plus que probable successeur au palmarès. Avec 13 points d'avance sur Man Utd (et un match en retard à jouer ce jeudi face à Arsenal), les Citizens filent tout droit vers le titre que les Blues, relégués à...

Pour les articles homonymes, voir Conte (homonymie). Antonio Conte , né le 31 juillet 1969 à Lecce dans les Pouilles, est un entraîneur et ancien footballeur international italien évoluant au poste de milieu de terrain. Il est l'actuel entraîneur du Chelsea FC.

Piqué à vif après les dernières déclarations de l'Italien, le Portugais a répondu en conférence de presse après la rencontre des Red Devils face à Derby County.

Pour Antonio Conte, dont l’équipe se rend mercredi à Barcelone en huitième de finale retour de la Ligue des champions (1-1 à l’aller), la fin justifie les moyens. Il manie ses hommes avec volupté, façonne son équipe à son image. Ses joueurs-disciples deviennent les parfaits reflets de sa méthodologie. Il est l’incarnation parfaite de l’homme de pouvoir. Sans filtre, le tacticien teste la résistance de son groupe jusqu’à la rupture et redéfinit les particularités de chaque joueur pour obtenir une entité homogène mais polyvalente. Les joueurs deviennent caméléons, comme Gaël Genevier, qui l’a connu à Sienne durant la saison 2010-2011 : «Quand on voit tout ce qu’il fait pour nous, on a envie de lui rendre. Et quand un entraîneur est satisfait, ça devient plus qu’un entraîneur. C’est presque un autre coéquipier, avec lequel on partage plein de choses.»

Le PSG s'est rapproché de Conte

  Le PSG s'est rapproché de Conte La piste est sérieuse. Selon L'Équipe du jour, le Paris Saint-Germain aurait sondé Gianluca Conte, le frère de l'actuel entraîneur de Chelsea, pour savoir si Antonio était intéressé à l'idée de devenir le prochain coach du Paris Saint-Germain à partir de la saison prochaine. Même si l'équipe nationale d'Italie lui fait également les yeux doux, Conte pourrait être tenté par l'aventure parisienne et quitter Chelsea avant le terme de son contrat, qui court jusqu'en juin 2019.

Antonio Vivaldi, un prince à Venise est un film français de Jean-Louis Guillermou réalisé en 2006. Dès sa naissance, le grand compositeur italien du XVIIIe siècle, Antonio Vivaldi, est affecté d’une maladie inconnue qui va déterminer le restant de sa vie.

Après Arsène Wenger ou Jürgen Klopp, José Mourinho lance les hostilités avec Antonio Conte . Les deux techniciens se livrent en effet à une déplorable guerre des mots depuis quelques semaines. People : Le prince Harry a refusé de tenir la main de son épouse lors d’un événement(Vidéo).

Péché d’orgueil

Après avoir obtenu l’adhésion de son groupe, une forme de transcendance s’opère chez ses disciples, qui se muent en soldats et acceptent de facto l’intransigeance du personnage, l’extrémisme de sa méthode. «Si tu prends du poids, c’est une amende. Si tu ne fais pas les exercices comme il le veut, il se met à côté et reste pour surveiller. S’il faut faire une série de [sprint sur] 50 mètres en 10 secondes et que tu les fais en 11, tu te fais détruire…» se souvient Genevier.

Tous les grands leaders sont trahis par leur égocentrisme. L’entraîneur italien n’échappe pas à la règle. Qui plus est, il excelle dans les contextes infernaux. Lorsqu’il est en proie aux flammes, il aiguise son discours, tranche sans souci du consensus et fait régner l’ordre, parfois la terreur : «Il y a une bête en lui», expliquait autrefois Andrea Pirlo, champion du monde 2006 et ancien élève du technicien italien à la Juventus.

Barça-Chelsea: pour Conte son équipe doit "garder la tête froide"

  Barça-Chelsea: pour Conte son équipe doit Chelsea s'attend à "souffrir" en défense mercredi à Barcelone en 8es retour de Ligue des champions (aller: 1-1) et doit "garder la tête froide" pour espérer éliminer le club catalan, a estimé mardi Antonio Conte, entraîneur des "Blues"."Nous devons faire de notre mieux, jouer en restant concentrés, garder la tête froide à tout moment et savoir qu'il y a des moments où nous allons souffrir", a dit le technicien italien en conférence de presse.

Remplacé sur le banc de Chelsea par son compatriote Maurizio Sarri après deux ans à la tête de l’équipe, ponctuées par un titre en Premier League et une Coupe d’Angleterre, Antonio Conte ne devrait pas reprendre du service dans l’immédiat.

Voici quelques passages de la conférence de presse de Conte qui était condamné sans vraies preuves pour non dénonciation .. Le " Mister " avait prit 10 mois

Mais quand le ressort casse, l’intuition, l’énergie, le courage, la confiance en soi et l’enthousiasme sont assombris par le péché d’orgueil, voire une autorité mal placée, parfois de la vanité. Lorsqu’il entraînait la Juventus de Turin et qu’il était mis en difficulté, Antonio Conte s’est parfois montré odieux. Incapable de justifier les contre-performances de la Vieille Dame en Ligue des champions, l’entraîneur italien a constamment préféré lancer des piques à l’institution turinoise plutôt que de remettre son travail en question.

Fin frustrante

Durant la saison 2012-2013, il se pose en victime après l’élimination de son équipe face au Bayern Munich et juge impossible de «construire un gratte-ciel avec un seau et une pelle». Un an plus tard, il enfonce le clou après avoir appris que la Juve doit affronter le Real Madrid en phase de poules : «Ça ne sert à rien de tourner autour du pot, c’est un char blindé et nous sommes une voiture.» Mais la déclaration qui sonne le glas de son aventure à Turin, il la prononce à la fin de la saison 2013-2014. Impatient devant l’inactivité de ses dirigeants sur le marché des transferts, il lâche : «Vous ne pouvez pas manger dans un restaurant à 100 euros avec un billet de 10 euros…» Quelques semaines plus tard, il est démis de ses fonctions.

Car derrière l’homme au cœur noble se cache un calculateur (on se souvient d’ailleurs de son implication dans le scandale des matchs truqués du «Calcioscommesse», qui lui avait valu une suspension de quatre mois…). Bilan de sa carrière : des premières années prometteuses et passionnantes mais une fin frustrante. Partout où il a entraîné, Conte a laissé un goût amer et une impression de vide… Un prince sans majesté.

Au tour de Conte de tenir la corde pour le PSG .
On se dirige donc vers une garde alternée. Pour savoir à qui échoira la responsabilité du PSG la saison prochaine, à chaque jour son favori. Après Allegri, Mourinho, Conceição et Simeone, le Guardian estime ce dimanche qu'Antonio Conte sera celui posera ses fesses cet été sur le banc parisien. Le quotidien britannique avance que les discussions seraient avancées avec l'entraîneur italien.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!