•   
  •   

Sport Pas de rencontre entre le roi des Belges et Trudeau au Canada

23:50  13 mars  2018
23:50  13 mars  2018 Source:   afp.com

Canada: drapeau allemand pour accueillir le roi des Belges

  Canada: drapeau allemand pour accueillir le roi des Belges Un drapeau allemand au lieu du belge, pour accueillir le roi Philippe de Belgique et son épouse Mathilde: cette erreur a été rapidement corrigée dans la capitale canadienne Ottawa où le couple royal est en visite. La bévue a été commise au beau milieu du jardin de la résidence de la représentante de la reine Elizabeth II, chef d'Etat en titre du Canada.Deux petits drapeaux, l'unifolié canadien avec sa célèbre feuille d'érable et celui d'Allemagne, étaient liés par un ruban jaune sur un érable à sucre, planté il y a plus de 40 ans par la reine Fabiola de Belgique.

Un conflit d'agenda empêche le premier ministre canadien Justin Trudeau de rencontrer le roi et la reine des Belges , en visite d'État au Canada . Mais l'histoire ne se répétera pas , car, en cette semaine de vacances scolaires au Canada , M. Trudeau effectue une tournée à travers des aciéries

OTTAWA - Les autorités belges minimisent l'attention pour le moins réduite accordée par le premier ministre Justin Trudeau au roi des Belges et à son épouse, en visite officielle au Canada cette semaine.

Un conflit d'agenda empêche le Premier ministre canadien Justin Trudeau de rencontrer le roi et la reine des Belges, en visite d'Etat au Canada pendant près d'une semaine, a expliqué mardi le gouvernement canadien.

Le roi Philippe de Belgique et son épouse Mathilde effectuent depuis dimanche et jusqu'à samedi la première visite d'Etat au Canada de souverains belges depuis 1977. A l'époque, le roi Baudouin --oncle du souverain actuel-- et la reine Fabiola avaient été reçus par le Premier ministre Pierre Elliott Trudeau, père de Justin.

Mais l'histoire ne se répétera pas car, en cette semaine de vacances scolaires au Canada, M. Trudeau effectue une tournée à travers des aciéries et alumineries afin de démontrer son appui à cette industrie menacée de taxes douanières par les Etats-Unis.

Canada: drapeau allemand pour accueillir le roi des Belges

  Canada: drapeau allemand pour accueillir le roi des Belges Un drapeau allemand au lieu du belge, pour accueillir le roi Philippe de Belgique et son épouse Mathilde: cette erreur a été rapidement corrigée dans la capitale canadienne Ottawa où le couple royal est en visite. La bévue a été commise au beau milieu du jardin de la résidence de la représentante de la reine Elizabeth II, chef d'Etat en titre du Canada.Deux petits drapeaux, l'unifolié canadien avec sa célèbre feuille d'érable et celui d'Allemagne, étaient liés par un ruban jaune sur un érable à sucre, planté il y a plus de 40 ans par la reine Fabiola de Belgique.

Ce déplacement officiel du Roi des Belges et de la reine Mathilde intervient 41 ans après la visite effectuée par le roi Baudouin au Canada , où il avait rencontré à l'époque Pierre Trudeau , Premier ministre, père de. Mais nous ne voulons pas que ce qui se passe entre eux en terme d’enjeux.

Ce déplacement officiel du Roi des Belges et de la reine Mathilde intervient 41 ans après la visite effectuée par le roi Baudouin au Canada , où il avait rencontré à l'époque Pierre Trudeau , Premier ministre, père de. Mais nous ne voulons pas que ce qui se passe entre eux en terme d’enjeux.

Quelques heures après leur arrivée lundi à Ottawa, le roi et la reine des Belges ont reçu les honneurs de la gouverneure générale du Canada Julie Payette, représentante de la reine Elizabeth II, chef d'Etat du Canada.

"L'essence même d'une visite d'Etat, c'est la rencontre des deux chefs d'Etat", a souligné à l'AFP le porte-parole du palais belge, Patrick Renault.

"Il n'y a pas de surprise du tout en ce qui concerne la non rencontre avec le Premier ministre, nous étions au courant qu'il y avait des soucis d'agenda", a-t-il noté.

Le couple royal belge est accompagné par une centaine de chefs d'entreprise, une trentaine de dirigeants d'universités et sept ministres dont celui des Affaires étrangères Didier Reynders. Après Ottawa lundi et mardi, la délégation doit se rendre à Toronto mercredi, puis à Montréal jeudi et vendredi.

Au gré du programme, le roi devait rencontrer quatre ministres du gouvernement Trudeau ainsi que le Premier ministre du Québec Philippe Couillard, province avec une forte communauté belge.

"C'est un grand plaisir de recevoir la délégation belge au Canada, c'est un grand plaisir d'approfondir la relation qui existe depuis longtemps entre nos deux pays et nous sommes ravis que plusieurs ministres aient pu rencontrer le roi ou vont le faire", a déclaré à l'AFP Cameron Ahmad, porte-parole de M. Trudeau.

Le Premier ministre canadien avait rencontré son homologue belge Charles Michel en juin 2017 à Ottawa.

Le Canada presse l'Iran de libérer une de ses ressortissantes .
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et sa ministre des Affaires étrangères ont appelé mardi l'Iran afin que Maryam Mombeini, veuve de l'universitaire irano-canadien mort en prison à Téhéran en février, soit libre de revenir au Canada. "L'Iran doit permettre à Maryam Mombeini de quitter le pays et de se rendre au Canada pour rejoindre sa famille", a posté Justin Trudeau sur son compte Twitter.Maryam Mombeini avait été empêchée in extremis par les autorités iraniennes d'embarquer il y a près de deux semaines pour le Canada, alors que ses deux fils qui l'accompagnaient avaient pu le faire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!