•   
  •   

Sport USA-Les produits techs chinois dans le collimateur de Trump

04:00  14 mars  2018
04:00  14 mars  2018 Source:   fr.reuters.com

POINT MARCHÉS-Wall Street chute avec Facebook et les techs

  POINT MARCHÉS-Wall Street chute avec Facebook et les techs Wall Street a chuté de plus de 1% lundi, avec un pic de volatilité, dans le sillage de Facebook dont le recul a entraîné l'ensemble du compartiment technologique. Le réseau social a chuté de 6,77%, sa plus forte baisse depuis mars 2014, après avoir annoncé qu'il enquêtait sur l'utilisation par le consultant extérieur Cambridge Analytica des données personnelles de 50 millions d'utilisateurs qui ont été collectées à son insu depuis 2013 et ont peut-être servi à la campagne électorale de Donald Trump en 2016.

United States . Comment voulez vous que les américains concurrencent la tech des chinois quand la Chine met en ligne pour un meme sujet 10 ingenieurs de qualité quand les USA 1. Les produits chinois des secteurs de la technologie et des télécoms sont dans le collimateur de Donald Trump

Les produits chinois des secteurs de la technologie et des télécoms sont dans le collimateur de Donald Trump , qui voudrait appliquer d'importants tarifs douaniers.

Donald Trump veut imposer des tarifs douaniers pouvant représenter jusqu'à 60 milliards de dollars (48,5 milliards d'euros) sur les importations chinoises, le président américain entendant cibler les secteurs de la technologie et des télécommunications, ont rapporté mardi deux sources au fait des discussions.

Une troisième source, qui a une connaissance directe des projets de l'administration Trump, a ajouté que ces taxes, liées à une enquête de "section 301" sur la propriété intellectuelle lancée en août dernier, pourraient intervenir dans "un très proche avenir".

Alors que ces droits de douane viseraient principalement les technologies de l'information, l'électronique grand public et les télécoms, ils pourraient s'étendre au bout du compte à une centaine de produits.

Trump dévoilera vendredi ses sanctions commerciales contre la Chine - sources

  Trump dévoilera vendredi ses sanctions commerciales contre la Chine - sources Donald Trump devrait dévoiler ce vendredi jusqu'à 60 milliards de dollars de droits de douanes supplémentaires qui s'appliqueront chaque année aux importations en provenance de Chine, a-t-on appris lundi soir auprès de deux responsables de la Maison blanche, confirmant une information donnée par le Washington Post. Seront principalement visés les secteurs des technologies de l'information, de l'électronique grand public et des télécoms.

United States . Comment voulez vous que les américains concurrencent la tech des chinois quand la Chine met en ligne pour un meme sujet 10 ingenieurs de qualité quand les USA 1

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet. « UNE TOTALE CHASSE AUX SORCIERES ! », a tweeté Donald Trump en lettres capitales mardi 10 avril, en référence à l'enquête de Robert Mueller.

La Maison blanche n'a pas souhaité s'exprimer ni sur le calendrier ni sur le montant de ces taxes.

Washington vise les groupes technologiques chinois en représailles à la politique de Pékin qui contraint les entreprises américaines à renoncer à leurs secrets technologiques si elles veulent opérer dans le pays.

Washington accuse par ailleurs la Chine de vol de propriété intellectuelle.

La Chine enregistre un excédent commercial de 375 milliards de dollars vis-à-vis des Etats-Unis. Lors de sa récente visite à Washington, le principal conseiller économique du président chinois Xi Jinping s'est vu demander par l'administration Trump de réfléchir à des moyens de le réduire.

Donald Trump a dénoncé l'accord de partenariat trans-pacifique (TPP). Il a remis en cause l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna) et a plus récemment imposé des droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium.

La Chine prône l'ouverture malgré la menace d'une guerre commerciale

  La Chine prône l'ouverture malgré la menace d'une guerre commerciale La Chine ouvrira davantage son économie et cette ouverture ne pourra aller qu'en s'agrandissant, permettant aux entreprises étrangères et locales de se livrer à une concurrence équitable, a déclaré mardi le Premier ministre chinois Li Keqiang en clôture de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP). Ces promesses contrastent avec la perspective d'une guerre commerciale mondiale à la suite de la décision du président américain Donald Trump d'imposer de nouveaux droits de douane sur l'acier et l'aluminium importés.

Et une centaine de produits chinois seraient concernés, a par ailleurs indiqué à l'AFP une source proche des discussions. Voici la nouvelle Volvo S60, made in USA . Daniel Pilon meurt après une longue maladie. David Lynch réplique à Trump : «Vous causez de la souffrance».

🔭comment a t- elle fait pour voyager dans le temps? 10 CHOSES HORS DE PRIX QUE POSSÈDE DONALD TRUMP - Продолжительность: 5:58 Dream List 3 108 441 просмотр.

Si ces derniers ne devraient avoir qu'un faible impact sur les importations et les exportations, cibler directement la Chine risque d'entraîner une directe et sévère réponse de Pékin.

Le site d'information Politico a rapporté plus tôt que le bureau de liaison du Commerce américain avait présenté la semaine dernière à Donald Trump un ensemble de taxes représentant 30 milliards de dollars, un montant jugé insuffisant par le président.

L'une des source qui a discuté de la question avec la Maison blanche, a dit que le chiffre s'élevait maintenant à 60 milliards de dollars et qu'une gamme de produits potentiellement plus large était à l'étude. (David Lawder et Michael Martina, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

POINT MARCHÉS-Séance agitée pour Wall Street, qui limite ses pertes .
Wall Street a terminé sur une note baissière une séance agitée mercredi, dans le sillage des valeurs high techs qui ont passé une mauvaise journée, tandis que les valeurs défensives sont venues elles limiter les dégâts. C'est ainsi qu'Amazon.com a perdu plus de 50 milliards de dollars de capitalisation en cours de séance, à la suite d'une information voulant que le président Donald Trump ait le géant du commerce électronique dans le collimateur et songe à modifier son régime fiscal.Amazon est parvenu à réduire ses pertes et finit sur un recul de 4,4%.Les malheurs d'Amazon ont fait le bonheur des magasins "en dur".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!