•   
  •   

Sport SUCCESSION : La priorité d'Arsenal pour remplacer Arsène Wenger

13:40  14 mars  2018
13:40  14 mars  2018 Source:   90min.in

Arsenal creuse encore

  Arsenal creuse encore En dessous de tout pendant 30 minutes, Arsenal a logiquement concédé sa quatrième consécutive, sur la pelouse du promu Brighton (2-1). Le bilan des Gunners en 2018 est catastrophique. © Reuters Wenger Non, Arsenal ne perd pas que contre Manchester City, et loin de là. Surclassés deux fois en l'espace d'une semaine par les hommes de Pep Guardiola (3-0 en League Cup, 3-0 en championnat), les Gunners ont poursuivi leur série de défaite en allant s'incliner sur la pelouse de Brighton (2-1), honorable promu, qui a donné une leçon de football à l'anglaise à l'équipe d'Arsène Wenger pendant la première demi-heure.

Ses adieux à Arsenal , son avenir, sa relation avec le PSG, l'arrivée de Thomas Tuchel à Paris, le maintien de Strasbourg : Arsène Wenger n'a éludé aucun

La succession d' Arsène Wenger est ouverte. ©Maxppp. « Après sérieuses considérations et des discussions avec le club, je sens que c’est le bon moment pour moi de prendre du recul à la fin de la saison.

​Arsène Wenger semble de plus en plus proche de la sortie à Arsenal. Le président du club aurait déjà une piste prioritaire en vue de lui succéder.

Cette année sera t-elle celle du ras-le-bol au sein de la direction d'Arsenal ? Des dirigeants qui ont toujours soutenu l'entraîneur français contre vents et marées. Ils lui ont, à de nombreuses reprises, réaffirmé leur confiance, malgré les années sans titres, les crises de résultat et la gronde des supporters. Mais cette fois, ​en dépit d'une dernière opportunité de sauver sa tête, pas sûr qu'Arsène Wenger passe entre les gouttes.

Un coach de Serie A dans le viseur ?

Arsène Wenger, cette fois c'est la bonne ?

  Arsène Wenger, cette fois c'est la bonne ? Arsenal est désormais tombé bien trop bas en 2018 pour qu'Arsène Wenger puisse espérer conserver sa place sur le banc de touche la saison prochaine. Les dernières rumeurs venues d'Angleterre vont dans le sens d'un départ du technicien français au terme de l'exercice en cours, mais avec la direction du club londonien, il faut toujours rester méfiant ... © Reuters Arsène Wenger Malgré les arrivées prometteuses d'Henrikh Mkhitaryan ou Pierre-Emerick Aubameyang cet hiver, Arsenal n'est pas parvenu à se remettre en selle et reste le vilain petite canard des formations les plus ambitieuses de Premier League.

Après deux ans au PSG, Unai Emery rebondit à Arsenal où il vient de s'engager. Il aura sans doute plus de temps pour construire une équipe à son image mais devra gérer la lourde succession d' Arsène Wenger .

Après avoir passé 22 ans sur le banc d ' Arsenal , remportant 17 titres au passage, Arsène Wenger quittera bien les Gunners à la fin de la saison. — Dembouz (@Dembezito) April 20, 2018. Luis Enrique retrouverait ainsi un club après son année sabbatique loin des terrains.

En effet, Ivan Gazidis, le président d'Arsenal, serait clairement décidé à se séparer de son coach emblématique, et à tourner une page de l'histoire de son club. Il aurait déjà sa petite idée concernant le futur successeur de Wenger. D'après le Daily Star, Gazidis voudrait enrôler Massimiliano Allegri, l'entraîneur de la Juventus Turin.

Le président aurait été impressionné par la manière dont Allegri a mené ses troupes vers la victoire contre Tottenham en Ligue des champions (menée 1 à 0, la Juventus a renversé le score en quelques minutes et s'est qualifiée pour les quarts de finale).

Arsenal : "Je suis l’homme de la situation", continue de croire Wenger

  Arsenal : A la veille d’un 8e de finale aller de Ligue Europa, qui fait figure de dernière planche de salut pour des Gunners à la dérive, Arsène Wenger reste convaincu qu’il a les moyens de sauver la saison de son club. Il est sans doute bien le seul… Il y a, il faut bien l’avouer, quelque chose d’assez pathétique à voir un technicien de la trempe d’Arsène Wenger continuer à s’accrocher à son poste et surtout nier l’évidence d’un échec de plus en plus cuisant sur le ce banc d’Arsenal, où l’Alsacien a tout connu depuis bientôt 22 ans.

Arsenal 's French manager Arsene Wenger awaits kick off in the UEFA Europa League first leg quarter-final football match between Arsenal and CSKA Moscow at the Emirates Stadium in London on April 5, 2018. /

L'avenir d' Arsène Wenger sur toutes les lèvres en Europe, le coup de gueule de Pep Guardiola ou encore le Borussia Dortmund sur une pépite portugaise

Selon le média anglais, l'Italien de 50 ans ne serait pas insensible à une opportunité d'entraîner en Angleterre, lui qui aurait pris des cours d'anglais récemment, pour favoriser son intégration. Toutes les conditions seraient donc réunies pour une arrivée prochaine.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo: