•   
  •   

Sport La Fifa lève la suspension de la Fédération pakistanaise

20:20  14 mars  2018
20:20  14 mars  2018 Source:   afp.com

Dopage : le Comité international olympique lève la suspension de la Russie

  Dopage : le Comité international olympique lève la suspension de la Russie Selon le Comité olympique russe, cette "réintégration était liée aux tests antidopage des sportifs russes qui ont participé aux JO".Fin de la punition. Le Comité olympique russe (ROC) a annoncé, mercredi 28 février, que le Comité international olympique (CIO) avait levé la suspension le frappant depuis décembre en raison du scandale de dopage institutionnalisé dans le pays. "Le Comité olympique russe est totalement réintégré dans ses droits comme membre du CIO", a annoncé le président du ROC, Alexandre Joukov. Une information confirmée par le CIO dans un communiqué.

La Fifa a levé la suspension de la Fédération pakistanaise de football (PFF) prononcée en octobre dernier pour «ingérence».

La FIFA a levé la suspension pesant sur le Guatemala, privé depuis 18 mois de toute compétition internationale, a annoncé jeudi le comité de normalisation mis en place par l'organe dirigeant du football mondial.

Des membres d'une association de football pakistanaise manifestent contre la suspension de la Fédération pakistanaise de football (PFF), à Lahore, le 16 octobre 2017 © Fournis par AFP Des membres d'une association de football pakistanaise manifestent contre la suspension de la Fédération pakistanaise de football (PFF), à Lahore, le 16 octobre 2017

La Fifa a levé la suspension de la Fédération pakistanaise de football (PFF) prononcée en octobre dernier pour "ingérence", a annoncé mercredi l'instance.

La Fédération pakistanaise était alors gérée par un administrateur nommé par la justice, ce qui constituait selon l'instance "une violation" des statuts.

L'instance internationale, basée à Zurich, a décidé de lever cette suspension après que la justice pakistanaise a validé le résultat des élections remportées par le président de la PFF, Faisal Saleh Hayat.

La Fifa maintient l'amende de 1 M CHF contre Jeffrey Webb pour corruption

  La Fifa maintient l'amende de 1 M CHF contre Jeffrey Webb pour corruption Jeffrey Webb, ancien dirigeant de la Confédération d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf) et l'un des protagonistes du scandale de corruption de la Fifa, devra bien s'acquitter d'une amende d'un million de francs suisses (855.000 euros), a jugé lundi la Fifa. M. Webb, 53 ans, reconnu coupable notamment de "conflit d'intérêt" et "corruption", avait été suspendu à vie en septembre 2016 par la justice interne de la Fifa qui lui avait aussi infligé une amende de 1 M CHF.M. Webb avait fait partiellement appel de la décision, contestant seulement l'amende de 1 million de francs suisses.

Mis à jour le 26/05/2018 à 14h42 – Publié le 26/05/2018 à 09h28. Blanchi par la justice, l'ancien président de l ’UEFA se prépare désormais à un nouveau combat pour que la Fifa lève sa suspension .

La FIFA refuse de lever la suspension . De son côté, la Fédération internationale de football ( FIFA ) a d’emblée assuré, sur la base de son code éthique, qu’elle ne lèverait pas la suspension de quatre ans de M. Platini, banni jusqu’en octobre 2019.

"Nous nous nous réjouissons de cette décision de la Fifa et nous espérons que cela ramènera la stabilité dans le football pakistanis", a réagi dans la presse M. Hayat.

Le dernier match international de la sélection pakistanaise avait été disputé en mars 2015, un premier tour qualificatif pour le Mondial-2018 perdu face au Yémen.

Les bureaux de la fédération ainsi que les comptes avaient été placés "sous le contrôle d'un administrateur désigné par la justice, en violation des obligations de la PFF de gérer ses affaires de façon indépendante et sans ingérence d'une tierce partie", avait expliqué la Fifa.

Du fait de cette décision, les clubs pakistanais et la sélection n'étaient plus autorisés à participer à des compétitions internationales.

La FIFA enquête sur les chants racistes durant Russie-France .
La FIFA vient d'ouvrir une enquête sur les supposés cris des singe qui ont eu lieu durant le match entre la France et la Russie.Ce mercredi, les hautes instances du football international ont fait savoir qu'elles réunissaient "les potentielles preuves concernant les incidents discriminatoires rapportés dans les médias".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!