•   
  •   

Sport Sousa se retire de l'Open d'Australie en raison de protocoles COVID-19 stricts

20:01  23 janvier  2021
20:01  23 janvier  2021 Source:   reuters.com

Portugal. Le président sortant testé positif au coronavirus

  Portugal. Le président sortant testé positif au coronavirus Donné largement favori à deux semaines de l'élection présidentielle, Marcelo Rebelo de Sousa a été contraint de suspendre sa campagne, lundi 11 janvier. Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a été testé positif au nouveau coronavirus et a annulé tout son agenda public, à deux semaines de l'élection présidentielle du 24 janvier, pour laquelle il est donné largement favori, a annoncé lundi soir la présidence.Âgé de 72 ans, le chef de l'État était « asymptomatique » et s'est isolé dans la partie résidentielle du palais présidentiel à Lisbonne, ont précisé ses services dans un communiqué.

De son côté, le ministère émirati a assuré de son côté que « tous les centres de dépistage accrédités des Emirats arabes unis font régulièrement l'objet de contrôles stricts .» Dans une rue de l 'ouest de Mexico, des dizaines de personnes achètent de l 'oxygène pour leurs proches atteints du Covid - 19 .

Sydney | L ’ Open d ' Australie de golf 2020, prévu en novembre, a été reporté en raison de l ’épidémie de coronavirus, ont indiqué mardi les organisateurs, qui ont espéré Le pays a fermé ses frontières à la plupart des voyageurs internationaux afin d’enrayer la propagation de la pandémie de COVID - 19 .

(Reuters) - Le Portugais Joao Sousa dit qu'il ne se rendra pas à Melbourne pour l'Open d'Australie malgré le retour d'un test négatif pour COVID-19 en raison des protocoles stricts du gouvernement australien sur une période de quarantaine obligatoire de 14 jours à l'arrivée.

Joao Sousa hitting a ball with a racket: Wimbledon © Reuters / CARL RECINE Wimbledon

Soixante-douze joueurs sont actuellement confinés dans leurs chambres à Melbourne avant le Grand Chelem du 8 au 21 février après la découverte de cas positifs sur trois vols les transportant vers l'Australie.

Sousa a déclaré qu'il avait été testé positif au COVID-19 avant son départ, mais qu'il avait depuis renvoyé un test négatif et qu'il était asymptomatique. Galerie

Victoria promet les protocoles de santé les plus stricts pour l'Open d'Australie

 Victoria promet les protocoles de santé les plus stricts pour l'Open d'Australie Le gouvernement de MELBOURNE (Reuters) - Quelque 1200 joueurs et entraîneurs devraient commencer à arriver à Melbourne cette semaine pour l'Open d'Australie, mais les protocoles stricts COVID-19 imposés par le gouvernement de Victoria ont incité les Américains John Isner pour sauter le premier Grand Chelem de l'année.

En raison de la pandémie, beaucoup d’organismes n’étaient pas en position recevoir les étudiants. Le problème a été contourné en les intégrant à des escouades visant à sensibiliser les gens à la COVID - 19 .

Épidémie de Coronavirus ( Covid - 19 ). S’abonner à ce sujet d’actualité (gratuit). Un contrôle systématique de température à l'entrée des structures ne peut avoir de caractère obligatoire. Cependant, toute personne est invitée à mesurer elle-même sa température en cas de sensation de


: Les meilleurs matchs de l'histoire de l'Open d'Australie (Grille)

logo: The best matches in Australian Open history

"Même si j'ai déjà testé négatif et que je n'ai aucun symptôme, en raison des règles strictes du gouvernement australien, je ne pourrai pas voyager," Sousa a écrit sur Instagram samedi.

Sousa n'a pas manqué le tableau principal d'un Grand Chelem depuis 2013 quand il a été éliminé lors des éliminatoires de Wimbledon.

Le joueur de 31 ans rejoint l'ancien numéro un mondial Andy Murray parmi les joueurs se retirant du premier Grand Chelem de l'année après avoir été testé positif au virus.

(Reportage de Rohith Nair à Bengaluru; Édité par Hugh Lawson)

sortent enfin de la quarantaine controversée et controversée de l'Open d'Australie, mais beaucoup sont furieux de rester coincés à l'intérieur pour un jour supplémentaire .
Les joueurs © Getty / Brenton Edwards / The Age Tennys Sandgren (à droite) est en colère de ne pas encore le savoir autorisé à sortir de la quarantaine. Getty / Brenton Edwards / The Age Les joueurs de tennis de l'Open d'Australie ont commencé à quitter leurs hôtels après deux semaines de quarantaine, mais certains restent coincés à l'intérieur et sont furieux. Novak Djokovic, Rafael Nadal, Naomi Osaka et Serena Williams figuraient parmi les premiers autorisés à sortir vendredi.

usr: 0
C'est intéressant!