•   
  •   

Sport Lukaku-Ibrahimović, merci pour ce moment

03:30  27 janvier  2021
03:30  27 janvier  2021 Source:   sofoot.com

Manchester City: Romelu Lukaku n'a pas l'intention de rejoindre l'équipe de Pep Guardiola

 Manchester City: Romelu Lukaku n'a pas l'intention de rejoindre l'équipe de Pep Guardiola Nouvelles du transfert Romelu Lukaku n'a pas l'intention de quitter l'Inter pour Manchester City cet été, selon les rapports. © Fourni par FourFourTwo Romelu Lukaku Lukaku a été associé à un retour à Manchester avec l'équipe de Pep Guardiola alors que le patron de City recevra un cagnotte de transfert de 200 millions de livres cet été. Sergio Aguero est en rupture de contrat à la fin de la saison et City n'a pas encore convenu d'une prolongation avec l'international argentin.

  Lukaku-Ibrahimović, merci pour ce moment © Fournis par Sofoot

En s'embrouillant juste avant la mi-temps, ce mardi soir dans le derby de Milan, Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimović ont rappelé que le football - et heureusement - n'est pas encore totalement aseptisé. Et que les fronts contre front font partie intégrante de ce sport. D'autant plus quand il change totalement la physionomie d'un match comme cela a été le cas dans ce quart de finale de Coupe d'Italie entre l'Inter et l'AC Milan qui s'est terminé par un but des deux hommes, un carton rouge pour Zlatan et une qualif' pour Lukaku. Et un bon moment pour les téléspectateurs.

Impossible de savoir ce qu’il y a dans la tête de Romelu Lukaku au moment où il prend ses pas d'élan pour tirer son penalty. Mais au regard de la puissance que l’attaquant de l’Inter a mis dans le ballon - qui a touché la transversale avant de terminer dans les filets -, il y a fort à parier qu’il a pensé à Zlatan Ibrahimović et son altercation avec lui quelques secondes avant la mi-temps. Une embrouille qui s’est terminée par un front contre front suite à des mots de l’ancien buteur du Paris Saint-Germain envers la génitrice de Lukaku. C’est en tout cas la version que le Belge a hurlé en rentrant aux vestiaires : « He wants to talk about my mother ? Vuole parlare della mia madre ? Fils de p*** ! » Et vu l’état de colère dans lequel était Lukaku, qui semblait être prêt à régler ça dans un octogone avec le Z, il ne faut clairement pas exclure cette version.

Ibrahimovic-Lukaku, l’énorme clash ! (vidéo)

  Ibrahimovic-Lukaku, l’énorme clash ! (vidéo) Le quart de finale de Coupe d’Italie qui opposait ce mardi soir l’Inter à l’AC Milan a donné lieu à un énorme clash entre Ibrahimovic et Lukaku.(1/2)

Lukaku et Ibrahimovic s'embrouillent durant Inter-AC Milan

And the winner is... Lukaku

Quelques secondes après cette altercation, les réseaux sociaux se sont divisés en deux catégories : ceux et celles qui pensent que Romelu Lukaku gagnerait ce combat et ceux et celles qui jurent que Zlatan Ibrahimović en sortirait vainqueur. Un débat auquel même le champion de MMA Khabib Nurmagomedov a pris part en votant pour le Suédois. Pourtant, une chose est certaine, ce mardi soir sur le terrain, c’est bien le Belge qui a fini les bras en l'air. Et ce, même si l’attaquant rossonero avait remporté le premier round en ouvrant le score d’une jolie frappe croisée. Mais ça, c’était avant la faute de Romagnoli sur Lukaku qui s’est terminée par une première petite embrouille entre les deux hommes avant que Zlatan ne vienne y mettre son grain de sel et de repartir avec un carton jaune, tout comme l’ancien de Chelsea. Rien de grave en soit. Sauf que juste avant l’heure de jeu, pour un petit croche-patte, le Suédois va prendre un second carton jaune synonyme d’expulsion. Tandis que Lukaku, lui, égalise sur penalty et repart avec la qualification pour les demi-finales de la Coupe d’Italie en poche. KO technique.

Le meilleur et le pire d'Ibrahimovic alors que Milan perd à l'Inter

 Le meilleur et le pire d'Ibrahimovic alors que Milan perd à l'Inter MILAN - Le meilleur et le pire de Zlatan Ibrahimovic était à l'affiche mardi alors qu'il marquait et a ensuite été expulsé lors de la défaite 2-1 de l'AC Milan contre son rival de la ville, l'Inter Milan en quarts de finale de la Coupe d'Italie. © Fourni par La Presse Canadienne Ibrahimovic a affronté l'ancien coéquipier Romelu Lukaku à la fin de la première mi-temps, et il a été expulsé pour une deuxième réservation à la 58e minute.

Revivez Inter Milan - AC Milan (2 - 1)

Souviens-toi les années 90

Les experts en lecture labiale n’ayant toujours pas donné leur verdict, impossible pour le moment de savoir les propos qui ont été tenus par les deux hommes. En partant du principe que seulement quelques noms d’oiseaux ont été balancés et que cela reste dans la limite du trashtalking - autrement dit sans insultes racistes, homophobes ou autres propos nauséabonds - il faudrait alors remercier Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic pour ce moment. Une embrouille à l’ancienne avec un tête contre tête qui rappelle que même en 2021, le football peut parfois faire sortir de leurs gonds deux stars mondiales. Et le fait que les deux joueurs aient partagé le même vestiaire à Manchester United (pendant un an) et le même agent - à savoir Mino Raiola - (pendant plusieurs années) rend cette altercation encore plus savoureuse.

Ibrahimovic dénonce le racisme après une dispute avec Lukaku

 Ibrahimovic dénonce le racisme après une dispute avec Lukaku © Fourni par La Presse canadienne MILAN - Zlatan Ibrahimovic s'est rendu sur les réseaux sociaux pour dénoncer le racisme mercredi à la suite d'une dispute avec l'ancien coéquipier Romelu Lukaku lors du derby de Milan en quart de finale de la Coupe d'Italie. «Dans le monde de ZLATAN, il n’ya pas de place pour le RACISME», a écrit Ibrahimovic sur Twitter. «Nous sommes tous de la même race - nous sommes tous égaux !! Nous sommes tous des JOUEURS certains meilleurs que d'autres.

L'Inter éjecte le Milan

Il s'agissait bien là d'un vrai derby, sans bisou dans le cou(loir), sans câlin après une faute, sans excuse après un but face à son ancien club, et sans échange de maillots au coup de sifflet final. L'idée n'est pas de faire l'apologie de la violence ou du manque de civilisation, mais de rappeler que le monde professionnel peut parfois encore se rapprocher du football amateur. Un monde où les tacles de bouchers sont légion, le chambrage et les insultes aussi. Un monde qui adore Zlatan Ibrahimović, célèbre pour ses coups de sang et ses punchlines envoyées à l’adversaire - à l’image de celle balancée à Duvan Zapata il y a quelques jours. Et un monde qui - si ce n’était pas encore le cas - adore aussi Romelu Lukaku. Car coller son front à un adversaire qui a eu des propos déplacés, avoir envie de lui en coller une, se calmer et prendre au pied de la lettre la fameuse phrase si chère aux entraîneurs « la réponse, c’est sur le terrain qu’il faut la donner » fait aussi partie du football. C’en est même sa meilleure définition.

Ibrahimovic-Lukaku crache fait l'objet d'une enquête de la fédération .
© Fourni par La Presse canadienne ROME - Le procureur de la Fédération italienne de football a ouvert lundi une enquête sur le crachat de la semaine dernière entre Zlatan Ibrahimovic et Romelu Lukaku. L'arbitre Paolo Valeri a été interpellé par le procureur Giuseppe Chiné pour expliquer la punition infligée lors du quart de finale de la Coupe d'Italie.

usr: 0
C'est intéressant!