•   
  •   

Sport Cassano critique le foot italien

18:10  27 février  2021
18:10  27 février  2021 Source:   sofoot.com

PSG 93, Griezmann... Découvrez la collection de photos So Foot de février

  PSG 93, Griezmann... Découvrez la collection de photos So Foot de février En collaboration avec l’agence photographique Icon Sport, So Foot vous propose, chaque mois, une sélection renouvelée de photographies exclusives de football en édition ultra limitée, onze tirages par taille, sur la nouvelle boutique maison : boutique.so. Pour ce mois de février, on a concocté une sélection très hétéroclite, allant du PSG 1993 à Griezmann en 2016, en passant par le Groenland. Présentation. Commander ce tirage Parce que ce mois de février marque, qu'on le veuille ou non, le retour de la Ligue des champions et de sa phase finale, il était de notre devoir d'honorer le dernier représentant français : le PSG.

  Cassano critique le foot italien © Fournis par Sofoot

Antonio Casselatête.

Dans un entretien accordé au Corriere dello Sport, Antonio Cassano est revenu sur les difficultés que traverse le football italien. Critique envers les clubs et leurs méthodes de formation, l’ancien international italien n’a comme d’habitude pas fait dans la langue de bois. « Nous sommes un championnat de faible qualité, a-t-il commencé, peut-être le quatrième ou le cinquième en Europe. Jusqu’en 2010, nous accueillions les meilleurs footballeurs sur cette planète. De nos jours, on ne signe que des joueurs moyens, en pré-retraite ou des jeunes qui veulent juste avoir de la visibilité. Aujourd’hui, tout le monde marque, même les joueurs médiocres, nos défenses font rire. »

Et de continuer : « Tout cela crée un décalage, car lorsque l’on va jouer contre des équipes étrangères, on voit la différence et on prend systématiquement des fessées. Roberto Baggio l’a dit, il faut privilégier la formation et la post-formation, comme le font désormais les Anglais ou les Allemands. Mais non, en Italie nos coachs veulent tous faire du Guardiola avec leurs recrues et leurs tactiques, alors que même ce dernier a fait évoluer son style de jeu. »

À boire et à manger, comme souvent avec l'ex-attaquant.

Juventus : Ronaldo et les espoirs de Turin sur ses épaules .
À 36 ans, Cristiano Ronaldo fait face à un énième défi en Ligue des champions, où il doit guider une Juventus dos au mur face à Porto.«Il restait sur huit ou neuf matches de suite, nous avons trouvé un accord pour ce week-end, c'était vraiment prévu, a justifié Pirlo sur le statut de remplaçant de Ronaldo samedi. Cristiano apporte un plus, les garçons ont fait ce qu'il fallait sans lui.» Il y a «Cristiano» et il y a «les garçons». Comme s'il était un Dieu parmi les hommes. Il est vrai que le quintuple Ballon d'Or, âgé de 36 ans, n'a pas été ménagé. Il a déjà 2.571 minutes au compteur cette saison. Seul Danilo (2.851) fait mieux à la Juve.

usr: 0
C'est intéressant!