•   
  •   

Sport Eyraud, ses nouvelles fonctions à l’OM

23:45  27 février  2021
23:45  27 février  2021 Source:   football365.fr

L’OM veut rompre avec les associations de supporters !

  L’OM veut rompre avec les associations de supporters ! Selon La Provence, l’Olympique de Marseille veut rompre sa convention sur les abonnements avec les associations de supporters. © Fournis par Football 365 Jacques-Henri Eyraud veut établir les responsabilités Entre la direction de l’Olympique de Marseille et les supporters marseillais, les relations ne sont plus au beau fixe. Les récents incidents survenus à la Commanderie démontrent le ras-le-bol d'une partie des fans olympiens, déçus notamment par le président du club, Jacques-Henri Eyraud.

L ' OM a annoncé ce vendredi que Pablo Longoria remplaçait Jacques-Henri Eyraud au poste de président du club. Jorge Sampaoli a également été nommé entraîneur. Jacques-Henri Eyraud a été démis de ses fonctions de président de l'Olympique de Marseille et remplacé par Pablo Longoria, a annoncé le club dans un communiqué, ce vendredi. © boris horvat / afp.

© Fournis par Sports.fr JHE n'est plus le président de l ' OM . Branle-bas de combat à l ’ OM ! Encore conforté aux commandes du club par Frank McCourt il y a peu, Jacques-Henri Eyraud n’est plus le président de l’institution phocéenne, cantonné désormais au Conseil de surveillance. Un communiqué officiel en fait l’annonce ce vendredi soir, avec deux autres informations complémentaire en sus: Pablo Longoria, jusqu’alors directeur sportif, devient président du directoire ; Jorge Sampaoli, lui, débarque sur le banc et ce, jusqu’en 2023.

Jacques-Henri Eyraud a été débarqué vendredi de son poste de président de l'OM. Désormais au conseil de surveillance du club, quelle sera son influence ?

Jacques-Henri Eyraud reste à l'OM © Fournis par Football 365 Jacques-Henri Eyraud reste à l'OM Non, Jacques-Henri Eyraud n'a pas quitté l'Olympique de Marseille. S'il a été remplacé vendredi par Pablo Longoria dans son rôle de président, l'homme de cinquante-deux ans reste dans l'organigramme du club et se retrouve désormais membre du conseil de surveillance. Un emploi aux contours très flous qui demanderont à être précisés.
Voir aussi : Au PSG, on soutient l’OM ouvertement
Sous les différents propriétaires de l'OM, ce fameux conseil de surveillance a eu une importance plus ou moins relative. Comme l'a raconté ce vendredi Mathieu Grégoire, journaliste à L’Équipe et spécialiste de l'Olympique de Marseille, Robert Louis-Dreyfus s'en servait par exemple pour "titiller le directoire" du club afin de créer "de la division" et "d'apporter de la concurrence entre les dirigeants". Quand Labrune faisait "sauter" Diouf et Dassier Et le journaliste de prendre un exemple précis : "On se souvient de Vincent Labrune qui avait fait sauter Pape Diouf puis Jean-Claude Dassier, avant d'être président du directoire, mais c'était dans le sens inverse." Quant à savoir ce que le conseil de surveillance est devenu sous l'ère McCourt, Mathieu Grégoire se montre catégorique : "C'est un placard doré, un organe fantôme. Il doit soi-disant avaliser le directoire, mais celui-ci travaille directement avec (Frank) McCourt." En "sas de décompression" Viré de son poste de président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud est donc mis sur la touche. Une manière de lui indiquer la sortie en lui laissant la primeur de le faire sans avoir à se le faire dire. Un sentiment que partage Mathieu Grégoire : "C'est une manière de dire 'On ne te dégage pas directement, mais on te met en sas de décompression'."

Les graves accusations d’Eyraud .
Ecarté de la présidence de l’OM après la fronde des supporters, Jacques-Henri Eyraud pense avoir trouvé les coupables de sa destitution.

usr: 4
C'est intéressant!