•   
  •   

Sport Zidane a reconnu que son Real "s'en est bien sorti" contre la Juve

01:25  12 avril  2018
01:25  12 avril  2018 Source:   msn.com

Pour le choc face à la Juventus, Zidane ne laisse aucun joueur du Real Madrid à quai

  Pour le choc face à la Juventus, Zidane ne laisse aucun joueur du Real Madrid à quai Le groupe du Real Madrid est au complet face à la Juventus. Zinedine Zidane a décidé de convoquer tout le monde.Dani Carvajal, Sergio Ramos, Isco, Marcelo, Toni Kroos, Dani Ceballos et Cristiano Ronaldo, absents contre Las Palmas ce week-end lors du large succès acquis en Liga (3-0), sont tous convoqués pour choc sous forme de remake de la dernière finale de la Ligue des champions (4-1 pour le Real Madrid à Cardiff).

On s ' en sort bien . Mais, je pense que sur les 180 minutes de jeu, on méritait de passer", a déclaré avec beaucoup de lucidité le technicien français au coup de sifflet final. Marcelo Lippi évalue les progrès de Zidane alors que la Juve et le Real se retrouvent, ce mardi, en quarts de finale de la Ligue des

Zinedine Zidane a admis que son équipe madrilène a échappé de très près au désastre, mercredi soir contre la Juventus. C' est la deuxième fois en l'espace d'un an que la Juve d'Allegri tombe face au Real de Zidane . Mais, cette fois l'écart au tableau d'affichage était nettement moins important qu'en

Le Real Madrid verra encore une fois les demi-finales de la Ligue des Champions cette année. Cependant, il s'en est fallu de peu pour que l'équipe merengue fasse adieu à cette compétition. Ce n'est qu'à la 92e minute et sur un pénalty transformé par Cristiano Ronaldo que les Madrilènes ont pu se sauver. Un scénario qui a fait dire à Zidane que le pire a été évité de justesse.

"Le scénario de ce match est contraire à celui de la rencontre aller. On s'en sort bien. Mais, je pense que sur les 180 minutes de jeu, on méritait de passer", a déclaré avec beaucoup de lucidité le technicien français au coup de sifflet final.

Chez Zidane, c'est le sentiment du soulagement qui a donc dominé. Chez Allegri, en revanche, c'est la frustration qui était la plus apparente. Le coach italien ne digérait pas la manière dont la rencontre s'est achevée avec cette décision arbitrale lourde de conséquence. "Cette fin de match aurait pu être évitée. Cela me laisse un gout très amer".

Un ancien coach de la Juve évalue les progrès de Zidane au Real Madrid

  Un ancien coach de la Juve évalue les progrès de Zidane au Real Madrid Marcelo Lippi évalue les progrès de Zidane alors que la Juve et le Real se retrouvent, ce mardi, en quarts de finale de la Ligue des champions.Le technicien français a rencontré beaucoup de succès depuis qu'il est assis sur le banc du Real. De quoi rendre fier son ancien coach et mentor à Turin et qui est aussi l'un des artisans de son évolution en tant que joueur : Marcelo Lippi.

C’ est pourtant bien en Italie que le Français est devenu un monstre, refusant notamment de céder lors des séances physiques imposées par le préparateur C' est la deuxième fois en l'espace d'un an que la Juve d'Allegri tombe face au Real de Zidane . Mais, cette fois l'écart au tableau d'affichage était

Zidane a reconnu que son Real " s ' en est bien sorti " contre la Juve . Zinedine Zidane a admis que son équipe madrilène a échappé de très près au désastre, mercredi soir contre la Juventus."Le scénario de ce match est contraire à celui de la rencontre aller.

  Zidane a reconnu que son Real © Fournis par Goal.com

C'est la deuxième fois en l'espace d'un an que la Juve d'Allegri tombe face au Real de Zidane. Mais, cette fois l'écart au tableau d'affichage était nettement moins important qu'en mai dernier à Cardiff (1-4).

Voir Plus: VIDÉO - Le but de Mandzukic avec la Juve face au Real Madrid après seulement deux minutes de jeu | Les trois records que Cristiano Ronaldo peut battre face à la Juventus Turin

En tribunes pour Bayern-Séville, Arturo Vidal a suivi Real Madrid-Juventus ! .
Blessé pour la seconde manche entre le Bayern Munich et Séville, Arturo Vidal a suivi le déroulement du match de son équipe.Mercredi soir, le milieu chilien était bien à l'Allianz Arena de Munich pour suivre le quart de finale retour de Ligue des champions entre son équipe et le FC Séville. Après s'être imposé en Andalousie (1-2), le Bayern s'est contenté d'un match nul étriqué (0-0) pour valider une qualification sans gloire pour le dernier carré de la prestigieuse compétition.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!