•   
  •   

Sport France-Nouvel assaut contre la loi sur le secret des affaires

17:00  16 avril  2018
17:00  16 avril  2018 Source:   fr.reuters.com

Le Tube : Kev Adams révèle travailler en secret sur une nouvelle série télé (vidéo)

  Le Tube : Kev Adams révèle travailler en secret sur une nouvelle série télé (vidéo) Kev Adams était l'invité d'Isabelle Ithurburu samedi 14 avril dans "Le Tube". L'acteur français a révélé qu'il travaillait en secret sur une nouvelle série télévisée, lui qui a connu le succès avec "Soda" sur M6. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.Si Kev Adams cartonne aujourd'hui au cinéma avec près d'une vingtaine de films à son actif, le jeune acteur de 26 ans a pourtant débuté à la télévision. C'est en effet avec la série humoristique "Soda", diffusée sur M6 et W9 entre 2011 et 2015, qu'il a aquis sa notoriété. Il y jouait le rôle principal d'Adam.

“Nous, signataires de cette lettre ouverte ( ), nous opposons à l’adoption en l’état de cette loi et vous demandons, M. le président, de défendre le droit à l’information et l’intérêt général en restreignant le champ d’application du secret des affaires aux seuls acteurs économiques concurrentiels”

Christine Lazerges, au centre, est présidente de la CNCDH depuis 2012. La Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) appelle les parlementaires à modifier le projet de loi sur le secret des affaires .

Des organisations non gouvernementales, "lanceurs d'alerte", syndicats, journalistes et chercheurs ont appelé lundi Emmanuel Macron à restreindre le champ d'application de dispositions sur le "secret des affaires" que le Sénat, après l'Assemblée nationale, s'apprête à adopter.

Les députés français ont adopté le 28 mars en première lecture cette proposition de loi qui transpose une directive européenne relative à "la protection des savoir-faire et des informations commerciales non divulguées".

Le Sénat doit en faire autant mercredi.

Or, ce texte "est lourd de menaces pour la liberté d'expression" car, s'il est adopté, "le secret sera la règle et la liberté d'expression l'exception", estime dans un communiqué l'association Anticor contre la corruption, pour laquelle sont particulièrement menacés les journalistes et lanceurs d'alerte.

Rémy Cointreau accélère au 4e trimestre avec le nouvel an chinois

  Rémy Cointreau accélère au 4e trimestre avec le nouvel an chinois Rémy Cointreau a vu sa croissance organique grimper de 12,8% au quatrième trimestre de son exercice décalé, dopé par les ventes de son cognac Rémy Martin pour le nouvel an chinois. © REUTERS/Mike Segar RÉMY COINTREAU ACCÉLÈRE AU 4E TRIMESTRE Le propriétaire du cognac Rémy Martin, de la liqueur Cointreau ou du rhum Mount Gay a vu son chiffre d'affaires totaliser 264,9 millions d'euros sur la période, enregistrant une hausse limitée à 2,6% en raison des effets de changes négatifs de la hausse de l'euro.A taux de change constants, sa croissance a atteint 12,8%, après une hausse limitée à 3,2% au trimestre précédent.

Après deux jours de débats, le Sénat a adopté comme prévu, mercredi, la proposition de loi sur le « secret des affaires », tout en musclant un peu le texte concocté fin mars par l’Assemblée nationale.

En France , l’Assemblée nationale examine ce 26 mars un texte sur le secret des affaires . Selon le collectif, avec une telle loi , le scandale des « Panama papers » , les affaires Luxleaks ou Mediator ne pourraient plus être portés à la connaissance du public.

"Rien n'impose à la France de faire une transposition servile de la directive", ajoute Anticor.

Un point de vue partagé par près de 80 signataires d'une lettre ouverte au chef de l'Etat diffusée lundi, dont les ONG Sherpa et Transparency France, des syndicats, des sociétés de rédacteurs, le Syndicat de la magistrature ou celui des avocats de France, ainsi que l'organisation écologiste Greenpeace.

"La France dispose de marges de manoeuvre pour la transposition de la directive dans son droit national et peut faire le choix de préserver les libertés tout en respectant le droit européen", estiment-ils. Pour les signataires, la proposition de texte présentée par la majorité parlementaire et durcie par la commission des lois du Sénat "remet en cause l'intérêt général et le droit des citoyens à l'information".

"Nous, signataires de cette lettre ouverte (...), nous opposons à l'adoption en l'état de cette loi et vous demandons, M. le président, de défendre le droit à l'information et l'intérêt général en restreignant le champ d'application du secret des affaires aux seuls acteurs économiques concurrentiels", concluent-ils. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Égypte: un institut religieux condamne l'appel contre «le nouvel antisémitisme» .
En Egypte, une autorité religieuse officielle, Dar al Iftaa, a condamné l’appel signé par 300 personnalités françaises réclamant la révocation de versets du Coran jugés responsables de la montée du « nouvel antisémitisme » en France. Pour Dar al Iftaa, il s’agit d’un « appel dangereux » provoquant « des attaques et des agressions contre les musulmans » de France. La tribune contre le « nouvel antisémitisme », signé notamment par l’ancien président Nicolas Sarkozy, avait été publiée dans le journal Le Parisien, le 22 avril.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!