•   
  •   

Sport Chine: la croissance se stabilise, dopée par la consommation

10:29  17 avril  2018
10:29  17 avril  2018 Source:   afp.com

L'OMC met en garde contre une guerre commerciale

  L'OMC met en garde contre une guerre commerciale Les échanges mondiaux de marchandises restent solides mais ils pourraient faiblir si les tensions commerciales s'aggravent, estime l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans ses prévisions annuelles publiées jeudi. Le commerce de biens augmentera de 4,4% cette année, après une hausse moyenne de 3% au cours de la dernière décennie. Il a enregistré une croissance de 4,7% l'an dernier - plus que les 3,6% anticipés en septembre - et devrait progresser de 4% en 2019, précise-t-elle.

Chine : la croissance se stabilise , dopée par la consommation . mode. Placements personnels. Pernod Ricard dopé par son rebond en Chine et en Inde. Ford mise sur la Mustang en Chine pour doper ses bénéfices. Legrand dopé par les USA au 1er semestre.

«La hausse de la consommation a eu un effet dramatique sur l’épargne et un effet direct sur le PIB également.» Si la Chambre de commerce et d’industrie se frotte les mains suivant les mesures budgétaires qui dopent la consommation – et la croissance par ricochet –, Anthony Leung Shing

Croissance chinoise: Evolution trimestrielle de la croissance en Chine depuis 2015 © Fournis par AFP Evolution trimestrielle de la croissance en Chine depuis 2015

La Chine a vu sa croissance économique se stabiliser à 6,8% au premier trimestre, résistant mieux qu'attendu grâce à une consommation robuste, en dépit d'un essoufflement de la production industrielle.

Le produit intérieur brut (PIB) du géant asiatique a progressé sur les trois premiers mois de l'année au même rythme qu'au dernier trimestre 2017, a annoncé mardi le Bureau national des statistiques (BNS).

C'est mieux que la prévision médiane de 13 analystes sondés par l'AFP, qui tablaient sur un léger essoufflement de la deuxième économie mondiale (+6,7%).

LEAD 1-Le PIB chinois à +6,8% au premier trimestre, au-dessus des attentes

  LEAD 1-Le PIB chinois à +6,8% au premier trimestre, au-dessus des attentes L'économie chinoise a progressé au premier trimestre sur un rythme annuel de 6,8%, d'après les statistiques officielles publiées mardi. La croissance du PIB chinois, inchangée par rapport au quatrième trimestre 2017, est légèrement supérieure aux attentes des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient sur un chiffre de 6,7%.Elle reste au-dessus des prévisions de l'exécutif chinois, qui prévoit une croissance de l'ordre de 6,5% sur l'ensemble de l'année 2018.

Pékin - La Chine a vu sa croissance économique se stabiliser à 6,8% au premier trimestre, résistant mieux qu'attendu sur fond de consommation robuste. Il s'établit au-delà de la prévision médiane de 13 analystes sondés par l 'AFP, qui tablaient au contraire sur un léger essoufflement de l'économie

Mais l’absence des réformes structurelles va limiter la croissance russe à 1% – 1,5% dans les années à venir, ce qui correspond à une stagnation prolongée. La relative stabilisation économique est accompagnée par une réduction continue du niveau de vie des consommateurs russes.

Ils pointaient le refroidissement du crucial secteur immobilier et le tassement du crédit, à l'heure où Pékin s'efforce d'endiguer l'endettement colossal du pays et les risques financiers qui en découlent... quitte à freiner le financement de l'activité.

Mais la conjoncture est restée dopée par une consommation intérieure toujours solide: les ventes de détail, baromètre des achats des ménages, ont grimpé de 10,1% sur un an en mars, accélérant plus qu'attendu par rapport à leur performance de janvier-février (+9,7%).

"La dynamique de croissance reste vigoureuse", et la robustesse de la consommation montre que le rééquilibrage du modèle de croissance vers la demande intérieure "poursuit son cours", notaient les analystes de la banque ANZ.

Le PIB chinois à +6,8% au 1er trimestre, au-dessus des attentes

  Le PIB chinois à +6,8% au 1er trimestre, au-dessus des attentes L'économie chinoise a progressé au premier trimestre sur un rythme annuel de 6,8%, d'après les statistiques officielles publiées mardi. La croissance du PIB chinois, inchangée par rapport au quatrième trimestre 2017, est légèrement supérieure aux attentes des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient sur un chiffre de 6,7%.Elle reste au-dessus des prévisions de l'exécutif chinois, qui prévoit une croissance de l'ordre de 6,5% sur l'ensemble de l'année 2018.

Dopée par l 'excédent commercial, la Banque du Peuple engrange quinze milliards de dollars de devises supplémentaires chaque mois. Conséquence d'une croissance rapide et axée sur l'industrie, la consommation énergétique chinoise a très fortement augmenté au cours des années 1990 et 2000.

Les perspectives de croissance continuent de différer entre les grandes économies mais des signes de convergence dans les rythmes d'activité apparaissent pour de nombreux pays, selon les indicateurs A l'inverse, les indicateurs pour l'Allemagne et le Japon annoncent une stabilisation de la croissance .

En particulier, le commerce en ligne continue de s'envoler, bondissant de 35% sur un an sur l'ensemble du trimestre: il représente plus de 20% des ventes de détail.

En revanche, la production industrielle chinoise s'est fortement tassée en mars, avec une progression de 6%, en-deçà des prévisions des analystes.

Pour Hao Zhou, économiste chez Commerzbank, les frictions commerciales "assombrissent les perspectives tant pour les échanges commerciaux que la croissance".

Le président américain Donald Trump menace de taxer pour 150 milliards de dollars d'importations de produits chinois, tandis que le régime communiste détaille ses possibles représailles, avivant le spectre d'une guerre douanière.

Visa: Profits supérieurs aux attentes avec la hausse de la consommation .
Visa, le leader mondial des systèmes de paiements, a publié mercredi un bénéfice trimestriel meilleur que prévu, profitant d'une hausse des dépenses de consommation durant la période, de l'amélioration de la croissance mondiale et d'une moindre imposition.Le titre Visa, en hausse d'environ 6% depuis le début de l'année, progresse de 2% dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!