•   
  •   

Sport Sanofi va céder ses génériques en Europe pour 1,9 milliards d'euros

12:40  17 avril  2018
12:40  17 avril  2018 Source:   afp.com

Sanofi investit 350 millions d'euros dans une unité de vaccins au Canada

  Sanofi investit 350 millions d'euros dans une unité de vaccins au Canada Sanofi a annoncé jeudi qu'il allait investir 350 millions d'euros dans une unité de production de vaccins au Canada afin de répondre à la croissance de la demande pour des vaccins "composés des cinq antigènes anticoquelucheux (5-acP)".Dans un communiqué, le groupe pharmaceutique français précise que cette nouvelle installation sera construire à Toronto, où se trouve le siège canadien de Sanofi Pasteur, l'entité qui regroupe l'activité vaccins du laboratoire.

Sanofi va céder son activité de médicaments génériques au fonds Advent. LEAD 1 - Sanofi engage la vente de ses génériques en Europe pour € 1 , 9 md. Sanofi a annoncé mardi avoir engagé des négociations exclusives avec Advent International pour céder à la société d'investissement son

Sanofi est une multinationale française dont les activités incluent la pharmacie (notamment des médicaments de prescription dans les domaines du diabète, des maladies rares, de la sclérose en plaques et de l'oncologie, des produits de santé grand public et des génériques ) et les vaccins.

Sanofi va vendre Zentiva, son activité de médicaments génériques en Europe© Fournis par AFP Sanofi va vendre Zentiva, son activité de médicaments génériques en Europe

Le géant pharmaceutique français Sanofi va vendre Zentiva, son activité de médicaments génériques en Europe, au fonds d'investissement américain Advent pour 1,9 milliard d'euros, mettant en oeuvre une cession décidée en 2015.

Les deux groupes ont annoncé être en "négociations exclusives", mais "l'offre d'Advent est ferme, irrévocable et entièrement financée", selon leur communiqué commun, qui précise que "la transaction devrait être conclue avant la fin de l'année".

"Zentiva est une activité solide (qui) a prouvé son potentiel de croissance", a déclaré Olivier Brandicourt, directeur général de Sanofi.

Advent proche de racheter les génériques de Sanofi

  Advent proche de racheter les génériques de Sanofi Advent International tient la corde pour reprendre Zentiva, la filiale européenne de génériques de Sanofi, à laquelle s'intéressent également des groupes pharmaceutiques et plusieurs autres fonds d'investissement, a rapporté vendredi le Financial Times, citant trois sources au fait des discussions. © REUTERS/Christian Hartmann ADVENT PROCHE DE RACHETER LES GÉNÉRIQUES DE SANOFI Si le fonds britannique de capital-investissement réussit , il aura notamment écarté BC Partners, précise le journal, ajoutant que ce dernier pourrait également améliorer son offre.Sanofi joue Advent contre BC Partners, explique-t-il.

Le laboratoire français va lancer, en accord avec Bioverativ, une offre publique d'achat sur la totalité de ses titres. Selon cet accord définitif, Sanofi va acquérir la totalité des actions en circulation de Bioverativ à raison de 105 dollars par action

Quelque 600 postes vont être supprimés dans les trois prochaines années en France, sans licenciements, prévoit Sanofi . La coentreprise, Sanofi Pasteur MSD, qui distribue des vaccins en Europe , voit ses revenus (330 millions d ' euros au premier semestre 2015) s'éroder.

"A la suite d'un examen complet des options stratégiques pour notre activité de génériques en Europe, nous avons conclu que transférer cette activité à Advent constituait la meilleure option pour assurer son succès à long-terme."

Le projet de céder Zentiva avait été annoncé dès novembre 2015 par Olivier Brandicourt, lors de la présentation de sa feuille de route stratégique pour le groupe dont il venait de prendre les rênes quelques mois auparavant.

Ce désengagement, confirmé en octobre 2016, a pris du temps en raison notamment de l'éparpillement des lignes de production pour Zentiva sur les sites français de Sanofi.

"Céder les génériques en Europe, activité non coeur de cible, fait partie de la stratégie de simplification et de remodelage de l'entreprise", indique le communiqué.

Sanofi va céder son activité de médicaments génériques au fonds Advent

  Sanofi va céder son activité de médicaments génériques au fonds Advent Le groupe pharmaceutique français a annoncé ce mardi être en phase de négociations avec Advent pour la cession de Zentiva, spécialisé dans les médicaments génériques. L'offre de rachat devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.Une partie des activités européennes de Sanofi sera bientôt entre des mains américaines. Advent International, le fonds d'investissement américain, est en effet proche d'un rachat de Zentiva, l'activité de médicaments génériques en Europe du géant pharmaceutique français Sanofi, pour 1,9 milliard d'euros, ont annoncé mardi les deux parties.

Le groupe pharmaceutique Sanofi a dépensé sur l'année 2011 plus d'un milliard d ' euros pour racheter ses propres actions, ce qui porte sa part d'auto-contrôle à 2% désormais, selon les données publiées sur son site internet. Les principaux actionnaires de Sanofi demeurent L'Oréal, avec 9 % du capital

Des projets jamais vus, des hypothèses jamais testées pour faire avancer la science. Cette mise à disposition, désormais pérenne, répond à la demande des autorités de santé d’apporter une alternative de traitement pour les patients atteints de troubles de la thyroïde.

Avant de finaliser l'opération, Sanofi doit consulter les représentants du personnel. L'activité des médicaments génériques regroupe quelque 3.000 emplois à temps plein, la plupart dans des usines en République tchèque et en Roumanie, mais aussi environ 200 en France.

"Ce sont des activités aujourd'hui solides et rentables. Cependant pour continuer à gagner des parts de marché nous devrions nous étendre dans d'autres segments dans lesquels nous ne sommes pas très bien positionnés", avait justifié M. Brandicourt à l'époque.

Contrairement à d'autres grandes marques de génériques, comme l'israélien Teva, Sandoz (filiale du groupe pharmaceutique suisse Novartis) ou l'américain Mylan, Zentiva n'a par exemple pas pris le virage des biosimilaires, copies de médicaments issus des biotechnologies, à plus forte valeur ajoutée et en forte croissance en Europe.

Et même si Zentiva est toujours actuellement l'un des principaux fabricants de génériques en Europe, la marque n'avait pas la taille critique de ses grands concurrents.

LEAD 1-Sanofi engage la vente de ses génériques en Europe pour €1,9 md

  LEAD 1-Sanofi engage la vente de ses génériques en Europe pour €1,9 md Sanofi a annoncé mardi avoir engagé des négociations exclusives avec Advent International pour céder à la société d'investissement son activité européenne de médicaments génériques, Zentiva, pour un montant de 1,9 milliard d'euros.L'offre d'Advent est ferme, irrévocable et entièrement financée, précise dans un communiqué le groupe pharmaceutique français, pour qui cette opération devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.

Sanofi va céder son activité de médicaments génériques au fonds Advent. Les génériques de séries - Dans l'expérience des fans de séries télé, le générique tient une place centrale : couleurs, typographies, musique Sanofi va céder ses génériques en Europe pour 1 , 9 milliards d ' euros .

Des centaines de millions d ' euros perdus dans l'activité diabète. Les résultats du groupe français ont résisté à une activité diabète dans le rouge. Les actionnaires vont une nouvelle fois particulièrement bénéficier des bons résultats du géant pharmaceutique.

La Turquie, la Russie et les anciennes républiques soviétiques (comme la Biélorussie ou l'Ukraine), des marchés à fort potentiels, ont été retirés par Sanofi du périmètre de Zentiva devant être cédé, alors que dans les marchés européens plus matures, les prix des génériques sont sous pression, dans un contexte budgétaire tendu des systèmes publics de santé.

- 56% des médicaments vendus dans l'UE -

Advent International, qui gérait 35 milliards d'euros d'actifs au 31 décembre 2017, a de son côté indiqué vouloir investir dans Zentiva pour "bâtir un nouveau leader indépendant du marché européen des génériques".

"Nous avons toujours accordé beaucoup d'intérêt aux fabricants de médicaments génériques car ils permettent au plus grand nombre d'avoir accès à des traitements de grande qualité et à moindre coût", expliquent Tom Allen, patron de l'équipe Santé Europe d'Advent et Cédric Chateau, responsable du bureau d'Advent International en France.

Selon l'association des fabricants européens de génériques Medecines for Europe, les génériques représentent 56% des médicaments vendus dans l'Union européenne en volume, mais seulement 22% du total des dépenses pharmaceutiques.

Les médicaments génériques représentent une activité marginale pour Sanofi dans le monde: près de 1,8 milliard d'euros (-3,3% sur un an à taux de change constants) de chiffre d'affaires en 2017, contre 35 milliards d'euros (+5,6% à taux de change constants) globalement.

Pour assurer sa croissance future, le géant français, qui s'est aussi séparé depuis fin 2016 de sa division de santé animale Mérial, mise davantage sur des traitements issus des biotechnologies pour traiter des maladies rares, ainsi que sur sa division vaccins Sanofi Pasteur et sur les médicaments vendus sans ordonnance.

Début mars, le groupe a bouclé son acquisition géante (11,6 milliards de dollars) de la biotech américaine Bioverativ, spécialisée dans des traitements de l'hémophilie, et a lancé début avril ses offres publiques d'achat concernant la biotech belge Ablynx, présente dans le même domaine thérapeutique, et qui la valorisent à 3,9 milliards d'euros.

Sanofi: Les taux de change freinent le 1er trimestre, le 2e s'annonce terne .
Sanofi a annoncé vendredi une stagnation de ses résultats au premier trimestre, une nouvelle fois pénalisés par les taux de change et son activité "diabète et cardiovasculaire", et a prévenu que le deuxième trimestre s'annonçait lui aussi difficile. Le chiffre d'affaires du premier groupe pharmaceutique français a baissé de 0,4% à 7.898 millions d'euros à changes constants au cours des trois premiers mois de l'année (consensus Inquiry Financial pour Reuters 8.008 millions) tandis que son résultat net des activités a progressé de 0,4% à 1.598 millions (consensus 1.419 millions).

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!