•   
  •   

Sport Curry dans la légende

10:50  13 avril  2021
10:50  13 avril  2021 Source:   sports.fr

Warriors vs. Aperçu de la chaleur: Retour sur la piste

 Warriors vs. Aperçu de la chaleur: Retour sur la piste La dernière fois que les guerriers Golden State sont confrontés au Miami Heat , ils ont émergé avec une victoire surprenante et inspirante , malgré l'absence de Dradymond Green et une horrible nuit de tir de Steph. Curry. © Photo de Noah Graham / NBAE Via Getty Images Peut-ils répéter leur succès contre une équipe de Miami très bizarre? Seulement du temps - et ce jeu - va dire. Les Detsets Qui: Golden State Warriors vs. Miami Heat Quand: 5:00 P.M.

Basket – NBA – Saison régulière : Les 76ers faciles, fin de série pour le Jazz, Curry un peu plus dans l’histoire © Fournis par Sports.fr Basket – NBA – Saison régulière : Les 76ers faciles, fin de série pour le Jazz, Curry un peu plus dans l’histoire Le match de la nuit Les Sixers retrouvent leur rythme de croisière. Plus irréguliers ces dernières semaines avec quatre défaites sur leurs huit derniers matchs, les leaders de la Conférence Est ont envoyé un message clair à l’occasion de leur déplacement sur le parquet des Dallas Mavericks, qui restaient sur une défaite ce dimanche dans le derby texan face aux San Antonio Spurs. En effet, si les coéquipiers de Luka Doncic (32 points) ont fait de la résistance dans les douze premières minutes, Joel Embiid (36 points, 7 rebonds) et les siens ont ensuite pris les commandes pour ne plus jamais être rattrapés. En toute fin de deuxième quart-temps, l’écart a atteint les quinze points mais les joueurs de Doc Rivers n’en avaient pas assez. Au retour sur le parquet, ils ont continué à pousser malgré un retour de flamme des Mavs qui ont signé un 7-0 pour revenir à dix points et garder un mince espoir de faire la décision… bien vite éteint par Philadelphia avec un 12-2 pour atteindre les 20 points d’avance pour la première fois. Un écart maintenu tant bien que mal au début des douze dernières minutes avant une fin de match moins efficace de la part des Sixers, qui ont concédé un 8-0. Néanmoins, un dernier coup de collier permet à Philadelphia de signer un deuxième succès de suite (95-113), infligeant aux Mavs un deuxième revers de suite, consolidant ainsi sa première place à l’Est. Le MVP de la nuit Malgré Nikola Jokic (27 points, 12 rebonds, 8 passes) et Michael Porter Jr (24 points, 9 rebonds), la défense des Denver Nuggets est tombée sur un os. Son nom : Stephen Curry. Auteur de onze des 20 premiers points de sa formation, le meneur des Golden State Warriors a profité de cette soirée pour effacer des tablettes la légende Wilt Chamberlain, qui détenait le record de points inscrits avec la franchise de Bay Area. En effet, avec 53 points inscrits dans ce match, Stephen Curry a atteint le total de 17 784 points marqués depuis ses débuts avec son équipe de toujours en 2009. Et il a bien fallu ça pour que les Warriors stoppent la rébellion des Nuggets dans le deuxième quart-temps, eux qui ont été pris à la gorge d’entrée. Heureusement pour Golden State, Draymond Green (28 points, 7 rebonds, 7 passes), Andrew Wiggins (17 points) et Kent Bazemore (14 points) se sont mis au diapason de leur leader face à une défense de Denver trop permissive et qui a fait sombrer son équipe dans le troisième quart-temps. Seul un sursaut d’orgueil en fin de match leur a permis de réduire l’écart sous les dix points (116-107). Pour les Nuggets, au-delà de la défaite, la mauvaise nouvelle a été la sortie sur blessure de Jamal Murray. En effet, à peine remis d’une blessure au genou droit, le meneur de Denver s’est blessé seul au genou gauche à la suite d’un mauvais appui. Le flop de la nuit Le pari des dirigeants du Magic de miser sur la jeunesse avec les départs de Nikola Vucevic et Evan Fournier n’est pas une grande réussite. A l’occasion de la réception des San Antonio Spurs, la franchise d’Orlando a signé sa sixième défaite consécutive dans un match qui est très rapidement apparu à sens unique. En effet, si les coéquipiers de R.J. Hampton (16 points, 8 rebonds) ont fait illusion durant la première moitié du premier quart-temps, les Spurs ont rapidement pris la mesure d’un adversaire tout simplement pas à la hauteur. Emmenée par DeMar DeRozan (19 points, 6 passes) et Drew Eubanks (10 points, 10 rebonds), la franchise texane a signé un 18-0 pour passer devant et ne plus lâcher les rênes du match, dépassant les 20 points d’avance dans le deuxième quart-temps avant d’atteindre la barre des 30 points en toute fin de troisième quart-temps. Avec une telle avance, les protégés de Gregg Popovich ont pris le parti de gérer leur fin de match, n’allant pas plus loin que 30 points d’avance et maîtrisant la fougue d’une équipe du Magic qui a fait feu de tout bois. Au final, les Texans s’imposent de 23 points (97-120), leur deuxième succès de suite après avoir enchaîné cinq revers consécutifs et équilibrent de nouveau leur bilan de 26 victoires pour 26 défaites. Le Français de la nuit Toutes les séries ont une fin, même celle entamée le 2 janvier dernier par le Jazz. En effet, depuis leur revers face aux Phoenix Suns le 1er janvier dernier, les coéquipiers de Rudy Gobert n’avaient plus connu la défaite sur leur parquet de la Vivint Arena. Pourtant, avec un double-double (12 points, 12 rebonds), le pivot international français a été au rendez-vous, tout comme Donovan Mitchell (42 points) et Bojan Bogdanovic (33 points). Mais, face à Bradley Beal (34 points) et un énorme Russell Westbrook (25 points, 14 rebonds, 14 passes), ça n’a pas suffi. Le Jazz avait pourtant mis tous les ingrédients à la fin du premier quart-temps pour creuser un écart de neuf points mais, progressivement, les Wizards ont mis au pas une équipe qui restait sur 24 victoires consécutives à domicile. Si les joueurs d’Utah ont tenté de renverser la vapeur dans le troisième quart-temps, parvenant à repasser devant au tableau d’affichage quelques secondes, un 19-8 pour le conclure a permis aux Wizards de creuser un écart qui est devenu un gouffre de 19 points dès l’entame des douze dernières minutes. Avec beaucoup de combativité, le Jazz est revenu à deux longueurs à douze secondes du terme mais, au jeu des lancers francs, ce sont les Wizards qui s’imposent de quatre longueurs (121-125), permettant aux Suns, vainqueurs des Rockets (126-120) de réduire l’écart au sommet de la Conférence Ouest. Le Top 10 de la nuit  BASKET – NBA / SAISON REGULIERE Lundi 12 avril 2021 Dallas Mavericks – Philadelphia 76ers : 95-113 New York Knicks – Los Angeles Lakers : 111-96> Frank Ntilikina (NYK) : 1 faute en 15 secondes Orlando Magic – San Antonio Spurs : 97-120 Memphis Grizzlies – Chicago Bulls : 101-90> Killian Tillie (MEM) n’a pas joué> Adam Mokoka (CHI) n’a pas joué New Orleans Pelicans – Sacramento Kings : 117-110 Utah Jazz – Washington Wizards : 121-125> Rudy Gobert (UTAH) : 12 points à 5/7 aux tirs et 2/5 aux lancers francs, 12 rebonds, 3 passes, 2 pertes de balle et 2 fautes en 33 minutes Golden State Warriors – Denver Nuggets : 116-107 Phoenix Suns – Houston Rockets : 126-120 Reporté à une date ultérieure Minnesota Timberwolves – Brooklyn Nets

Vidéo: BCL - Le final 8 pour Strasbourg (Dailymotion)

Qui était le projet NFL N ° 1 NFL Choisissez l'année où vous êtes né? .
Steph Curry croit qu'il est le seul choix pour NBA MVP cette saison. © fourni par Fansidé Steph Curry est la raison pour laquelle les guerriers Golden State restent dans l'image de séries éliminatoires de la conférence occidentale et pourquoi elles constitueront un adversaire de premier tour difficile. Curry a une saison légendaire, même par ses propres standards.

usr: 2
C'est intéressant!