•   
  •   

Sport Les notes de Manchester City

03:30  05 mai  2021
03:30  05 mai  2021 Source:   sofoot.com

2021 English Premier League Cotes, 8 mai Choix: Expert éprouvé révèle que les meilleurs paris pour Manchester City vs. Chelsea

 2021 English Premier League Cotes, 8 mai Choix: Expert éprouvé révèle que les meilleurs paris pour Manchester City vs. Chelsea Chelsea a mis fin à la quête de la quadruple de Manchester City pour une victoire de 1-0 dans les demi-finales de la FA Cup. 17. The Cityzens, qui a vaincu Tottenham pour la Coupe de Carabao une semaine plus tard, peut être vengeance en capturant les deux autres trophées au détriment du bleus.

  Les notes de Manchester City © Fournis par Sofoot

Manchester City s'est qualifié pour la première finale de Ligue des champions de son histoire en écartant le PSG (2-0). Tout ça en grande partie grâce à un mec recalé par José Anigo, et à un autre jugé trop cher par l'OL.

Keylor Navas (6) : Allez, plus qu'une défaite contre Rennes ce week-end, et Keylor pourra cramer ses miles cumulés pendant cette campagne européenne pour prendre ses billets pour le Costa Rica. Navas Voyage.
Alessandro Florenzi (2) : Encore un Romain fessé à Manchester en moins d'une semaine. Comme quoi, Nordahl Lelandais n'est pas responsable de tous les crimes en série. Remplacé par Colin Dagba (75e), présumé innocent.
Marquinhos (4) : Le meilleur attaquant du Paris Saint-Germain depuis un an. Et ni Tuchel ni Pochettino n'ont pensé à le mettre en pointe.
Presnel Kimpembe (4) : « Maestro éliminééééé, éliminéééé, éliminéeé ! »
Abdou Diallo (3) : T'es un latéral et tu sais pas déborder ? Non, mais Diallo, quoi !* Et dire que Mitchel Bakker (entré à la 82e) n'a même pas pris soin de lui offrir cette faculté pour son anniversaire...
Leandro Paredes (4) : 75 minutes à regarder 21 fous du volant faire des dérapages sur la glace en évitant soigneusement ses chicanes au milieu de la piste ? Même sans Yvan Muller et Alain Prost, il avait de la gueule, ce Trophée Leandros. Remplacé par Danilo Pereira (75e), rien à voir avec la compote.
Ander Herrera (5,5) : Il n'est pas encore revenu du pays des mystères, il y a qu'il est entré là sans avoir vu de la lumière. À l'Ander, à l'endroit. Remplacé par Julian Draxler (62e), pour les noirs désirs.
Ángel Di María (5) : Y a plus d'saison ma p'tite dame. Angrêle Di María.

Galerie: ???? Real Madrid - Chelsea : les notes des Merengue ! (Onze Mondial)

Le carnet tactique de PSG-Manchester City

  Le carnet tactique de PSG-Manchester City Après 45 minutes passées à discuter entre les lignes grâce, entre autres, aux idées de Verratti et aux envolées de Di Maria, le PSG s'est fait retourner par Manchester City (1-2). Voilà comment. Wembley, le 20 mai 1992. Alors que le FC Barcelone s'apprête à vivre la troisième finale de C1 de son histoire, Johan Cruyff se présente face à ses joueurs. Ces derniers se baladent depuis plusieurs jours avec un visage tendu et ne parlent entre eux que d'une chose : leur défaite six ans plus tôt, au même stade de la compétition, face au Steaua Bucarest.

Découvrez les notes des joueurs du Real Madrid !
Marco Verratti (4) : Marco peut bien se faire marcher dessus par un adversaire. Mais s'il y a bien quelque chose qui l'insupporte, c'est qu'un arbitre parle mal à l'un de ses coéquipiers. Non mais, le monde marche sur la tête !
Neymar (2,5) : C'est pas sa faute, c'est celle de Mitchel Bakker. La preuve : même Liam Gallagher n'a rien trouvé à y redire.
Mauro Icardi (1) : Une seule solution pour un avenir meilleur : melinda.gates@outlook.com. Remplacé par Moise Kean (62e), qui ne pourra même pas l'aider à cadrer son mot de passe.
Mauricio Pochettino (3) : On sait que le Fergie Time est précieux, mais Mauricio Pochettino l'a gaspillé en ne sachant pousser le suspense au-delà de la 63e minute.
Ederson Moraes (7) : Le 11 mai 2018, il a battu le record du monde du plus long dégagement avec 75,35 mètres. Le 4 mai 2021, il a montré à quoi ça servait sur l’ouverture du score. Le meilleur Brésilien balle au pied ce soir.
Oleksandr Zinchenko (6) : Adepte de la Cancelo culture, il a totalement éclipsé son concurrent portugais en prenant son envol dans les boulevards dressés par Florenzi. L’Ukrainien le plus aérien depuis Sergueï Bubka.
John Stones (6) : Malgré son patronyme qui signifie littéralement « Pierres », le bonhomme avait annoncé son refus de bétonner face au PSG. En pratique, cela ne l’a pas empêché de distribuer quelques parpaings et surtout de colmater toutes les brèches. Manchester tient son nouveau Wonderwall.
Ruben Dias (8) : L'UEFA a annoncé aux sélectionneurs qu'ils pourraient emmener 26 joueurs à l'Euro. Mais le Portugal ne prendra qu'un défenseur, il suffira amplement.
Kyle Walker (#MayThe4thBeWithYou) : En cette journée de Star Wars, on se demandait quel visage il allait afficher, notamment face aux provocations parisiennes. Mais il est resté loin du côté obscur. Luke Kyle Walker.
Fernandinho (7) : Surprise du chef et brassard de capitaine au bras, il n'était clairement pas là pour le beau jeu et pour réfléchir, mais pour casser des gueules et faire péter des plombs, à l'image du black bloc Ángel Di María. Un CRS en fin de manif.
İlkay Gündoğan (5,5) : 170 nouveaux mots dans le Petit Larousse, mais toujours pas le verbe « Gündoğaner », pourtant synonyme d'un autre nouvel entrant : s'enjailler.
Bernardo Silva (5) : Invisible et pourtant omniprésent : l’oxygène des Skyblues. Et surtout la véritable raison de l’absence de Kylian Mbappé, marabouté par son ex-coéquipier monégasque : « C'est difficile de jouer contre lui. C’est bien mieux de jouer avec lui à tes côtés. (...) Je lui souhaite le meilleur, sauf dans ce tour contre nous ! » Remplacé par Sterling (82e), qui ne vaut plus un kopeck.
Phil Foden (7) : Ne cherchez plus la raison du divorce de Bill Gates : comme vous, il est tombé sous le charme de l'Iniesta de Stockport. Remplacé par Sergio Agüero (84e), qui aura un joli pot de départ.
Riyad Mahrez (9) : Un but à l’aller, deux autres au retour : pour remettre le Qatar à sa place, il n’y a pas meilleur Riyad que lui.
Kevin De Bruyne (6) : À chaque touche de balle, il efface un peu plus des années de brimades pour tout les Kevin du monde. Et pour les roux, par la même occasion. Le prix Nobel de la paix n’est plus très loin. Remplacé par Gabriel Jesus (81e), bien moins divin.

City épuise Palace et attend Paris .
Dominateur, Manchester a fait la différence en deuxième mi-temps. Encore Crystal Palace 0-2 Manchester City Buts : Agüero (57e) et Torres (59e)

usr: 1
C'est intéressant!