•   
  •   

Tech & Science Megaupload : Kim Dotcom perd son procès en appel au sujet de son extradition

11:55  06 juillet  2018
11:55  06 juillet  2018 Source:   01net.com

Dix ans de prison en appel contre "Mamie jihad", partie trois fois en Syrie

  Dix ans de prison en appel contre Christine Rivière, surnommée "Mamie jihad", mère d'un jihadiste français devenu "émir" en Syrie, a été condamnée mardi à dix ans de prison par la cour d'appel de Paris, pour association de malfaiteurs à visée terroriste mais aussi financement du terrorisme. La cour a confirmé la peine maximale prononcée en octobre 2017 à l'encontre de cette femme de 52 ans, qui en a pris connaissance par visioconférence: dix ans de prison assortis d'une période de sûreté des deux tiers.

La Cour d’ appel de Nouvelle Zélande vient de débouter le cofondateur de Megaupload ainsi que trois de ses associés en estimant qu’ils pouvaient être extradés. — Kim Dotcom (@KimDotcom) 5 juillet 2018. Les Etats-Unis réclament son extradition depuis 2012.

Décidément l’affaire Megaupload est pleine de rebondissements, quasiment 4 ans après sa fermeture la bataille juridique fait encore rage. Kim Dotcom (le fondateur de Megaupload ) et son équipe font l’objet d’une demande d’ extradition de la Nouvelle-Zélande vers les USA.

La justice néo-zélandais estime que les preuves fournies par les Etats-Unis sont suffisamment solides pour ne pas empêcher une extradition. Le créateur de Megaupload.com veut maintenant saisir la Cour suprême.

C’est un coup dur pour Kim Dotcom. La Cour d'appel de Nouvelle-Zélande a décidé, jeudi 5 juillet, que l’enfant terrible du web pouvait bien être extradé vers les Etats-Unis où, accusé de piratage massif, il risque 20 ans de prison. Les avocats de la défense avaient fait appel d'une précédente décision similaire à l'encontre de l’entrepreneur, ainsi que de trois de ses collègues (Finn Batato, Mathias Ortmann et Bram van der Kolk). « Les preuves fournies par les Etats-Unis montrent clairement à première vue (...) que les appelants (ndlr, Kim Dotcom et les autres accusés) ont conspiré et ont violé délibérément les droits d'auteur à grande échelle pour des gains commerciaux », a dit la Cour dans un communiqué.

Un procès pour l'attentat antisémite de la rue Copernic à Paris ? Réponse vendredi

  Un procès pour l'attentat antisémite de la rue Copernic à Paris ? Réponse vendredi Près de 40 ans après l'attentat de la rue Copernic à Paris, la justice française dira vendredi si elle confirme ou non le non-lieu en faveur du Libano-Canadien Hassan Diab, unique suspect de cette attaque à la bombe qui avait fait quatre morts devant une synagogue. Cet attentat, perpétré en plein Paris le 3 octobre 1980, avait été le premier à avoir frappé mortellement la communauté juive en France depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

Son entreprise, Megaupload , a été totalement détruite par sa mise hors ligne. L'effet dissuasif a été immédiat ». Megaupload : le procès d' extradition de Kim Dotcom débutera le 21 septembre.

Le fondateur de Megaupload Kim Dotcom vient de bénéficier d'un nouveau sursis : le procès destiné à prendre une décision concernant son extradition aux Etats-Unis vient à nouveau d'être décalé. La nouvelle date est désormais fixée au 16 février 2016.

Megaupload : Kim Dotcom perd son procès en appel au sujet de son extradition © 01net.com Megaupload : Kim Dotcom perd son procès en appel au sujet de son extradition

Mais Kim Dotcom, qui s’appelle en réalité Kim Schmitz, a encore une dernière carte à jouer. Dans un tweet, son avocat a déclaré vouloir saisir la Cour suprême. « Nous sommes déçus de l'arrêt rendu aujourd'hui par la Cour d'appel de la Nouvelle-Zélande dans l'affaire KimDotcom. Nous avons maintenant comparu devant trois tribunaux qui ont chacun rendu une analyse juridique différente. L'un d'eux pensait qu'il n'y avait aucune violation du droit d'auteur. Nous allons demander un réexamen à la Cour suprême néo-zélandaise », a ainsi expliqué Ira Rothken, l’avocat de Kim Dotcom.

Pour sa part, Kim Dotcom garde confiance. « Beaucoup d’affaires importantes en Nouvelle-Zélande ne sont pas gagnées en Cour d’appel, ou dans les instances inférieures, mais sont remportées en Cour suprême. Mon cas en fera partie », estime l’entrepreneur dans un communiqué.

Attentat antisémite de la rue Copernic en France: "réouverture des débats" en septembre

  Attentat antisémite de la rue Copernic en France: La cour d'appel de Paris, qui devait se prononcer vendredi sur le non-lieu dont a bénéficié l'unique suspect de l'attentat de la rue Copernic en 1980, a finalement été contrainte d'ordonner "la réouverture des débats", la Grèce ayant versé de nouvelles pièces au dossier. Les autorités grecques ont en effet répondu en mai à la commission rogatoire émise en mai 2016 par le juge d'instruction Jean-Marc Herbaut. Ce dernier avait rendu trois mois plus tôt un non-lieu en faveur du Libano-Canadien Hassan Diab, seul suspect de cet attentat à la bombe qui avait fait quatre morts devant une synagogue parisienne le 3 octobre 1980.

son audition. L'audience qui sera donc filmée portera sur la demande d' extradition de Kim Dotcom vers les Etats-Unis, décidée en décembre 2015 par la justice néozélandaise dans le cadre du procès à rebondissement du site créé par l'Allemand, MegaUpload .

2018-07-04 - Une cour rejette l’ appel contre son extradition . WELLINGTON | La Cour d’ appel de Nouvelle-Zélande a tranché jeudi que Kim Dotcom pouvait être extradé vers les États-Unis, où il risque 20 ans de prison, un sérieux revers pour le flamboyant fondateur allemand de Megaupload . com

L'affaire Kim Dotcom avait éclaté en janvier 2012 lorsque la police néo-zélandaise avait mené un spectaculaire raid matinal à la « Dotcom Mansion », la somptueuse propriété à Auckland de Kim Dotcom. Le département américain de la Justice et le FBI accusent le ressortissant allemand de 44 ans d'avoir orchestré un pillage en ligne à grande échelle grâce à Megaupload.com, son emblématique plateforme de téléchargement direct, qui a été fermée par la justice américaine, le jour du raid.

Le magnat du net et ses collègues sont accusés par le FBI d'avoir tiré de leur activité 175 millions de dollars de profits et causé plus d'un demi-milliard de dollars de pertes aux ayants-droit des œuvres musicales, films et autres produits piratés.

Canada: la Cour suprême déboute le cigarettier Philip Morris .
La Cour suprême du Canada a infligé vendredi un important revers au cigarettier américain Philip Morris en lui refusant l'accès aux données personnelles de malades du tabac dans un procès qui l'oppose depuis 2001 à la Colombie-Britannique. Cette province de la côte pacifique canadienne poursuit depuis dix-sept ans 14 compagnies de tabac, dont Rothmans, R.J. Reynolds et Philip Morris, pour se faire rembourser les sommes qu'elle a dû verser pour soigner des malades du tabagisme.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!