•   
  •   

Tech & Science French Tech : vers un essoufflement des levées de fonds ?

12:30  12 juillet  2018
12:30  12 juillet  2018 Source:   msn.com

L'intelligence artificielle bleu, blanc, rouge

  L'intelligence artificielle bleu, blanc, rouge Ce graphique indique la valeur des levées de fonds des start-ups françaises dans l'intelligence artificielle.Viva Tech ouvre ses portes aujourd’hui à Paris – l’occasion pour la France de briller à l’international et d'affirmer son rôle dans la course aux nouvelles technologies. Pendant trois jours, des entreprises et start-ups du monde entier présenteront leurs avancées et innovations. L’intelligence artificielle sera, une fois de plus, très présente sur le salon. Appelée à révolutionner notre quotidien, elle fait l’objet d’importants investissements.

TOP 10 DES START-UPS ayant réalisé les plus grosses levées de fonds en 2017. ► 10 Ex-aequo Shitf Technology / 23,5 millions d'euros. Avec son logiciel de détection des fraudes à l’assurance, Shift Technology a déjà convaincu 45 assureurs dans le monde.

Le magazine de l'innovation: Business, marketing, tech , design, management. FW 500 – le classement des entreprises en croisance. Les levées de fonds . Livres Blancs.

Les startups françaises ont levé 1,5 milliards d'euros au premier semestre 2018. © Fournis par La Tribune Les startups françaises ont levé 1,5 milliards d'euros au premier semestre 2018.

Les startups tricolores ont levé près de 1,5 milliard d'euros au premier semestre 2018 - soit une baisse de 2% par rapport à la même période l'an passé. Et le nombre d'opérations a chuté de 19%, pour s'établir à 239 levées de fonds. Bonne nouvelle : le ticket moyen, boosté par des grosses opérations à plus de 40 millions d'euros, a mécaniquement gagné 17%.

Après une année 2017 record pour les levées de fonds, faut-il craindre un essoufflement pour la French Tech ? Les startups françaises ont levé près de 1,5 milliard d'euros sur le premier semestre 2018 - soit une légère baisse de 2% en comparaison du premier semestre 2017, selon le Baromètre d'In Extenso Innovation Croissance, entité membre du réseau Deloitte, publié ce jeudi.

Les Fintech françaises ont levé un record de 200 millions d'euros depuis janvier

  Les Fintech françaises ont levé un record de 200 millions d'euros depuis janvier Les startups de l'univers de la finance - depuis les crypto-monnaies jusqu'aux prêts aux PME en passant par l'assurance en ligne et le paiement - ont attiré un niveau record de capitaux au premier semestre. Les tickets moyens augmentent mais ces jeunes pousses demeurent petites à l'échelle européenne et plus encore mondiale. La « forêt de bonzaïs » a connu une sacrée poussée au premier semestre : les startups françaises de la Fintech, mêlant finance et technologie, ont levé plus de 200 millions d'euros depuis le début de l'année, au travers d'une vingtaine d'opérations.

[Article publié le 4 août 2017, mis à jour le 25 septembre 2017]. La French Tech en route vers un nouveau record. D'après une étude de l'américain CB Insights , spécialiste du recoupement de données sur les startups et l'innovation, les startups françaises ont vécu le meilleur semestre de leur histoire

La French Tech @LaFrenchTech. RT @Cap_Digital: Le @CES est indiscutablement le grand rendez-vous mondial de l’électronique grand public 💥 "J'y vais ? Lancement du Fonds French Tech Seed, pour les startups technologiques en phase de post-maturation.

"Le premier semestre est plutôt encourageant et il confirme la fin d'année 2017, assure Patricia Braun, associée et présidente d'In Extenso Innovation Croissance. Si les opérations ont été plus limitées en nombre, le ticket moyen s'en retrouve augmenté."

En effet, 239 opérations ont été enregistrées (-19%), ce qui traduit une exigence accrue de la part des fonds d'investissement. "Les entreprises qui lèvent des fonds aujourd'hui engrangent un chiffre d'affaires pour 70% d'entre elles. Cela veut dire que les fonds sont plus sélectifs et exigeants en terme de maturité", décrypte Patricia Braun. La bonne nouvelle ? Avec des levées de fonds moins nombreuses et un montant investi quasi-stable, le ticket moyen grimpe à 6,2 millions d'euros (+17%).

Paroles d'Experts Panjee : Le secteur de la Food Tech en France

  Paroles d'Experts Panjee : Le secteur de la Food Tech en France Ce numéro de Paroles d’Experts est consacré au secteur de la Food Tech en France. L’éclairage de notre expert Léonard Matoug, Fondateur et Président de Panjee. Depuis 2016, les investissements dans la Food Tech ont triplé avec une forte croissance des levées de fond pour les startups du secteur. Afin de fédérer ces startups relevant de la French Tech, l'Etat a labellisé 5 métropoles « Food Tech ». L'ambition ? Leur permettre de coopérer et d'innover ensemble. « Aujourd'hui, les tendances sont dictées par les Millenials, cette génération d'hommes et de femmes née entre 1980 et 2000.

Les start-up de la French Tech n'ont jamais levé autant d'argent qu'en 2017. Pour la première fois, les sommes investies atteindront les 2 milliards d'euros. 09 OCT2017 Derrière des levées de fonds record, une génération montante.

Levée de fonds La start-up High Fidelity a levé 35 millions de dollars afin de poursuivre l'intégration des technologies de la blockchain dans son écosystème de mondes virtuels. Plus de 75 M€ levés par les start-up de la French Tech cette semaine.

"Cette hausse s'explique aussi par des opérations records, supérieures à 40 millions d'euros par tour de table, et qui ont été plus nombreuses qu'à la même période en 2017", souligne Patricia Braun.

"Nous n'atteindrons peut-être pas les records de 2017"

Le bal des grosses opérations a été ouvert dès janvier par Ledger, startup spécialisée dans la sécurisation des cryptomonnaies et la technologie Blockchain, qui a levé 61 millions d'euros. Arrive ensuite OpenClassrooms, plateforme de formations en ligne, avec 51 millions d'euros et Recommerce, leader français du smartphone reconditionné, avec 50 millions d'euros. Enfin, pour conclure le Top 5, la pépite française de l'hébergement dans le cloud, Scality, a levé 48,5 millions d'euros, et Klaxoon, startup de RH Tech (technologies pour la vie d'entreprise), a bouclé un tour de table de 42,8 millions d'euros [la startup Voodoo, qui a levé 172 millions d'euros en mai, est écartée du classement pour des raisons méthodologiques, Ndlr].

United Tech, porté par l'aérien, relève sa prévision de bénéfice

  United Tech, porté par l'aérien, relève sa prévision de bénéfice United Technologies a dépassé les attentes de Wall Street avec ses résultats du deuxième trimestre et il a relevé mardi, pour la deuxième fois, sa prévision de bénéfice annuel en raison notamment de la vigueur de la demande des compagnies aériennes pour les pièces détachées et les services. Le titre prenait 1,7% à 131,6 dollars dans les échanges avant l'ouverture à Wall Street.

En parallèle, la ligne de crédit de 400 M€ d’OVH et les 250 M€ de Data4, qui ne sont pas à proprement parler des levées de fonds , représentaient près de la moitié des montants levés au 2ème trimestre 2017. Les géants américains ont compris l’intérêt de la tech française.

French Tech Diversité, un (petit) coup de pouce contre les inégal French Tech : vers une année record pour les levées de fonds . French Tech Rennes : 950 emplois créés dans le numérique en 2016. WonderLeon : les pépites de la French Tech créent leur plateforme

Lire aussi :Record : en mai, les startups françaises ont levé plus de 520 millions d'euros (Voodoo, OpenClassrooms, Klaxoon, Aircall...)

En excluant Scality, classé dans le secteur "logiciel et composants", ces levées illustrent la préférence des investisseurs pour le secteur "internet et services". Ce dernier concentre près de la moitié des opérations et des montants levés.

"Cela s'explique par des cycles de financement plus courts. Un investisseur aura tendance à investir plus rapidement dans une startup du secteur "internet et services", plutôt que dans le secteur de la biotech, où le retour sur investissement peut être très long", explique Patricia Braun.

Si la French Tech poursuit sur sa lancée pour la deuxième partie de l'année, "a priori, il y aura moins d'opérations - sauf si la tendance s'inverse, avance Patricia Braun. Nous n'atteindrons peut-être pas les records de 2017."

GIROUETTE : Adrien Rabiot finalement vers la Premier League ? .
​En fin de contrat l'été prochain avec le ​Paris Saint-Germain, Adrien Rabiot aurait de grandes chances de quitter le club de la capitale à l'issue de cette saison. Devant le peu de joueurs d'expérience au milieu de terrain, le joueur de 23 ans est donc devenu un pion essentiel dans le système mis en place par Thomas Tuchel, malgré sa situation contractuelle. L'entraîneur allemand apprécierait beaucoup ses qualités. Potentiellement libre en juinPotentiellement libre en juin prochain, plusieurs grands clubs européens aimeraient récupérer l'international tricolore. Si le nom du ​FC Barcelone est régulièrement cité depuis le début de l'été, un autre club serait à sa poursuite.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!