•   
  •   

Tech & Science L'arrivée des premiers humains en Amérique racontée par l'ADN d'un nourrisson

00:01  04 janvier  2018
00:01  04 janvier  2018 Source:   afp.com

"Pose", la nouvelle série du créateur de "Glee", définitivement commandée par FX

  La série "Pose" de Ryan Murphy, l'homme derrière "Glee", "American Horror Story" ou encore "Nip/Tuck" a été commandée par la chaine FX pour une saison complète. La série se déroule à New York dans le milieu des années 1980 et se penche sur le mélange de plusieurs couches de la société de Manhattan. L'émergence de la luxueuse ère Trump, la culture LGBT ou encore la scène littéraire et culturelle de Big Apple. La série a été co-créée par Ryan Murphy avec Brad Falchuk et Steven Canals. Les comédiens Tatiana Maslany, Evan Peters, Kate Mara et James Van Der Beek seront de la distribution des premiers rôles.

Egyptologie: une technique de scan dévoile des écrits dans des sarcophages. Kaamelott le film : Alexandre Astier doit trouver "un petit plus de sous". L ' arrivée des premiers humains en Amérique racontée par l ' ADN d ' un nourrisson .

La petite fille avait à peine six semaines lorsqu’elle est morte, il y a 11 500 ans, mais elle a, semble-t-il, beaucoup à nous apprendre sur l ’ arrivée des premiers humains en Amérique . Une étude publiée mercredi par la revue Nature explique comment l’analyse de l ’ ADN fossile d ’ un bébé retrouvé en

Le chantier de fouille où ont été découverts les restes du nourrisson en Alasaka, le 3 janvier 2018 © Fournis par AFP Le chantier de fouille où ont été découverts les restes du nourrisson en Alasaka, le 3 janvier 2018

Elle est morte à l'âge de six semaines il y a 11.500 ans mais elle a beaucoup à dire: l'analyse de l'ADN fossile d'un bébé fille retrouvé en Alaska a permis d'affiner le scénario de l'arrivée des premiers humains sur le continent américain, selon une étude publiée mercredi.

Les restes du nourrisson ont été découverts en 2013 sur le site archéologique d'Upward Sun River en Alaska. Le bébé a été baptisé "Xach'itee'aanenh t'eede gaay", ou "petite fille du lever du soleil" par la communauté indigène de l'endroit. Pour les scientifiques, elle est "USR1", en référence au lieu de sa découverte.

L'Amérique du Nord sous le blizzard

  L'Amérique du Nord sous le blizzard On entend encore le grondement, mais le débit s'est amoindri. Prises par les glaces, les chutes du Niagara commencent à geler. Depuis jeudi 28 décembre, des vents venus de l'Arctique soufflent sur le nord du continent américain, et un froid polaire , jusqu'à -40°C, enveloppe le Canada . Aux États-Unis, les sans-abri sont les premières victimes de cette vague de froid exceptionnelle. Jusqu'à -25°C à Chicago. Alors, les associations humanitaires se mobilisent pour trouver des lieux d'accueil. Le bonheur des vignerons Dans le Michigan en revanche, on est heureux de l'arrivée du froid, qui annonce les vendanges. Car pour réaliser le vin de glace, il faut cueillir le raisin gelé pour qu'il ait une forte teneur en sucre. En bouche, un vin liquoreux qui fait partie des blancs d'exception, vendu à prix d'or. À Times Square, répétition générale, où sont attendus demain, deux millions de New-Yorkais, pour fêter dignement le Nouvel An, par une température qui devrait avoisiner les -12°C.

Dès la première semaine, il est capable de reconnaître le visage de sa mère et de son père. La plupart des enfants parviennent à s’asseoir en même temps qu’ils arrivent à se retourner et à tenir leur tête. Entre 7 et 8 mois, le nourrisson est capable de tenir assis seul sans aide.

Les Amérindiens, Indiens d' Amérique , Indiens, aborigènes ou encore Américains natifs, comme revendiqué par certaines peuplades, sont les premiers et seuls habitants de l' Amérique avant la colonisation européenne.

Elle a été enterrée avec un nouveau-né de sexe féminin encore plus jeune, qui a également été étudié par l'équipe de scientifiques comprenant notamment des chercheurs des Universités de Copenhague, de Cambridge et d'Alaska.

Une grande partie de la communauté scientifique s'accorde à penser que les premiers humains à fouler le sol du continent américain appartenaient à des groupes venus d'Asie à la fin de la dernière période glaciaire (Pléistocène supérieur).

A cette époque de glaciation, le niveau des océans avait baissé et un pont terrestre correspondant à l'actuel détroit de Béring permettait de passer de la Sibérie à l'Alaska.

Mais de nombreuses questions demeurent encore sur la date de l'arrivée de ces populations et sur la façon dont elles ont occupé le continent américain.

Intelligence artificielle, amie ou ennemie du travail ?

  Intelligence artificielle, amie ou ennemie du travail ? 00db6dab-aeaf-4eb3-82a3-a28e213ef557L’automatisation liée à l’IA permet ainsi de prédire une demande forte sur les infrastructures et d’éviter les temps morts. Primordial quand on sait que l’immobilisation de la chaîne de production d’un grand groupe durant une journée représente, toujours selon Accenture, un manque à gagner de 40 à 85 millions d’euros… “La puissance de calcul actuelle est un billion de fois plus importante qu’il y a soixante ans et le coût du traitement de données est devenu plus abordable”, poursuit Guillaume Aurine. La plateforme Einstein permet par exemple à l’IA d’intégrer la gestion de la relation client par différents services.

Quand et comment sont arrivés les premiers hommes sur le continent américain ? Les scientifiques en savent davantage grâce à l'analyse de l ' ADN d ' un fossile de nourrisson retrouvé en Alaska. Une chaîne humaine pour rendre hommage aux soldats morts pendant la Première Guerre mondiale.

Le premier peuplement de l' Amérique fait l'objet de débats au sein de la communauté scientifique. Ces débats entre archéologues et anthropologues portent sur l'origine des Paléoaméricains, ainsi que sur la date, les modalités et les raisons de leur arrivée en Amérique .

L'équipe de chercheurs, dont les travaux sont publiés dans la revue Nature, est parvenue à séquencer le génome complet du nourrisson USR1.

Ils n'ont pas pu en revanche séquencer celui du nouveau-né, faute d'échantillons d'ADN suffisants. Mais les analyses génétiques ont permis de montrer que les deux enfants étaient apparentés et sans doute cousins.

La "petite fille du lever du soleil" a apporté son lot de surprises aux chercheurs. Son patrimoine génétique ne correspond pas aux deux branches connues des premiers Amérindiens (dits du "Nord" et du "Sud").

Les scientifiques ont découvert qu'elle appartenait à un groupe jusqu'alors inconnu, qu'ils ont baptisé "Anciens Béringiens".

"Nous ne savions pas que cette population existait", souligne Ben Potter, professeur d'anthropologie à l'Université d'Alaska à Fairbanks.

D'autres analyses ont permis d'apporter "la première preuve génétique directe que les ancêtres des Amérindiens proviennent tous d'une même population arrivée lors d'un événement migratoire unique" pendant l'âge glaciaire, selon l'étude.

Cette vague migratoire pourrait avoir eu lieu il y a plus de 20.000 ans, souligne l'Université de Cambridge dans un communiqué.

Première visite médicale à la Maison Blanche: Trump est "en excellente santé" .
Le bilan se limitait au poids, à la pression artérielle et au taux de cholestérol du président américain. Aucun examen psychiatrique n'était prévu.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!