•   
  •   

Tech & Science L'ex-patron d'Uber veut vendre près du tiers de ses parts

17:35  05 janvier  2018
17:35  05 janvier  2018 Source:   afp.com

Uber perd son procès à Londres et devra payer ses chauffeurs au salaire minimum

  Uber perd son procès à Londres et devra payer ses chauffeurs au salaire minimum Uber perd son procès à Londres et devra payer ses chauffeurs au salaire minimumUber, qui a 14 jours pour déposer un nouveau recours, a annoncé son intention de le faire. "Nous continuerons à gagner. J'ai confiance, nous sommes du bon côté de la loi", a réagi l'un des deux plaignants, Yaseen Aslam, qui s'est lancé dans cette bataille juridique en 2014. "Uber ne peut continuer à faire fi de la loi britannique en toute impunité et à priver les gens de leurs droits au salaire minimum", a commenté l'autre plaignant, James Farrar, dans un communiqué.

REUTERS/Danish Siddiqui. Le cofondateur et ancien patron d ' Uber Technologies Travis Kalanick vend près du Travis Kalanick avait proposé de vendre la moitié de sa participation, mais SoftBank ayant fixé des limites à ses Options de messagerie *. Site web. Veuillez valider le test reCAPTCHA..

L ' ex - patron d ' Uber veut vendre 29% de ses parts - rutwi.info. Le cofondateur d ’ Uber vend près d ’ un tiers de sa participation au - www.lemonde.fr. Travis Kalanick, le cofondateur et ancien patron d ’ Uber Technologies, vend à un consortium mené par le groupe Mais il détenait encore 10 % des

Travis Kalanick, l'ancien patron et co-fondateur d'Uber, ici à New Delhi le 16 décembre 2016 © Fournis par AFP Travis Kalanick, l'ancien patron et co-fondateur d'Uber, ici à New Delhi le 16 décembre 2016

Travis Kalanick, l'ancien patron et co-fondateur d'Uber, prévoit de vendre 29% de sa participation dans l'entreprise, une opération qui lui rapporterait 1,4 milliard de dollars, rapporte jeudi l'agence de presse Bloomberg.

M. Kalanick, qui détient actuellement 10% de la société de service de location de voiture avec chauffeur, céderait ses titres dans le cadre de l'entrée au capital d'un consortium d'investisseurs emmené par le groupe japonais Softbank et valorisant Uber 48 milliards de dollars, précise Bloomberg en citant des sources proches du dossier.

Uber va acheter des voitures autonomes par milliers à Volvo

  Uber va acheter des voitures autonomes par milliers à Volvo Les véhicules Volvo seront équipés d'une technologie autonome tandis qu'Uber va mettre au point un système d'auto-conduite. L'application qui met en relations chauffeurs et passagers a de grandes ambitions dans la voiture autonome. Le constructeur automobile suédois Volvo a annoncé lundi qu'il allait vendre des "dizaines de milliers de voitures autonomes" à Uber, leader mondial des VTC. Un porte-parole du groupe suédois contacté par l'AFP n'a pas donné le montant de la commande ni le nombre précis de voitures concernées par la commande.

Le co-fondateur d ' Uber , Travis Kalanick, pourrait vendre un peu moins d'un tiers de ses parts de la société L'ancien patron d ' Uber , co-fondateur du géant des VTC, détient actuellement 10% de la société. L'opération pourrait lui faire gagner 1,4 milliard de dollars. Il voulait en vendre encore plus.

Travis Kalanick, le cofondateur et ancien patron d ’ Uber Technologies, vend à un consortium mené par le groupe Mais il détenait encore 10 % des parts d ’ Uber . Il avait proposé de vendre la moitié de cette participation, mais SoftBank ayant fixé des limites aux rachats de titres, il n’en vendra que 29 %.

L'entreprise prévoit de s'introduire en Bourse en 2019 mais a été touchée ces derniers mois par une vague d'affaires et de scandales qui ont terni sa réputation.

M. Kalanick avait dû quitter ses fonctions de président en juin. Il reste cependant encore membre du conseil d'administration.

La société Uber est notamment visée par plusieurs enquêtes des autorités américaines, portant sur des soupçons de corruption de responsables étrangers ou d'utilisation de logiciels illégaux. Elle est aussi poursuivie par Waymo, filiale d'Alphabet (Google) spécialisée dans la voiture autonome, qui l'accuse de lui avoir volé des technologies.

Selon Bloomberg, M. Kalanick souhaitait initialement vendre jusqu'à la moitié de ses parts mais en a été empêché par l'accord passé entre Uber et ses nouveaux investisseurs.

Chez Uber, mieux vaut être conducteur que conductrice .
Chez le roi des VTC, les chauffeurs hommes seraient, d’après une étude, payés 7% de plus que les femmes. © Nisian Hughes- Getty Images Chez Uber, mieux vaut être conducteur que conductricet Si certains pensaient que l’algorithme d’Uber était une des solutions possibles pour mettre fin aux inégalités salariales, ils se sont peut-être trompés. Des chercheurs de l’université américaine de Stanford et des économistes ont analysé les rémunérations de près de 2 millions de chauffeurs Uber de Chicago (États-Unis).

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!