•   
  •   

Cuisine 5 plats que l’on croit à tort italiens

01:10  08 mai  2018
01:10  08 mai  2018 Source:   elle.fr

Que boire avec les plats asiatiques ?

  Que boire avec les plats asiatiques ? Epicée et parfumée, la cuisine asiatique est riche de couleurs et de reliefs qui ouvrent la voie à une large palette d’accords mets vins. Pour siroter les plats asiatiques avec goût, les experts sont plutôt unanimes et partisans de l’idée de miser sur de vins fruités, plutôt légers et pas trop tanniques. Revue de détails spécialités par pays.

Si certains légumes méritent d’être mangés crus , certains, comme les tomates, les carottes, les épinards, les champignons ou les asperges sont plus intéressants mangés cuits. 5 accompagnements légers pour les plats de fêtes. 5 soupes que l ' on a envie de manger entre les fêtes.

Chacun d’entre nous possède en effet ce que l ’ on appelle un « microbiome », qui comporte plusieurs espèces de bactéries. La plupart d’entre elles sont inoffensives et vont même être d’une grande aide pour notre organisme.

Entre nom à consonance latine et ingrédients méditerranéens, ces quelques recettes sont pourtant bien loin d’être « made in Italy ». Le temps est venu de remettre les points sur les i...pour en connaître leurs origines.

Les glaces à l’italienne

La glace, appelée communément en France, « à l’italienne », est loin du « gelato », originaire d’Italie. Tout est une question d’histoire, d’ingrédients et de présentation. Alors que les glaces à l’italienne sont servies à l’aide d’un cylindre sous pression qui crée une forme en tir bouchon, les gelati italiens sont puisés à la spatule dans un bac puis servis en pot ou en cornet. A l’origine, les glaces françaises avaient une texture plus dure que le crémeux gelato. De fil en aiguille et pour les différencier, l’appellation « glace à l’italienne » a mis tout le monde d’accord en France.

Que boire avec les plats asiatiques ?

  Que boire avec les plats asiatiques ? Epicée et parfumée, la cuisine asiatique est riche de couleurs et de reliefs qui ouvrent la voie à une large palette d’accords mets vins. Pour savoir quels vins boire avec la cuisine asiatique et quelles bonnes bouteilles choisir pour sublimer un plat de dim sum, un bobun, un pad thaï, des ramen ou des gyozas, quelques pistes d’accords bien pensés et sans fausse note qui reviennent sur pas mal d’idées reçues.Pour siroter les plats asiatiques avec goût, les experts sont plutôt unanimes et partisans de l’idée de miser sur de vins fruités, plutôt légers et pas trop tanniques. Revue de détails spécialités par pays.

La cuisine italienne se caractérise par la variété des produits utilisés, ainsi que par une grande diversité régionale. Elle repose essentiellement sur le régime méditerranéen fait de produits frais, mais aussi d'éléments n'en faisant pas partie, comme les fromages ou la charcuterie.

Le beurre de cacahuètes, quant à lui, est de plus en plus indiqué dans les régimes car il est riche en protéines, en fibres, en magnésium et en vitamine B6. Un œuf de grande taille contient en effet 185 mg de cholestérol, or on avait tendance à affirmer que le cholestérol alimentaire contribuait à

GettyImages-535021560 © GettyImages GettyImages-535021560

Le gelato italien ©GettyImages

La salade César ou Caesar salad

Composée de laitue romaine, de parmesan, d’huile d’olive... Tout laisse à penser que la salade César est née sous le soleil de l’Italie. Pourtant même si le chef à l’origine de la recette, Caesar Cardini, est bien Italien, la salade imaginée dans les années 20, prend ses racines sur la côte ouest des Etats-Unis. Agrémentée de croûtons et de poulet, la salade César a depuis les années 90 connu une popularité mondiale.

GettyImages-85455628 © GettyImages GettyImages-85455628

La salade César ©GettyImages

Le pastrami

Avec ses consonances Italiennes, le nom pastrami résonne comme un air de dolce vita mais ne trouve pourtant pas ses racines dans ce pays. Ses origines sont multiples, entre une variante turque « pastirma » qui désigne une viande séchée et « a păstra » qui signifie conserver en roumain, le pastrami s’est surtout popularisé lors de la grande vague d’immigration d’Europe de l’Est au 20ème siècle aux Etats-Unis dans les deli de la ville de New York.

Les recettes sans gras de Jean-François Piège

  Les recettes sans gras de Jean-François Piège Recettes extraites de Zéro Gras, de Jean-François Piège, photos Nicolas Lobbestaël, Hachette Cuisine. © Fournis par Version Femina

Jean Siméon Chardin, que l ' on nommait plus souvent Jean-Baptiste Siméon ( à tort ), est né le 2 novembre 1699. Croyant avoir trouvé, à tort , le continent austral, il le baptise dans un premier temps, France australe.

Mais doit- on croire la parole d’un enfant, lorsqu’on est flic, la tête occupée par l’enquête d’un casse sanglant, avec un butin de plusieurs millions d’euros dans la nature ? Maman a tort , 6x52 minutes, d'après le roman éponyme de Michel Bussi .

GettyImages-641338622 © GettyImages GettyImages-641338622

Le pastrami ©GettyImages

Les spaghetti à la bolognaise

Les spaghetti à la bolognaise restent l’un des plats préférés des Français, pourtant, la sauce, originaire de la ville de Bologne, accompagne plutôt en Italie, les tagliatelle, les lasagnes ou la polenta, mais en aucun cas les spaghetti. Saviez-vous d’ailleurs que la sauce bolognaise est nommée « ragù » dans sa ville d’origine ?

GettyImages-696690190 © GettyImages GettyImages-696690190

Les tagliatelle à la bolognaise ©GettyImages

La muffaletta

La mufalletta, pourrait aussi laisser supposer de par son nom, appartenir au répertoire gastronomique italien. Il n’en est en fait, rien puisque ce petit pain surprise, ultra garni de jambon, de fromage et de légumes a en fait été crée à la Nouvelle Orléans au début du 20ème siècle. Un sandwich complet pour couvrir l’ensemble des besoins nutritionnels des ouvriers.

9 secrets de la cuisine italienne qui vont vous changer la vie

  9 secrets de la cuisine italienne qui vont vous changer la vie Le printemps, la douceur et cette folle envie d’une cuisine fraîche et colorée. Les saveurs de la méditerranée prennent possession de nos assiettes. Voici toutes les bottes secrètes pour réussir en un tour de main un plat italien « alla perfezione » !Pour des pâtes à l’image de l’Italie c’est « al dente » qu’il faut les servir, légèrement croquantes mais toujours savoureuses. Pour ce faire, nos voisins trans-alpins n’hésitent pas à les retirer une minute avant la fin du temps de cuisson indiqué. On comprend mieux pourquoi les Italiens peuvent avoir la dent dure face à nos habitudes de cuisson de pâtes qu’ils jugent bien souvent trop cuites...

Longchamp défilera à New York : 5 plats que l ’ on croit à tort italiens Entre nom à consonance latine et ingrédients méd 15:35 13 juillet 2018 Source: msn.com. 5 plats que l ’ on croit à tort italiens .

3 petits-déjeuners que l ' on va avoir le temps de préparer Voir tous les articles. « Demander du parmesan à tort et à travers est un énorme faux-pas. Un Italien ne mettra jamais de parmesan sur des linguine au crabe ou des tagliatelles à la crevette.

GettyImages-56109720 (1) © GettyImages GettyImages-56109720 (1)

La muffaletta ©GettyImages

5 plats que l’on croit à tort italiens © GettyImages 5 plats que l’on croit à tort italiens

105 ans : l’âge à partir duquel on aurait moins de risque de mourir .
Une nouvelle étude révèle qu'après 105 ans, le risque de mourir n'augmenterait plus.Le risque de mourir ne cesserait d’augmenter pour devenir constant. Une équipe de chercheurs italiens et américains révèle que le risque de décès se stabiliserait à partir de 105 ans, après avoir augmenté significativement jusqu'à l'âge de 80 ans.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!